Bénin : La Fao appuie la professionnalisation de la filière cunicole

Bénin : La Fao appuie la professionnalisation de la filière cunicole

Ledit plan va permettre un accroissement de la production de viande de lapin au Bénin et dans la sous-région ouest-africaine.

Célébration de la Pâques au Bénin: Le couple Soglo prie pour la paix
Championnat d’Afrique de scrabble : Pas de podium pour le Bénin dans le blitz
Partages

Les travaux permettant de parvenir au développement de l’élevage de lapin au Bénin (surtout dans le sud) ont démarré ce jeudi 20 avril 2017 à Cotonou. Pilotée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), ce projet qui a démarré depuis 2015 est consacré à la promotion de la filière lapin. Cet état de chose a poussé le gouvernement à unifier la stratégie nationale de développement de la cuniculture suivi d’un plan d’action sur la période 2018 à 2021.

D’un coût global estimé à plus d’un milliard de francs cfa, ledit plan va permettre un accroissement de la production de viande de lapin au Bénin et dans la sous-région ouest-africaine. La validation du document a connu la participation effective des spécialistes de l’élevage de lapins, des cadres techniques des ministères concernés, des partenaires techniques et financiers, représentants d’organisations non gouvernementales et du secteur privé.
Selon les spécialistes du lapin, l’animal peut mettre bas sept fois en un an et peut faire jusqu’à douze lapereaux par procréation. C’est une viande sans cholestérol, c’est pourquoi elle est appréciée par un bon nombre de personnes. D’où l’importance de développer des stratégies pour sa production à grande échelle.

Commentaires

Commentaires du site 0