Bénin: “Les sentinelles du 229” prennent fait et cause pour Patrice Talon

Bénin: “Les sentinelles du 229” prennent fait et cause pour Patrice Talon

«Le peuple béninois ne tolèrera plus que le nom du chef de l’Etat soit traîné dans la gadoue », ajoute Robert Ganlaki, porte-parole du mouvement

Bénin : Le cadre de concertation gouvernement syndicat s’ouvre demain

Les responsables du mouvement dénommé “Les sentinelles du 229” étaient hier dimanche 23 avril face à la presse. Cette sortie médiatique qui a eu lieu chant d’oiseau de Cotonou, a servi d’occasion pour expliquer les raisons de l’érection de ce mouvement de soutien au président Patrice Talon.

Rien ne sera plus comme avant ! C’est le sens que donnent à leur sortie de ce dimanche, les jeunes réunis au sein du mouvement dénommé,”Les sentinelles du 229“. C’est aussi une sortie qui a une double visée. “Les sentinelles du 229” veulent réaffirmer leur soutien au président Patrice Talon.

Aussi, s’engagent-elles à défendre la Rupture et le chef de l’Etat, partout où besoin sera. Selon eux, l’honneur du président est atteint ces derniers jours, par la désinformation, l’intoxication, voire des injures.

« Il est devenu banal aujourd’hui, de s’en prendre impunément à l’institution présidentielle et de vouloir danser sur la tête du chef de l’Etat », dénonce Camille Fassinou, président du mouvement. « Le peuple béninois ne tolèrera plus que le nom du chef de l’Etat soit traîné dans la gadoue », ajoute Robert Ganlaki, porte-parole du mouvement.

Mieux, les jeunes sentinelles entendent affronter ceux qui « sans raison apparente » prédisent l’échec du régime en place. « Il est inadmissible que certains Béninois mal inspirés pronostiquent l’échec du président Talon », indique Camille Fassinou. ‘’Les sentinelles du 229’’ ne veulent plus laisser prospérer les velléités de désinformation et d’intoxication qui ont cours selon eux dans les médias et qui ne visent qu’à ternir l’image du Bénin et faire croire que rien ne va dans le pays.

Ils veulent « barrer la route aux détracteurs » qui d’après eux n’ont pour but que de voir chavirer la barque de la Rupture. « Ils vont nous rencontrer sur leur chemin », a prévenu Robert Ganlaki. Invité, Roger Gbégnonvi a dit soutenir le mouvement dont il partage pleinement le combat et la vision. « J’ai une raison de vous demander de soutenir Patrice Talon avec ferveur, enthousiasme, révolte », a-t-il avancé. « C’est pour les décisions impopulaires que je me suis aligné, que je l’ai choisi. Un président qui prend des décisions impopulaires veut bien faire, il est courageux et c’est pour cela qu’il faut le soutenir », a expliqué l’ancien ministre. « S’il n’en reste qu’un pour soutenir Patrice Talon, il faudra que ce soit quelqu’un d’entre nous », a enfin conseillé Roger Gbégnonvi aux sentinelles

Commentaires

Commentaires du site 21
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Gbegnonvi ici , avec des sentinelles en ” érection ” et pour défendre un es.croc ! Je comprends pourquoi ce gbegnonvi a eu la double peines : être viré du séminaire , puis ensuite viré du gouvernement de yayi boni ” ce gars est loin d’être un incorruptible de chez les incorruptibles

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    @Tundé,

    La rupture plus intelligente que le régime du Doc, j’ai un gros doute la dessus au vu des 12 premiers mois.

    Je ne suis pas sûr que le régime du Doc soit devenu impopulaire après 12 mois.

  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    C’est quand mème pathétique…ce qui se passe avec..petits..handicapés mentaux.

    Le chasseur ne veut jamais voir le bout du fusil..

    N’est ce pas..par télécommande…que

    ..les journalistes alimentaires…de la presse écrite et audio..insultaient à longueur de journée…yayi dans ce pays..

    …n’est pas..les mercredi rouges…qui insultaient et trainaient yayi dans la boue..dans ce pays..

    …n’est ce pas..azanai…qui disait des insanités sur boni…ici..

    Ou étaient ces petits trous..de cul……?

    Depuis notre independance…yayi fut le seul président…qu’on a traité de tous les noms…et il ya de celà..à peine un an…

    En tout état de cause…personne n’est tenu…d’etre un homme politique..donc un homme public…et de ce point.. de vue…on va l’insulter..piammmmmmmmm…jusqu’ààààààààààààààà..on va etre rassasié

  • Avatar commentaire
    Jaidit 4 mois

    C’est pathétique d’utiliser de si grosses ficelles! Ce pouvoir est vraiment dans la gadoue. On attend les bras cassés du sentinelle 229… Ils se trompent d’époque ces petits rigolos payés à la tâche. La liberté de dire les choses est la seule chose qui reste au peuple face à la violence du Nouveau Départ, de la RUPTURE puis maintenant du BENIN révélé. TALON se trompe de priorités et ceci depuis un an.

