Bénin/Performance: CERAS note le Gouvernement en dessous de la moyenne

Bénin/Performance: CERAS note le Gouvernement  en dessous de la moyenne

A l’analyse de l’étude, il est clair qu’un sérieux travail doit être fait par le gouvernement au niveau de l’administration. Ceci, afin que l’administration soit plus performante au service des usagers

Recrutements de 2015 au Bénin: Polémique et annulation des concours « frauduleux »

Seuls deux ministères répondent mieux aux services des usagers. C’est la conclusion qui se dégage de l’extrait de l’étude de performance générale du gouvernement selon la perception des usagers. L’étude a été conduite par le Centre d’études, de recherches et d’analyses stratégiques (Ceras) et a duré huit mois soit du 1er juin 2016 au 27 février 2017.

L’étude a porté sur mille usagers de l’administration publique dont 275 femmes au niveau des ministères sectoriels. Pour l’étude, les indicateurs de performance choisis par le Ceras sont l’accueil des usagers, la célérité mise dans l’offre de service à l’usager, la satisfaction de l’usager, la perception de l’impact de ce département dans l’ensemble de l’action gouvernementale, la perception des usagers sur l’impact des décisions sectorielles dans leur vécu quotidien et l’implémentation des réformes.

La note la plus forte à obtenir est cinq. Donc la moyenne est deux virgule cinq. A la lecture des résultats de cette étude, il est à constater que seulement deux ministères ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 2,5. Selon les usagers, le ministère de l’économie et des finances est plus performant avec une moyenne de 2,9. Il est suivi du ministre délégué auprès du président de la République, chargé de la défense nationale. Le reste des ministères a obtenu une note en dessous de la moyenne.

Le troisième ministère est le ministère des Infrastructures et des transports qui n’a obtenu que 2,2 comme moyenne. Le ministère qui comble le moins les attentes des usagers est ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (0,6 comme moyenne). Il est à remarquer que le ministère d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République et le ministère d’État chargé du Plan et du développement sont aussi à la traine.

A l’analyse de l’étude, il est clair qu’un sérieux travail doit être fait par le gouvernement au niveau de l’administration. Ceci, afin que l’administration soit plus performante au service des usagers

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    `Le Boss 3 mois

    dites nous la verite. les ministres saka lafia et abt sont dans le viseur car leur deputes ont vote non. Tidjani Affo Obo de bassila abt, Issifou Amadou aliance soleil et Rene Bagoudou suppleant de saka lafia, ses representants du peuple ont donne l’insonnie a talon et son equipe. avec le vote oui de leur part la messe etait dite. encore une fois bravo aux 23 deputes qui ont sauve le peuple beninois. des enfants dignes courage. pas comme nos vieux racailles adrien houndgedji, amoussou bruno, nago koffi, adji kolaole abimbola j.m. bako alfari et consort qui courent toujours deriere largent

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 3 mois

    Que chacun prenne ses responsabilités.

    Que ce gouvernement, ou le suivant, arrête cette manie d’être constamment à l’affût du vol et de la spoliation dans la brutalité et le mensonge aux plus faibles, au plus grand nombre.

    Ce gouvernement, qui donne quotidiennement de ses membres, l’archétype jusqu’à la caricature, de ce que le béninois peut-être de plus sordide.

  • Avatar commentaire
    Helian 3 mois

    Il paraît qu’il y a une réunion de crise avec le president.certains ministres veulent suivre Azannai. Il va y avoir remaniement. Les départs prévus
    Justice,
    Enseignement
    Sports
    Décentralisation
    Tic..

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 3 mois

      Je te l’avais dit c’est une évidence. SPD