Urgent: Examen en ce moment de la Charte du Front pour le Sursaut Patriotique

Urgent: Examen en ce moment de la Charte du Front pour le Sursaut Patriotique

Les discussions tournent autour des problèmes qui minent le Bénin sous la gouvernance de Patrice Talon.

Marche de protestation du Fsp: Les forces vives de la nation ne veulent pas de la révision

Il se tient actuellement au Codiam à Cotonou une assise du Front pour le Sursaut Patriotique (FSP). L’objectif de cette assise est l’examen de la Charte du FSP. Les discussions tournent autour des problèmes qui minent le Bénin sous la gouvernance de Patrice Talon. Il s’agit notamment, du dédommagement et du relogement des victimes de l’opération de libération des espaces publics, de la question du PVI, de la loi sur les collaborateurs extérieurs, de recrutement à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, de la supposée affaire d’achat de conscience au parlement et du sujet de l’impunité des crimes économiques. Plus d’infos dans nos prochaines parutions

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    Jean 4 mois

    Ce Houngbadji est un agité, il ne maîtrise pas la piste sur quelle il s´engage, il va s´auto-discipliner d´ici peu.
    La politique n´est le job les agités, que ceux qui l´aiment lui conseillent de retourner vers son boulot.

    • Avatar commentaire
      Magbedo 4 mois

      Merci Mr Jean
      Je ne veux pas répondre au FSP directement. Mais je veux bien parler directement au peuple Béninois. Aucun problème ne mine les Béninois sous la gouvernance TALON autre que la prise de conscience réelle des Béninois pour comprendre que la solution de toutes lamentations et difficultés sociales viennent du fait le Bénin ne dispose pas d’une vraie économie. Nous importons pour revendre au Nigéria. Alors qu’il nous faut produire et vendre au peuple frère du Nigéria. Toutes les difficultés du Bénin se situent dans la quasi inexistence d’un système économique national à l’instar de celui de la Côte d’Ivoire.
      Mr HOUNGBADJI ne fera que s’essouffler, il commencer par se mirer et dire la vérité.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 mois

    La CGTB à la rescousse des femmes déguerpies en initiant des projets de micro crédit pour la relance des activités de nos mamans .
    Pendant ce temps ; lnt dans sa complaisance parle en urgence d’une réunion de Houngbadji .
    Cherchez le mépris et l’erreur . Lnt est dans la diversion en oubliant le problème des Béninois qu’est la lutte contre la précarité et la faim . Je m’insurge . Insurgez-vous .

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 mois

    Qu’ils pensent à la participation de ceux qui ne résident pas au pays, il faut désormain engager une lutte sans merci contre cet aventurier.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 mois

    Il est où l’urgence ??? Pour une information ; disons plutôt un non événement . Ce Houngbadji commence par me taper sur les neurones.

    • Avatar commentaire
      Analyste 4 mois

      Je me pose aussi la question de savoir ce qui est urgent.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 mois

      Tiens les neurones de notre joeleplombier sont bouchés , c’est le comble chez un plombier