Les députés renouent demain avec les questions au gouvernement

Les députés renouent demain avec les questions au gouvernement

Le gouvernement est également appelé à la barre pour s’expliquer par rapport à quatre questions orales avec débats, relatives aux...

Bénin : Vers la privatisation déguisée de l’administration publique

Les députés vont renouer dès demain jeudi 20 avril 2017, avec les interpellations du gouvernement. L’information a été rendue publique hier en plénière par le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji.

Plusieurs questions sont prévues à cet effet dans le cadre de la séance plénière de demain au palais des gouverneurs. D’une part, trois questions d’actualité ont été posées par des députés sur les difficultés liées à l’évacuation du coton produit par les usines, la lenteur dans l’évacuation et l’égrenage du coton graine dans le département de l’Atacora ; le risque de mouille du coton et la diminution du prix du transport de la tonne de coton.

D’autre part, le gouvernement est également appelé à la barre pour s’expliquer par rapport à quatre autres questions orales avec débats, relatives aux démolitions, aux installations de la Nocibe, au financement des besoins du centre hospitalier universitaire du Borgou-Alibori, et enfin aux mesures de gratuité de la césarienne.

Autrement dit, des sueurs froides attendent le gouvernement sur ces différents sujets d’actualités

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    Sommée de présenter des excuses aux parlementaires après sa sortie fracassante sur la corruption des députés par l’exécutif, Mme Rosine Soglo sans se démonter est restée droite dans ces bottes. Il nous faut des politiciens comme elle, convaincus des causes qu’ils défendent ou qu’ils sont sensés défendre pour faire avancer notre pays. Je crois de plus en plus que nos femmes sont capables plus que les hommes de faire plus beaucoup de choses pour notre pays et qu’on devrait les encourager à se mêler de politique.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    Sommée de présenter des excuses aux parlementaires après sa sortie fracassante sur la corruption des députés par l’exécutif, Mme Rosine Soglo sans se démonter est restée droite dans ces bottes. Il nous faut des politiciens comme elle, convaincus des causes qu’ils défendent ou qu’ils sont sensés défendre pour faire avancer notre pays. Je crois de plus en plus que nos femmes sont capables de faire plus pour notre pays et on devrait les encourager à se mêler de politique.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 4 mois

    Talon a passé commande de marchandises aux députés – Il a réglé la note – La marchandise n’a pas été livrée – Donc de deux choses l’une: vous livrer ou vous restituer le cachet avec les pénalités et les dommage intérêts.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 mois

    Merci “OLLA”. Création de suspense à 2 fCFA

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 mois

    Et surtout il faudra Poser aussi la question,de savoir, pourquoi Talon commet chaque jour de parjure à la tête de l’Etat et demeure encore Président de la République.

    Ce n’est pas normal que devenu Président de la République, ses entreprises privées continuent à faire affaire avec l’Etat et il se limitte à dire seulement en Passant qu’il a cédé ses parts dans ces affaires à ses amis et à ses héritiers.

    Dans un Etat de droit, une fois que Talon devient Président de la République, aucune de ses entreprises privées cédées ou ne pas cédées ne devaient plus continuer à bénéficier d’un quelconque marché ou d’une quelconque faveur de l’Etat. Le conflit d’intérêt étant incontournablement avéré.

    C’est scandaleux que la PVI est rétablie Sous Talon et pille chaque jour les derniers publics au vu et au su de tout le monde et Talon se contente de nous dire que tout se passe bien dans les règles de l’art et dans l’intérêt général. A- t- il Talon encore une parole pour prétendre rassurer le peuple sur un vol qui se passe Sous les yeux de tout le monde. Où se trouve l’intérêt général dans cela, quand une entrprise privée du Chef de l’Etat, Sous prétexte de prestation de Service, vole systématiquement les ressources de l’Etat qui manquent à la réalisation des obligations régaliennes de l’Etat.

    Talon doit être accusé de parjure et ammené devant ses juges. Et être en attendant suspendu de présider aux destinées du pays. Car pendant plus d’un an maintenant qu’il est au pouvoir, il a brisé son sermont, il a trahi les populations. Au lieu de servir les intérêts de la Nation, il se sert lui-même et sert ses amis et ses héritiers.

    C’est indigne de la loi, c’est indigne dans un Etat de droit et ce n’est pas conforme à la légalité républicaine, qu’une entreprise privée du Chef de l’Etat remplace les Services de la Douane du pays pour collecter les récettes issues des impôts sur les importations.

    Cela doit cesser, car c’est une Invitation à tous les hommes d’affaire en l’avenir, de venir supplanter les Services régaliens de l’Etat pour faire fortune sur le dos des contribuables.

    Nous ne l’accepterons pas

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 mois

      Quelle réquisition , ne s’appelle pas Napoléon qui veut , bientôt une insurrection pour chasser ces Neo-négriers ruptucons du pouvoir ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Quelles sueurs froides ; entre talon l’es.croc et ce parlement corrompu en grande majorité , c’est affaire de : ” si tu m’arranges ( avec du blé , de l’argent ) je t’arrange en votant tes lois ” tchrous