Fuites en haute mer : Les mesures du gouvernement pour sécuriser les côtes

Fuites en haute mer : Les mesures du gouvernement pour sécuriser les côtes

Pour dissiper les craintes des populations, les deux ministres sont montés au créneau pour faire part des mesures que le gouvernement est en train de mettre œuvre ...

Fuites en haute mer: Jean-Claude HOUSSOU constate la dégradation des infrastructures
Partages

A la faveur d’une conférence de presse conjointe tenue dans la capitale économique Cotonou, les ministres de l’Energie, de l’Eau et des Mines, Dona Jean-Claude Houssou et  celui du Cadre de vie et du Développement Durable, José Didier Tonato ont rassuré leurs compatriotes sur  les mesures que le gouvernement est en train de mettre en œuvre pour éviter une catastrophe écologique.

Point n’est besoin de tourner en rond quand il s’agit des questions environnementales. Les faits remontent au dimanche 2 avril 2017 (moins d’une semaine) où accompagné de l’Ambassadeur de la Norvège Jens-Petter Kjemprud, le ministre de l’Energie, de l’Eau et des mines a visité les plateformes pétrolières du groupe pétrolier norvégien Saga Petroleum dans la commune de Sèmè-Podji (à lire ici) suite à l’alerte concernant des fuites.

Pour dissiper les craintes des populations, les deux ministres sont montés au créneau pour faire part des mesures que le gouvernement de la rupture et du nouveau départ est en train de mettre œuvre pour éviter une catastrophe écologique.

« Il n’y a pas péril en la demeure. Des dispositions sont en train d’être prises avec les autorités norvégiennes pour qu’il n’y ait pas atteinte à l’environnement » soutient le ministre Jean-Claude Houssou.

Le périmètre est sécurisé pour éviter la fréquentation des lieux par les pêcheurs et autres. Ceci nous a amené à augmenter la fréquence des rondes des forces navales renchérit son collègue du cadre de vie José Didier Tonato.

Installées depuis les années 80, les plateformes sont aujourd’hui dans un état de vétusté très avancé du fait de leur abandon par le groupe pétrolier norvégien Saga Petroleum pour des raisons financières. Ces sites sont restés sans entretien depuis cette période. Le gouvernement béninois s’engage à mettre tout en œuvre pour sécuriser les côtes et préserver la vie des paisibles populations.

Commentaires

Commentaires du site 0