Bénin : Le DG douane confirme une réhabilitation consensuelle du PVI

Bénin : Le DG douane confirme une réhabilitation consensuelle du PVI

Les douanes béninoises ont été associées à l’élaboration de la nouvelle version du PVI lancée le 1er avril dernier. Le DG de la douane Charles Sacca a annoncé hier l’implication de la douane dans le PVI.

Bénin : Deux maux qui empoisonnent le nouveau départ

Contrairement à ce qui a été agité dans l’opinion publique, le Programme de Vérification des Importations PVI, a connu un toilettage prenant en compte les observations et recommandations de tous les acteurs portuaires. Cette information a été confirmée par le nouveau Directeur Général de la douane  Charles Sacca assisté de Marcellin Laourou lors d’une conférence de presse hier.

Les douanes béninoises ont été associées à l’élaboration de la nouvelle version du PVI lancée le 1er avril dernier. Le DG de la douane Charles Sacca a annoncé hier l’implication de la douane dans le PVI. La douane est désormais instruite pour le suivi de la gestion de Bénin Control. Selon le DG de la douane, tous les acteurs portuaires ont pris part aux différentes assises qui ont abouti à la nouvelle formule du PVI. Les ajustements et les décisions finales ont été menés autour d’un consensus.

A l’opposé de la déclaration de Sébastien Ajavon, le DG de la douane affirme que la douane béninoise est en parfaite harmonie avec le processus de fonctionnement du PVI. Charles Sacca mentionne que seuls les faussaires s’insurgent contre le PVI.

« Il y a les faussaires en factures, ceux qui font des déversements fictifs, ceux qui ne veulent pas des scanners et les grands importateurs ».

Les produits de grande importation et de grande consommation comme le wax hollandais, la volaille et autres produits seront désormais dédouanés sur les anciennes bases.

Cette conférence de presse a également connu la présence de Marcelin Laourou qui, lui, est revenu largement sur les propos tenus par Sébastien Ajavon la semaine dernière. Il a exposé les différentes mesures du PVI qui sont prises par rapport aux conteneurs en provenance de l’Argentine et surtout du Brésil. Désormais, ces conteneurs feront l’objet d’un contrôle rigoureux et strict. Il a également apporté des démentis formels à propos du supposé changement de scellés du conteneur ayant chargé les 18 kg de Cocaïne. Aucun scellé n’a été changé, a-t-il confirmé. Et pour les différentes accusations portées contre la douane dans ce dossier par Ajavon, une bataille judiciaire s’annonce.

Commentaires

Commentaires du site 25
  • Avatar commentaire
    Baba Didier 2 mois

    En dehors des problemes evidents de conflits d’interets au haut niveau (president proprietaire d’entreprises, Ministres employes du President,…) il faut que nous ayions tout simplement les termes de ce contrat (retribution de BC, duree du contrat avant on avait mis 16 ans?????) ainsi que les raisons pour lesquelles, il faut malgre tout confier a un prive cette activite au lieu de la laisser aux douaniers en creant un systeme de controle renforce de leurs actions… En effet, les milliards deverses pour cette societe privee, ne favorise pas le transfert de competences a la douane, cela veut il dire que ad vitam eterneam la douane va payer une entreprise privee ou bien ce sera provisoire.. Quelle est notre vision sur tout cela.. Avons nous simule et essaye de voir si cela ne va pas encore entrainer des fuites de traffic vers Lome????
    Bref faut tout mettre sur la table,……

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 2 mois

    QUE VOULEZ-VOUS QU’UN HOMME DE MAIN DISE ? – DE LA COMPROMISSION OU DE LA SUSPISSION – ON NOUS A TELLEMENT HABITUE AUX BASSES MANOEUVRES – ET LE DOUTE QUAND IL S’INSTALLE AMMENE SOUVENT A TOUT FUSTIGER HELAS!

  • Avatar commentaire
    Un contributeur 2 mois

    Chers amis faisons les vrais debats.
    La certification des valeurs, le controle des importations, le tracking (tres africains a mon sens) sont des operations du cordon douanier qui sont importantes pour tous les pays du monde. Ces operations sont faites d une manière qui differe beaucoup selon la maturité technologique, industriel du pays et de la competences averees des services d etat en charge. L association d un privee a l exploitation de services d etat est une pratiques bien connue et qui existe dans beaucoup de pays dans le monde (france, Usa, coté divoire etc). La seule grande difference dans cette facon de faire par rapport au Benin est juste que l acteur privé n est pas très pro eminent et souvent peu connu du grand public. Ici au Benin, nous ne sommes pas très nombreux, nous nous connaissons quasiment tous…
    Ici au Benin, en ce qui concerne le pvi nous avons trois interrogations :
    * la douane a t elle les OUTILS (integrite, qualifications, maturite) pour effectuer seule cette operation? Mettons de coté les histoires d honneur et interrogeons l histoire et les pratiques
    * est ce que parceque la société privee dont il s agit parcequ elle a appartenu au (desormais Chef d etat) doit fermer ou le contrat doit etre donné a un autre automatiquement?
    * avons nous mis en place les instruments permettant d apprecier la pertinence du service et les couts induits? Que ce fut le Chef d etat ou pas, un Privé ne vend pas ses services gratuitement!
    Savez vous qu en coté d ivoire le meme type de service est opere par un privé?
    Je pense que les douaniers aient profité du système ou pas , la veilleuse citoyenne responsable consistera a aider la gouvernance a cadré les choses et la gouvernance d ecouter !!! Mettons des coté rancoeurs et autres debats qui ne nous font pas avancer.

