Bénin: Les Ace en sit-in ce jour au Mestfp et au Mef

Bénin: Les Ace en sit-in ce jour au Mestfp et au Mef

Les syndicats reprennent leur grève de 72 heures cette semaine, et prévoient en plus faire un sit-in au MEF ainsi qu’au niveau de leur ministère de tutelle, ce lundi

Bénin: Les enseignants du secondaire dénoncent une mauvaise gestion de leurs carrières
Enseignement secondaire: Les Ace en grève, les élèves composent sans surveillance
Partages

Les enseignants contractuels de l’Etat poursuivent encore leur mouvement de mécontentement cette semaine. Ils estiment que les propositions issues de leur rencontre du mercredi 05 Avril avec les autorités du Mtfpas et celles du Mestfp, sont défavorables à une sortie de crise. Ils prévoient donc renouveler cette semaine leur motion de grève de 72 heures, et faire un sit-in au Mestfp et au Mef, ce lundi.

Les séances de travail entre les Secrétaires Généraux des syndicats membres de l’intersyndicale des enseignants du secondaire, les autorités du Ministère du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales (Mtfpas), et celles du Ministère des Enseignements Secondaire Technique et de la Formation Professionnelle (Mestfp), n’auront accouché que d’une souris.

Les syndicats reprennent leur grève de 72 heures cette semaine, et prévoient en plus faire un sit-in au Ministère de l’Economie et des Finances, ainsi qu’au niveau de leur ministère de tutelle, ce lundi. Pour cause, ces secrétaires généraux considèrent que les propositions faites à eux par les différentes délégations des deux ministères ne les satisfont pas.

Ces pourparlers étaient en effet, programmés pour qu’ensemble les enseignants en grève depuis quelques semaines déjà et les autorités puissent trouver des solutions de sortie de crise. Ce qui n’a pas été le cas. Les enseignants restent donc campés sur leurs positions, et revendiquent entre autres la signature effective des arrêtés d’application du décret portant statuts particuliers, la résolution des problèmes de signature d’arrêtés de mise en formation, de décisions d’admission définitive, de proclamation de résultats.

Ils exigent aussi une programmation claire des sessions de rattrapage de toutes les cohortes au niveau des différentes écoles normales, ainsi que la signature effective de l’arrêté portant modalités de recrutement et d’emploi des enseignants vacataires. En plus, ils veulent la prise des arrêtés de remise en formation des professeurs adjoints ayant déjà trois ans dans le corps, pour être formés respectivement pour le Capes et le Capet. Ils affirment vouloir continuer leur grève jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

Avec ces grèves qui chamboulent actuellement le calendrier scolaire, le niveau des élèves des différents établissements publics du Bénin est encore mis en jeu.

Commentaires

Commentaires du site 0