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 mois

    Lorsque la jeunesse est instrumentalisée, utilisée et expoloitée pour servir des intérêts autres que les siennes, il faudrait qu’on dénonce cette pratique avec force.
    Qu’est ce que Patrice TALON a fait en un an pour le Bénin pour qu’on le supporte?

    Il a repris PVI alors que le dossier judiciaire n’est clos!!!
    Il s’est fait rembourser des milliards à ses sociétés sans aucun contrôle!!!
    Il prend le monopole de Coton de l’anacarde etc…

    Les licencements massifs, les annulations de contrats ça et là !!! L’acharnement contre les plus démunies…
    La liste n’est pas exhaustive. Alors pourquoi supporter quelqu’un comme ça???

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    @Tundé,

    Je vous rappelle que le Général n’a pas eu besoin d’une constitution pour interdire certaines pratiques qu’il jugeait indigne d’une démocratie.

    Par ailleurs, ne vous en déplaise, votre projet était totalement indigne du Bénin, ancien quartier latin. vous n’avez même pas été capable de nous dire, sans blablater, en quoi la constitution actuelle empêche le Président de travailler, de mettre en œuvre le PAG.

  • Avatar commentaire
    Big 4 mois

    Vous voyez que cette rupture n’ont rien de démocrate. On monte de toute piece un rassemblement de bras cassés pour affronter le peuple, et mettre plus en péril la liberté d’expression et d’opinion. Le tout sous un ton menacant à peine déguisé. Bande de rigolos

    • Avatar commentaire
      Tundé 4 mois

      La mauvaise foi et la haine qui ont servi de principe pour mentir et pour intoxiquer,imposé ce devoir de vérité comme réplique.
      J’approuve toutes ces initiatives pour que les apatrides comme Aivo et autre topanou ne viennent plus ventiler des idées contraires à celles développées dans des projets aussi importants que la révision constitutionnelle. Nous avions assisté à une désinformation digne de la propagande du kgb.

      Bravo pour cette sentinelle qui comblera ce vide de communication du gouvernement. Il faut des réponses politiques aux questions politico-politiciennes. Les marches aussi vont reprendre pour affronter ceux qui marchent sur le parlement. Nul n’a le monopole de la rue !!
      L’espace médiatique doit être totalement occupé, comme du temps de Yayi, car ce pays est réfractaire au progrès et aux meurs civilisées.

      • Avatar commentaire
        Big 4 mois

        A ce jeu, vous allez perdre. Vous n’avez pas les couilles

        • Avatar commentaire
          Tunde 4 mois

          Wait and see.
          En plus d’avoir le pouvoir d’état, la Rupture est tres determinée a normaliser ce pays, enfin elle est plus intelligente que le regime de Yayi Boni.

          • Avatar commentaire
            Big 4 mois

            Haha la bonne blague. Et pourtant elle revient aux méthodes yayi qu’elle a décriées. Vous balancez au gré du vent, comme les couilles d’un singe

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 4 mois

            Tundé le chimpanzé aux petites couille , c’est pas moi qui ai dit ça oh!

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 mois

    Stratégiquement, il faut reconnaître que c’est bien joué.

    Cette vision holistique (qui englobe l’ensemble), vise à contrer la plateforme d’opposition qui se constitue.

    Cette annonce appuie – je pense aussi depuis longtemps qu’elle est à l’oeuvre au Bénin – l’idée selon laquelle, il y a à la manœuvre des stratèges loin d’être des sots; qui pilotent les initiatives que le gouvernement défend si mal.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 4 mois

    “LES SENTINELLES DU 229”, N’importe quoi! Les gardiens de la guérite de la maison de Patrice Talon OUI. Combien avez-vous reçu pour cette basse besogne LES GEOLLIERS DES INTERETS DU CLAN TALON? SPD

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    Et Oui, le bal des médiocres reprend.

    • Avatar commentaire
      Tundé 4 mois

      Vous vivrez avec. Vos inepties contre le projet ont fait le lit pour le culte de personalité. On n’y va ….

      • Avatar commentaire
        CARLOS AMETEPE 4 mois

        Bonne réaction. Logique ! Mais quelle valeur donnons-nous à la conviction et à la foi dans la vision ? Comme quoi la logique peut égarer, entièrement, totalement, irrévocablement et pour toujours, tout en se donnant bonne conscience dans la consistance évidente du raisonnement mathématique. Hors, combien de réalités têtues et substantielles échappent éperdument à la sphère étriquée et axigüe de la mathématique ! Trop philosophe ? Mais pourtant si pragmatique. Bien sûr que c’est subjectif.

        • Avatar commentaire
          COUCOU 4 mois

          @Carlos A.
          Ce que vous dites se résume à : Science sans Conscience n’est que ruine de l’âme. Cette citation est Rabelais.Donc il me semble que ce débat a déjà eu lieu hein!

          • Avatar commentaire
            COUCOU 4 mois

            cette citation est ”de Rabelais” et non ”cette citation est Rabelais”

    • Avatar commentaire
      madampol 4 mois

      Il n’avait jamais cessé