  • Avatar commentaire
    Koffi 2 mois

    Après la bataille de la constitution, la bataille pour libérer le pays du PVI et de Talon doit s’engager sans trader. Jeunes, étudiants, élèves, femmes des marchés, les deguerpis, tout le peuple doivent prendre la rue, déclarer le pays mort jusqu’à l’arrêt du PVI et la mise aux arrêts de tous ceux qui syphonnent nos ressources. Un chef d’État ne peut pas faire affaire avec le pays qu’il gouverne. C’est honteux et c’est inacceptable. Que les douaniers soient associés ou non, le PVI doit s’arrêter de force ou de gré. N’y a t’il pas de scanning fait par les douaniers à l’aéroport? Pourquoi Bénin Contol n’est pas intéressé par cela? Est ce que le Bénin ne vit pas actuellement une période de paupérisation avancée, de grave précarité et de grande morosité économique? Pourquoi devrions nous prélever sur les recettes de l’État pour alimenter Bénin Contrôle de Talon? Tout ce que Talon prélève sur les conteneurs n’est ce pas le client final, vous et mi et le peuple déjà appauvri qui paieront la facture? Nous ne pouvons pas l’accepter. C’est pire que l’esclavage et la colonisation pris ensemble. Le moment est venu pour arrêter le PVI et Talon s’il s’entête. Nous n’accepterons jamais cela

  • Avatar commentaire
    Courtois 2 mois

    En tout cas premiere mission bien accomplie!! Hummm mon pays

  • Avatar commentaire
    Gouvènon 2 mois

    “Il a également apporté des démentis formels à propos du supposé changement de scellés du conteneur ayant chargé les 18 kg de Cocaïne. Aucun scellé n’a été changé, a-t-il confirmé”

    S AJAVON votre réaction est vivement attendue. Il ne faut pas laisser passer cette occasion de laver définitivement l’affront qui vous est fait.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 mois

    ça va beaucoup mieux entre les Douanes et la Marina depuis l’annonce ce matin, de leur intégration dans le PVI. 🙂 🙂

  • Avatar commentaire
    Kennedy A. 2 mois

    Dans ce pays, les gens aiment toujours contourner le vrai debat. Ce qui est d’ailleurs la source des problèmes de ce petit pays. Mr Charles, peut être beaucoup de beninois ne le connait pas trop. Avec cette immence de patrimoine dont il dispose, suremment qu’il nous dira un jour en tant que douanier où il a trouver cet argent. Puisqu’il parles de faussaire, il ne devait pas être aussi loin de là. Bref!
    Ce que le peuple aurait souhaité que leur sortie médiatique soit, c’est plutôt de demontrer en quoi la douane beninoise seule est incapable de gérer les reformes douanières pour un acrcoissement des recettes publiques. je pense que c’est la toute première question à laquelle il faut repondre. Ceci permettra à Chaque beninois et beninoise de juger s’il est necessaire de faire appel ou non à une structure privée. Je pense aussi que pour le respect envers son peuple, une structure qui a fait objet d’un grand litige avec l’Etat ne devrait quand même pas être rehabilité de si tôt alors que le peuple a encore soit de la verité dans ces affaires qui ont longtemps secoué le pays et opposé la même Personne à l’Etat. Je veux cité PVI , BENIN CONTROLE, les tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat.
    Je suis convaincu que nous avons encore des cadres intègres dans l’administration douanière en fonction ou non qui, les jours suivants vont Donner de la voix afin de permettre au peuple de mieux se situer sur la necessité ou non de Bénin controle au côté de la douane

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      kénnedy..

      Si tu es courant de quelques info..sur le dg..il faut le balancer..dans le forum

      Mais attention…avec ce nom..de kénnnedy…evite les voitures décapotables

      • Avatar commentaire
        Louise 2 mois

        Mais l’on n’a pas besoin de chercher loin, quand un commandant est nommé chef au détriment des colonels et autres hauts gradés, quel langage voulez-vous qu’il tienne? la douane est telle impliquée que les notes d’informations concernant le PVI en direction des usagers proviennent désormais de BENIN CONTROL en lieu et place de l’administration douanière qui est universellement compétente des opérations douanières.
        QUEL PROFESSIONNALISME!

