Défense et sécurité en Afrique de l’Ouest: Un réseau de journalistes mis sur pied

Défense et sécurité en Afrique de l’Ouest:  Un réseau de journalistes mis sur pied

Afin de mieux traiter les informations relatives à la défense et à la sécurité dans leur pays respectifs, des journalistes ressortissants des pays de l’Afrique de l’Ouest se sont constitués en réseau.

Bénin : Collision macabre sur l’axe N’dali-Guessou Sud, des morts et de nombreux blessés
Partages

L’Afrique de l’ouest dispose désormais d’un réseau de journalistes spécialistes des questions de sécurité et de défense. C’est la nouvelle apportée par  le réseau béninois des journalistes spécialistes des questions de sécurité et de défense. C’était à travers une conférence de presse, le jeudi 13 Avril dernier, à la maison des médias de Cotonou.

Afin de mieux traiter les informations relatives à la défense et à la sécurité dans leur pays respectifs, des journalistes ressortissants des pays de l’Afrique de l’Ouest se sont constitués en réseau. Dénommé réseau des journalistes spécialistes des questions de défense et de sécurité de l’Afrique de l’Ouest, ce réseau a vu le jour à l’issue d’un séminaire organisé les 27, 28 et 29 Mars 2017 en Côte d’Ivoire. Ce séminaire était une initiative de l’Institut International de Sécurité, en collaboration avec le réseau béninois des journalistes spécialistes des questions liées à la sécurité et à la défense.

En portant la nouvelle aux médias, le président du réseau Etienne Houessou, a expliqué que les échos des actions du réseau béninois mis sur pied le 1er Juillet 2011 ont résonné hors des frontières de notre pays. Le réseau a ainsi été associé au séminaire pour présenter la collaboration entre les journalistes béninois et les forces de défense et de sécurité du Bénin. Pris comme source d’inspiration pour les autres pays, le modèle de collaboration du Bénin lui a fait gagner la présidence, le secrétariat général et le siège du nouveau réseau Ouest africain. Et il nous faudra travailler pour mériter cette confiance, a-t-il insisté.

Faisant le point du séminaire, Anauld Béhanzin le secrétaire général du nouveau réseau, a rappelé que cette rencontre internationale a regroupé une trentaine de participants, journalistes et forces armées. Les participants ont suivi 06 communications et participé à des travaux pratiques et échanges, qui leur ont permis d’appréhender les rôles des forces de défense et de sécurité, et ceux des journalistes dans l’enracinement de la paix. L’objectif de l’atelier était aussi de promouvoir la collaboration entre acteurs des médias et forces de défense et de sécurité, ainsi que le réseautage entre journalistes s’intéressant aux questions de sécurité et de défense. A l’issue de l’atelier, un réseau a donc été mis en place et le journaliste béninois Etienne Houessou a été promu à sa tête pour un mandat de 3 ans.

L’existence d’un tel réseau a ravi le lieutenant de vaisseau, chef bureau presse et relations publiques de l’Etat-major général des armées du Bénin ; Silifath Bouari. Pour elle, les sujets de sécurité sont très sensibles et ne doivent pas être traités à la légère. Pour ce faire, les forces de défense et de sécurité doivent travailler main dans la main avec la presse, afin que cette dernière apporte les bonnes informations aux populations. C’est aussi l’avis du président d’honneur du réseau, Fidèle Ayikoué. Il s’est dit fier de la mise en place de ce réseau et de la collaboration des médias avec les forces de défense et de sécurité, car assure-t-il, cela permettra aux journalistes d’éviter les amalgames dans les écrits

Commentaires

Commentaires du site 0