Bénin : Le parlement autorise le recrutement des collaborateurs extérieurs

Bénin : Le parlement autorise le recrutement des collaborateurs extérieurs

La proposition de loi, initiée par l’He Orden Alladatin et votée par ses collègues députés vendredi dernier, concerne le recrutement des collaborateurs extérieurs de l’Etat.

Bénin : les parlementaires renforcent la lutte contre les faux médicaments

A la faveur d’une session extraordinaire tenue vendredi dernier, les députés ont voté la loi relative au recrutement des collaborateurs extérieurs. La nouvelle loi autorise le recrutement des collaborateurs extérieurs qui n’auront sous aucun prétexte le statut d’Agent Contractuel de l’Etat (ACE) ni celui d’Agent Permanent de l’Etat (APE).

Combler le sous emploi

La proposition de loi, initiée par l’He Orden Alladatin et votée par ses collègues députés vendredi dernier, concerne le recrutement des collaborateurs extérieurs de l’Etat. Cette loi vise à combler la carence de compétences dont souffre l’administration dans des domaines précis. Elle combat le sous emploi dans l’administration.

Selon l’initiateur de la proposition de loi : « Cette loi consiste à confier des postes inoccupés à des personnes désireuses à travers des contrats à durée déterminée  pour assurer le service public. Elle permet également à l’Etat d’avoir des compétences avérées sur des questions et des postes stratégiques pour lesquelles on n’arrive pas à trouver des personnes ».

Les collaborateurs ne sont ni ACE ni APE

Cette disposition ne confère, en aucun cas, aux collaborateurs extérieurs le statut d’ACE ou d’APE. Ils ne feront donc pas partie de l’effectif de la fonction publique. Il ne sera aussi pas question d’aller chercher de la compétence à l’extérieur du Bénin sauf au cas où il n’en aurait pas. A cela s’ajoute que la nouvelle loi ne vient pas modifier les lois sur la fonction publique, ni porter atteinte à l’emploi des jeunes.

Sur ce, Orden Alladatin rassure : « Nous avons hérité d’une administration de carrière. Les lois qui régissent la fonction publique restent en vigueur. La nouvelle loi est une loi pour les béninois. Seulement, c’est une loi externe à la fonction publique qui permet la mobilité du personnel».

Commentaires

Commentaires du site 28
  • Avatar commentaire
    Gont Gont 3 mois

    Cinq lois ont fait l’objet d’examen pour conformité à la constitution par la cour constitutionnelle ce Jeudi 20 Avril 2017. Les sept sages de la cour constitutionnelle ont examiné au cours de leurs travaux, la loi sur les collaborateurs extérieurs, la loi relative au Partenariat Public Privé (PPP), celle portant sur le code des marchés publics, sur le Leasing et la loi sur l’affacturage.

    Au total, cinq (05) décisions ont été rendues au terme des travaux portant toutes sur le contrôle de constitutionnalité de lois récemment adoptées par l’Assemblée Nationale. A la lecture des décisions rendues par la cour, trois lois furent renvoyées pour relecture car contraire à la constitution du 11 Décembre 1990. Il s’agit en l’occurrence de la loi sur les collaborateurs extérieurs jugée irrecevable par la cour constitutionnelle ; la loi relative au Partenariat Public Privé (PPP) et la loi portant code des marchés publics.

    A contrario, les sept sages de la cour constitutionnelle ont déclaré conformes à la Constitution du 11 décembre 1990, la loi relative à l’affacturage et la loi sur le Leasing.

    In https://beninwebtv.com/2017/04/benin-decision-de-la-cour-sur-05-lois-a-polemique-votees-a-lassemblee-nationale/

  • Avatar commentaire
    Amaury 3 mois

    La loi sur le recrutement des collaborateurs a été cassée par la cour constitutionnelle ainsi que celle sur l’embauche.
    Cette cour va nous protéger jusquen juin 2018 des ambitions démesurées de Pata et ses ouailles.

    • Avatar commentaire
      Chat 3 mois

      @Amaury
      Amen!

    • Avatar commentaire
      Baba Didier 3 mois

      @Amaury,
      En realite je comprends la position de Elom Cathy. Le but c’est d’avoir un traitement salarial completement different de celui des nationaux. Alors le bi national va faire valoir sa deuxieme nationallite si ca l’arrange. Mais c’est quand meme discriminant!! Si on trouve une competence locale de meme niveau voudra t on la payer aussi cher que l’on veut payer le collaborateur exterieur.. Je suis meme curieux de voir comment on definit les criteres de ces collaborateurs.. Copie du texte please!!!

      • Avatar commentaire
        Chat 3 mois

        @Bada Didier
        Et ben oui! Tu penses la même chose que moi. Par express j’ai fait l’idiot en posant cette question de bi-national à @Amaury. Heureusement que la CC vient de rejeter provisoirement ? ce dossier qui est à mon avis très explosif. Comment imaginer un béninois d’origine revenir servir l’état béninois avec un contrat d’expatrié payé par l’argent du contribuable béninois?

  • Avatar commentaire
    Chat 3 mois

    @Amaury
    C’est vrai que c’est une loi faite sur mesure pour les bi-nationaux ?
    C’est quoi ce bordel!

