Bénin: Le Gouvernement et le FIDA font du maraîchage un gage de la sécurité alimentaire

Bénin: Le Gouvernement et le FIDA font du maraîchage un gage de la sécurité alimentaire

27 communes du sud Bénin sont concernées par ledit projet, financé par le Fida, il va permettre d’assurer l’autosuffisance alimentaire au Bénin

En visite aux sinistrés à Athiémé : Sacca Lafia va saisir les autorités du barrage de Nangbéto

Le gouvernement béninois et ses partenaires du secteur agricole à travers le projet d’appui au développement du maraîchage veulent assurer l’autosuffisante alimentaire au Bénin. Lancé hier, ce projet financé par le fond international de développement agricole (Fida) contribuera également à l’autonomie financière des ménages agricoles dans 27 communes du Sud Bénin.

Initié par le gouvernement de la République du Bénin, le projet d’accompagnement des maraîchers est financé par le Fond International de Développement de l’Agriculture (FIDA). Sikirou ONOLOTAN est le coordonnateur du programme cadre des interventions du FIDA en milieu rural : « L’objectif général du PADMA est de contribuer à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté rurale dans la zone d’intervention du projet ».

Le projet PADMA vient au secours des petits maraîchers et des ménages agricoles  à faibles revenus. Il s’inscrit également dans la perspective de lutte contre le changement climatique. Sikirou ONOLOTAN : « Comme objectif de développement, c’est d’accroître durablement les revenus des exploitations maraîchères tout en améliorant leur résilience aux effets du changement climatique ».  La sécurité alimentaire au Bénin est au cœur  des préoccupations du gouvernent. C’est pour cette raison que le maraîchage fait partie des 13 filières prioritaires du Programme d’Action du Gouvernement.

Ce projet vise la promotion de la filière des cultures maraîchères trouve son origine dans la volonté du gouvernement de diversifier les filières agricoles en vue d’assurer l’autosuffisance alimentaire et de varier les sources d’exportations des produits agricoles

Ce projet concerne 27 communes du Sud Bénin et vise à garantir la sécurité alimentaire.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Mon cher ! chaque region avec ses cultures !le Sud ne revendique pas la culture du coton!

  • Avatar commentaire
    Kader LAFIA SERO N'GOBI Il y a 2 mois

    Bonne initiative du gouvernement ,mais il n’ya pas que les communes du sud qui constituent le Bénin . Rappelez vous aussi de ceux qui sont au Nord du pays.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 9 mois

    ” l’autonomie financière des ménages agricoles dans 27 communes du Sud Bénin.” des expériences existent elle dans le nord, l’ouest où la vie est terriblement plus dure ?