Bénin : L’Identifiant Fiscal Unique pour tous désormais en vigueur

Bénin : L’Identifiant Fiscal Unique pour tous désormais en vigueur

Bénin : L’Identifiant Fiscal Unique s’impose désormais à tous les citoyens

Annoncée il y a quelques semaines, l’immatriculation à l’Indentant Fiscal Unique IFU a été officiellement lancée au Bénin.  La cérémonie présidée par le Secrétaire Général du ministère des finances a eu lieu hier.

L’IFU s’impose désormais à tous les contribuables béninois. L’immatriculation à l’IFU consiste à attribuer un numéro qui permet d’identifier chaque personne physique ou morale ayant des obligations vis-à-vis de l’administration fiscale au Bénin. Selon Hervé François le coordonnateur du projet PARIB de la coopération entre le Bénin et le Canada, « Cette nouvelle mesure contribue à l’élargissement de l’assiette fiscale. Il est arrivé un moment important de la vie de notre projet commun de l’accroissement de recette fiscale intérieure du Bénin ».

Plusieurs années que ce projet est initié au Bénin, il était entaché de beaucoup d’irrégularités notamment dans sa mise en œuvre. Ce qui a conduit le gouvernement actuel à procéder à une modification pour l’extension de l’IFU à tous les citoyens. Le Directeur Général des Impôts Nicolas YENOUSSI parle du but réel de l’opération : « L’objectif n’est pas quantitatif. C’est en terme de qualité des informations que nous enregistrons parce qu’il ne sert à rien d’attribuer un numéro IFU alors que sur le terrain, on est incapable d’identifier ces personnes. Nous nous appuyons sur le dernier décret du conseil des ministres qui nous donne les moyens réglementaires pour identifier en ayant les informations fiables ».

Cette nouvelle immatriculation qui permet de répertorier et de tracer désormais tous les contribuables est bien accueillie parmi les opérateurs économiques “sincères”.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Che Guevara 4 mois

    C’wst un pas d’attribuer un Identifiant unique a chaque contribution.

    je crois que cette approche serait encore plus transparente si on peut rendre public, avec le temps, cette liste et le montant d’impot que chaque Contribuable paie. Cette pratique est en vigueur au Norvege ou les revenus de tous les citoyens sont disponibles et accessibles.
    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/et-si-comme-en-norvege-nos-revenus-et-nos-impots-etaient-rendus-publics-572887.html

    • Avatar commentaire
      Dramane 4 mois

      Faut pas rêver. Cette disposition n’a été prise que dans le but de siphonner encore plus la population. Pas dans un but de transparence de la minorité. Nos autorités ne sont pas prêts d’étaler leur revenu sur la place publique.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 4 mois

    C’est bien! On veut élargir l’assiette fiscale pour “tondre” les pauvres, pendant que les riches à l’image du PREMIER d’entre nous s’évertue à se dérober aux fisc de son pays. Exemple d’amour pour son pays, n’est-ce pas. Le Premier d’entre nous aime si tant le Bénin qu’il ne veut pas payer les impôts dans les caisses de l’Etat. C’est dans les poches des poches des pauvres qu’il veut réunit les 10000 milliards pour développer le Bénin. ET tenez-vous tranquilles, une bonne partie de ces milliers de milliards ira gonfler ses comptes déjà débordants. Quelle misère, un tel homme!