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 mois

      @Chat,

      Selon Orden et ses patrons savent ce qu’il y a derrière cette loi. La chose est un peu bizarre est que cette loi n’exige pas de nationalité béninoise pour être recruté, ce qui laisse la possibilité au gouvernement de recruter des étrangers.
      C’est @Elom qui s’embrouille sinon les bi-nationaux peuvent travailler avec leur nayionalite

      • Avatar commentaire
        Amaury 3 mois

        … leur nationalité béninoise, ce qui semble être le cas de plusieurs personnes.

  • Avatar commentaire
    Amaury 3 mois

    @Elom,

    Entre nous deux qui ne réfléchis pas ? Pourquoi les binationaux ont-ils besoin d’utiliser leurs passeports etrangers pour se faire recruter alors que leurs recrutements en tant qu’etrangers même si c’est plus facile posera plus de problèmes pour eux dans le boulot ?
    Qui vous dit que les gens de l’administration veulent des étrangers? Ils s’accommoderont plus facilement d’un ‘-benino-machin..” que d’un ‘machin..”.

    • Avatar commentaire
      Elom CATHY 3 mois

      On s’en fout on veut rentrer chez nous au benin

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 3 mois

        Mdr ! 🙂

      • Avatar commentaire
        Chat 3 mois

        @Elom
        Il te faudrait une loi pour que tu puisses rentrer travailler au bénin qui est chez toi ?

      • Avatar commentaire
        kins 3 mois

        je suis tout à fait d’accord avec toi. Après tout on est des béninois le plus important c’est qu’on nous permette de rentrer au pays dans de bonne condition afin de mettre nos compétences au service de notre patrie. Car on est toujours mieux chez soi

  • Avatar commentaire
    Elom CATHY 3 mois

    Très bonne loi. Les fils du pays, la diaspora vont pouvoir rentrer.

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 mois

      @Elom,

      Cette loi n’est pas pour vous. Ce sont pour les non béninois plus compétents selon Pata que les fils du pays.

      • Avatar commentaire
        Elom CATHY 3 mois

        Tu as oublié les binationaux. Réfléchis. Ils utiliseront le passeport canadiens ,allemand, les franco-béninois….

  • Avatar commentaire
    Helian 3 mois

    Cela est en droite ligne avec ma recommandation à un de nos candidats qui m’a demandé des conseils sur les stratégies d’acquisition de talents pour accélérer le développement.
    La clé de succès est l’expertise exécutable. Si on recruté les petits copains autant les prendre comme consultants.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 mois

    Les députés qui ont voténcette loi, ne sont-ils pas des béninois? Pourquoi des collaborateurs étrangers, s’il y a des béninois en chômage. Un béninois qui ne répond pas `100 % aux critère, si on le prend aujourd’hui ne va-t-il pas se perfectionner selon la règle de “learning on doing”? Pauvre afrique, pauvre Bénin. Ce n’est pas étonnant que c’est Sous Talon, le Petit fils de négrier qu’on promulguer une telle loi. Ces loi seront supprimées quand nous serons bientôt au pouvoir par la volonté du peuple.

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 3 mois

      Napoléon
      Je suis surpris de savoir que tu rêves du pouvoir . Mais; avec qui ???
      C’est pour cette raison que tu développes ici des théories ubuesques de politiques économiques ???
      En répétant ici les approximations du sieur Ajavon ???
      Si tu attends ce dernier pour accéder à une fonction politique; tu attendras très longtemps .
      Je comprends finalement tes motivations . J’en suis triste pour toi .

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 3 mois

        Bon on a beau chassé le naturel il revient au galop ; Joe est irrremediablement con

  • Avatar commentaire
    olyver 3 mois

    le peuple béninois est un peuple aigris et mauvais c’est nécessaire de légiférer, c’est si simple que ça. des réformes sont nécessaires dans tous les domaines afin de moderniser ce pays mais impossible qui forcerait de les mettre en application soit sont tués soit réduit à néant pour le restant de ces jours ainsi va ce minable pays….

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Me ALAO a tout dit sur ça comme sur les leasings aux mains des amis mafieux ruptucons de l’es.croc de talon , une bonne manière encore de siphonner les maigres ressources de notre pays .
    Et puis on veut recruter même pour quoi ? Construire des bombes atomiques ?

    • Avatar commentaire
      aziz 3 mois

      Des bombes atomiques…?

      Toi ollah…tu veux nous chercher des histoires avec les américains

      De là..que leur porte avions..avec des croiseurs lanceurs de tomawoks…soient deroutés…pour venir dans nos eaux territoriales..il ya un pas

      laisses nous tranquilles….on chie déjà..du sang..et tu veux quoi encore

      • Avatar commentaire
        Septime Potan DAUDET 3 mois

        Aziz, j’ai répondu à tes questions dans l’article Yayi-Talon à Talon-Ajavon: L’histoire serait-elle vraiment têtue ?

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 3 mois

    C’est un peu flou les contours de ce texte qui autorise le recrutement de collaborateurs extérieurs dans les services de l’Etat. C’est la porte ouverte au népotisme et au clientélisme .
    On revient encore sur les erreurs d’hier en déshabillant Paul pour habiller Paulin . Nous allons vers toutes les dérives sous la présidence Talon. Ce n’est pas une bonne idée
    Le recrutement doit se faire sur des critères de diplômes et de compétences et par concours pour donner plus de chance à tous les Béninois .
    Que reprochons-nous à Yayi si c’est pour remettre encore au goût du jour les pratiques contestables???
    Posons-nous la question .