Bénin : L’imam Moutawakil relève des erreurs de la gouvernance Talon

Bénin : L’imam Moutawakil relève des erreurs de la gouvernance Talon

Imam Moutawakil : Sur ce plan, Talon a écarté les religieux par conséquent Dieu. Or, ils sont importants pour conseiller et orienter les gouvernants dans leurs actions.

Bénin : Talon, Un président -homme d’affaires- coupé du monde politique et de son peuple
An 1 de Talon : « Rien de concret n’a été réalisé dans le secteur judicaire » selon Michel Adjaka
Partages

Face aux derniers développements de l’actualité nationale, l’imam Moutawakil de la mosquée centrale Médine II d’Abomey-Calavi a réagi. Dans une interview  a accordée à notre rédaction, cet acteur religieux a imputé à Patrice Talon des erreurs graves qui l’empêchent de mettre en marche sa machine pour faire décoller le Bénin.

Patrice Talon est au pouvoir depuis 1 an et pour beaucoup de citoyens béninois, les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs, du moins pour les 12 mois qui viennent de s’écouler. L’imam Moutawakil de la mosquée centrale Médine II d’Agori à Abomey-Calavi, fait partie de ceux qui pensent que ça va mal dans le pays. L’acteur religieux connu pour son franc parlé estime que c’est l’esprit malin qui a désormais le control du pouvoir. Selon lui, Talon s’est accaparé de son PAG en excluant la majorité de ceux qui l’ont porté au pouvoir. Un acte qui fruste et qui viole les accords conclus à l’hôtel Azalaï, à la veille du second tour de l’élection présidentielle de 2016. A en croire l’imam, le président de la République devrait continuer à travailler avec ses anciens alliés pour faire de la rupture non pas un vain mot, mais le fer de lance du développement du Bénin. Cette façon d’écarter nombre d’acteurs clés de la coalition est une erreur grave de la part du locataire de la Marina. Face à la crise sociale ambiante, Moutawakil demande à Talon d’être à l’écoute de son peuple et d’éviter de faire de l’offensive médiatique après l’échec de son projet de révision constitutionnelle. Il propose la conférence des forces vives de la rupture pour revenir à la base. Cette assise nationale doit s’étendre aux opérateurs privés qui apportent beaucoup à l’économie nationale. L’imam de la mosquée Médine II d’Abomey-Calavi, suggère que le président de la République trouve le juste milieu de la collaboration.

A son investiture, Patrice Talon a juré devant Dieu, les mânes des ancêtres et au nom du peuple béninois, de remplir sa fonction fidèlement et loyalement, conformément à la Constitution. Mais selon la lecture de l’imam Moutawakil, le pouvoir actuel ne respecte pas son serment. « Sur ce plan, Talon a écarté les religieux par conséquent Dieu. Or, ils sont importants pour conseiller et orienter les gouvernants dans leurs actions. Dieu étant invisible, il agit à travers les dignitaires devenus héritiers des prophètes sur terre. Concernant les mânes de nos ancêtres qu’il a évoqué lors de son serment et représentés par les têtes couronnées et rois, il s’en moque ! Et le peuple aussi, constitué d’opérateurs économiques, fonctionnaires, artisans, commerçants … », a-t-il laissé entendre. Moutawakil prédit que la gestion de Talon sera « aveugle et catastrophique » s’il continue de bafouer l’autorité des sages, des religieux et des dignitaires

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Bidossessi L. 1 semaine

    La fin de toute chose a plus d’importance que son commencement.laissez place a Dieu fait son travail ,puisqu’il sait de quoi le peuple a besoin à travers le président.

  • Avatar commentaire
    Plio 1 semaine

    Les propos de cet Imam montrent combien de fois il est très loin des pensées de Dieu. Des gens étudient le Coran ou la Bible et après quelques années ils deviennent Imam comme titre de diplôme. C’est dommage et très dommage! Dieu nous a tout donné mais volontairement et à cause de nos intérêts égoïstes, nous nous donnons des coups bas et pensons très négativement. Si le pays est dans la merde c’est parce que les individus qui la composent ont un bas niveau de conscience. La belle preuve : regarder dans nos vies quotidiennes. Nous pensons mal, nous agissons mal et ceci volontairement. Il n’y a plus d’honnêteté et ceci a paralysé presque tous les secteurs au Bénin. Dieu n’a rien à cirer dans notre développement. Au contraire, Ils nous envoient sans cesse ces bénédictions mais nous, nous ne les recevons pas car nous avons formé autour de nous des murs opaques qui sont nés par nos actes insensés. Aucun président même si Dieu lui même descend ne pourra rien pour le Bénin car nous avons un problème d’hommes, d’individus. La qualité des Hommes béninois a diminué et diminue chaque jour. La sincérité, la rigueur et l’amour du travail bien fait ont déserté le cœur des béninois. Si nous faisons bien nous récolterions en bien et si nous faisons mal nous récolterons aussi en mal. Quand on veut rénover ou construire un bâtiment neuf, ce sont tous les corps (génie civil, plomberie, électricité, menuiserie,… etc) qui travaillent ensemble pour la même finalité. Au Bénin, nous n’avons pas cet esprit d’équipe. Bref, nous tous devons revenir aux valeurs morales qui sont les bases du développement sinon nous passerons notre temps et des années à parler, à critiquer sans aucun résultats. Il faut mieux laisser Dieu de côté et travailler honnêtement. Il faut aussi que les Béninois comprennent que : il n’existe pas de président miracle qui viendra soulever le pays avec une baguette magique. En réalité, nous pouvons bien nous développer mais c’est que pour le moment nous nous le refusons.

    • Avatar commentaire

      👍👍
      Dans mon pays, au Bénin, nous sommes animés d’un esprit terriblement destructif. Tout le monde est égoïste, et s’inscrit dans un schéma qui consiste à regarder (voire souhaiter que) l’autre (son frère) échoue, puis ricaner après afin de se presenter comme étant le messie.

  • Avatar commentaire
    aziz 1 semaine

    L’iman moutawakil,..la p u te et dévergondée..de banamé..et quelques es crocs..dit spirituels…veulent nous faire le coup…des marabouts et confréries sénégalaises…et celà ne marchera pas…ici c’est benin

    par leurs interventions..ils veulent s’imposer..en manipulant les na ifs..afin de se prendre pour des gens..indispensables

    Mais leurs buts..ce sont les privilèges,le materiel….la luxure..du bas monde

    Ils n’ont rien de dieu et de spirituel..

    Comme les “porteurs de pancartes”..ils veulent nous…bourrer le fion…

    Qu’ils s’occupent de leurs ouailles

    Enfin…qui leur a dit qu’ils sont les representants de prophetes et de dieu…chez nous..?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 1 semaine

    Cet imam même s’il dit la vérité , ne s’eloigne t-il pas de sa mission religieuse ?