    • Avatar commentaire
      Big 2 mois

      BC et compagnie ont juré de siphonner les maigres ressources de la douane.
      Pourquoi ne pas doter la douane elle-même des outils nécessaires pour vérifier les importations? Au lieu de faire appel à une structure privée litigieuse pour faire le scanning et le tracking, et engranger des milliards pour son propre compte

    • Avatar commentaire
      Barthelemy 2 mois

      Dabas c’ est dommage on se trompe d’objectifs au Bénin et on perd beaucoup de temps laissant de côté le developpement du pays.PVI ou Bénin contrôle les experts en la matière devraient statuer et trancher de façon objective de sorte qu’ on retienne ce qui est bon pour le pays et passer à autre chose.avec notre intelligence faisons avancer le pays et non le faire regresser

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    Le PVI est et reste un scandale décrié qui doit cesser ses Services dans les prochains jours. Un Président en exercice ne peut pas confier la collecte des récettes de l’Etat à une entreprise privée à lui, à ses amis ou à ses héritiers comme Talon prétend le dire. Une entreprise privée du Chef de l’Etat qui vient se grèver sur les Services de la douane pour gruger des milliards dont l’Etat a besoin pour réaliser ses obligations (construire des hôpitaux, des écoles et venir en aide aux populations démunies)commet un grand scandale. C’est contre l’éthique, c’est contre le bon sens, c’est illégal parce que c’est contre la dignité humaine. Pourquoi Talon seul et ses héritiers doivent chaque année empocher 15 milliards de nos Sous, alors que le plus grand nombre des populations vit dans la misère cruelle. Que deviendra la République, si sur chaque Service régalien de l’Etat des sociétés privées soient ainsi grèvées pour soutirer chaque fois à l’Etat des ressources énormes pour la soi-disante prestation de Service. Rien ne justifie cela. C’est une pratique mafieuse qui doit être rigoureusement interdite. Talon n’est pas le peuple béninois. les impôts que l’Etat percoit doivent servir uniquement pour l’amélioration du bien-être du peuple et la réalisation des autres obligations de l’Etat. Le PVI est un constructe artificiel pour syphoner les derniers publics. Le PVI Pille les avoirs de l’Etat, les avoirs des Douaniers et les ressources de nous tous. Qui est-ce qui a cette décision? Quand est-ce que le peuple béninois a fait ce concensus que les agents de la Douane sont tous des pilleurs, pour que le PVI soit justifié. Il ne faut pas qu’un seul voire une poignée de gens imposent leur Point de vue pour voler l’Etat systématiquement au vu et au su de nous tous. De gré ou de force nous devons arrêtter le PVI.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      Napo..

      Qui osera venir dire..ici…que talon s’est renié,a caché son dessein,ses ambitions d’hommes d’affaire

      Il a choisi d’etre un homme d’affaire..il assume..et je ne connais pas d’hommes d’affaire..qui soit un enfant de coeur.
      ..
      Toute l’élite le savait..et le peuple a suivi…..

      C’est pourquoi..mes reproches s’adressent…à abt,et pik…en premier

      Aux…soglo et tous ceux..qui sont leurs semblables..

      Yayi…nous a bien prevenus…et on ne l’a pas suivi

      C’est facile de venir pleurer..maintenant

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 mois

    “Plus on se fait de bouffes, mieux on vit”. Maintenant que les douaniers sont à la table, le pays peut servir les plats.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      C’est quoi le menu…?gbeto..

      Et qui assure le service traiteur…?..paul bocuse…?

  • Avatar commentaire
    Big 2 mois

    Un DG nommé par Talon, vous êtes surpris de ces déclarations élogieuses du Pvi? Nous, non

  • Avatar commentaire
    Karl 2 mois

    Nous sommes habitués au fait que des cades dans ce pays ravalent leurs vomissures quand la situation les arrange désormais. Et nous voilà repartir pour une guerre Talon-Ajavon après celle Yayi-Talon. Un nom revient toujours. Suivez mon regard. Et c’est le Bénin qui fait les frais. Pauvre pays toujours grugé et malméné par des amis.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      J’ai eu à avancer..que la politique..est toujours un enchainement de conséquences

      Comme tu l’as si bien remarqué..hier c’était talon yayi…aujourdhui talon ajavon…autrement dit…talon est une poisse pour notre pays….

      Il faut le reconnaitre…et le dire..

      Et combien tout celà…nous coute..cette poisse..en termes financiers…et perte de temps…?

      Le procés yayi talon a couté tres cher…et ajavon demande..aussi..250patates

      Je ne vais épargné..tous ceux là…qui techniquement,moralement,et activement et passivement…nous ont conduit…dans cette …mer.de..

      Les mercredi rouges…?

      Les azanai,les gbada,les soglo,les saka,les mathys,les pik,les abt,les ajavon…et quelques guss guss..sans envergure..

      Nous sommes au bout d’une experience…..il va falloir…changer de logiciel…

      C’est le moment…que nos bidasses…justifient leurs grades,leur recurrente promotion,leurs salaires…en nous balaillant….toute cette classe politique

      Puisque pour moi…il n y a que cette solution

      • Avatar commentaire
        SEGNI 2 mois

        Tu peux prendre le devant comme notre ami tunisien vendeur de fruits!

  • Avatar commentaire
    bito 2 mois

    Vraiment le DG de la douane fait la diversion, nous sommes tous conscients que le PVI est pour gruger le peuple, son abrogation doit faire partir des revendications des syndicalistes