Iréné Agossa : « On ne choisit pas un Président de la République à cause de sa richesse… »

Iréné Agossa : « On ne choisit pas un Président de la République à cause de sa richesse… »

« Le pouvoir actuel est le symbole Parfait de la puissance de l'argent, de la recherche sans limite du profit et de la paupérisation accrue du peuple »

Mandat unique : Iréné Agossa sonne la charge contre Talon

‘’L’opposition au système Talon doit se faire autrement’’ estime le Président du parti le nationaliste Iréné Agossa. Dans un récent post sur sa page facebook, l’homme a posé le diagnostic du système et tire une conclusion argumentée : « Le pouvoir actuel est le symbole Parfait de la puissance de l’argent, de la recherche sans limite du profit et de la paupérisation accrue du peuple ».

Selon l’ancien directeur général de la Sonacop, les premières réformes prouvent à suffisance qu’on ne doit jamais se fier au pouvoir de l’argent pour choisir un président de la République.

Le dossier Ajavon, le PVI, le déguerpissement anarchique détruisant la circulation de la monnaie à la base, la création des nouvelles taxes, les violations de la constitution, la privatisation de l’Etat: le renchérissement du coût de vie alors qu’au même moment les salaires n’ont pas connu d’augmentation bien au contraire les primes ont été supprimés…sont autant de choses que dénonce Iréné Agossa.

Le choix est déjà opéré selon le Président du nationaliste, et il propose sa thérapie pour aider le peuple à s’en sortir. Une vision fondée sur le BÉNIN PAYS DES HOMMES FIERS OÙ CHACUN AURA SA DIGNITÉ ET SERA PROTÉGÉ. Il a fait des propositions pour la relance de la consommation en relevant de façon substantielle le Smig.

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire
    Gont Gont 4 mois

    Monsieur AGOSSA n’a jamais tenté d’assassiner un président en exercice,
    Monsieur AGOSSA n’a jamais corrompu des députés,
    Monsieur AGOSSA n’ jamais eu de conflits d’intérêts avec l’Etat,
    Monsieur AGOSSA n’ pas eu maille à partir avec la justice,
    Monsieur AGOSSA N’a jamais fui le pays parce que la justice le recherche.

    A vous tous qui le critiquer, Monsieur AGOSSA est mieux que votre es.croc de président que vous avez élu à coups d’argent.

    Vous avez élu un ma.fieux à la tête du pays. Arrêtez de faire passer votre mentor pour propre qu’il ne l’est pas.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      @ Gont. Je vous serais reconnaissant de nous expliquer la cause de sa gestion calamiteuse lorsqu’il était à la tête de la Sonacop. On peut apprendre à tout âge, n’est ce pas ?

      • Avatar commentaire
        Gont Gont 4 mois

        Doyen,

        Je me permets de vous répondre.
        Il y a une chose que je déteste chez les pro-Talon. Lorsqu’une personne formule des critiques, telle une meute de chiens enragés, tout le monde se jette sur lui en rappelant son passé.

        Mais ce n’est pas si tant le passé, fut-il noir de la personne, que je condamne.

        Ce que je reproche aux pro-Talon est que leur leader n’est pas un modèle de vertus et est entouré de mille et une casseroles.

        Pour répondre à votre question, a dit qu’Irenée AGOSSA que je ne connais que virtuellement à la télé, serait trempé dans des scandales.

        Mais à ce jour, aucune décision judiciaire ou enquête n’établit les gaffes à lui reprochés. Alors, je veux donc comprendre.

        On sait maintenant avec le régime Talon comment fonctionne les rapports et commissions dont les membres sont achetés à l’instar des députés.

        Je ne prétends pas qu’AGOSSA est sain et immaculé mais je m’insurge contre la fait qu’on veuille lui dénier le droit de porter un regard critique sur la gestion calamiteuse de votre es.croc de président.

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 4 mois

          Ok. Je pense que le fait qu’il ait réagi poussera certainement “les procureurs de Talon” à clarifier leur position. Soit Monsieur Agossa est coupable et on demande à la justice de faire son travail, soit on nous explique clairement pourquoi il a été démis de ses fonctions. C’est vrai que depuis l’avènement du parti de la Rupture on a assisté beaucoup de “faits du prince”. Ce n’est pas ainsi qu’on rassemble. Entre nous je ne sais même pas si Monsieur Agossa s’est plaint de son éviction à moins que cela soit justifié. Affaire à suivre.

  • Avatar commentaire
    Olyver 4 mois

    ce type est le fossoyeur de la sonacop, mais son analyse reflète bien la mentalité du peuple béninois qui est opsédé par la richesse et la réussite par tous les moyens…..
    talon va s’en mettre plein les poches lui et son bataillon d’e s c r o s et quitter le pays..
    zinsou serait là on aurait vu clair dans son programme et de ce qu’il veut mettre en place, talon lui non il passe tout son temps à obtenir des prêts dont en réalité la destination finale est lui même ou alors à chercher à modifier la constitution de ce pays….bah….

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    C’est en faisant des expériences qu’on apprend. Ce que dit Monsieur Agossa n’a pas de sens car on ne peut pas prendre un cas particulier pour une généralité. S’il raisonne toujours de cette façon, alors on peut comprendre ses errements à la tête de la Sonacop. Je dis qu’on est un peu trop tendre avec ces lascars qui vident les caisses de l’état et qui par dessus viennent donner des leçons ! On aura tout vu et tout entendu sous Patrice Talon. Beaucoup de ces lascars qu’on aurait dû enfermer à double tour et jeter les clés dans un puits se baladent impunément dans les rues de Cotonou. Il ne faut quand même pas être grand psychologue pour comprendre que les errements tiennent à son caractère révélé par l’argent et le pouvoir.

    • Avatar commentaire
      Gouvènon 4 mois

      Vous avez raison. Ce Monsieur doit être entendu par la justice. Avec tous ses tickets-valeurs qui n’avaient de valeur que de la fumée…

      A ce jour qu’en est- il des différents dossiers d’audit menés tambour battant au début du mandat de talon? Plus rien depuis. C’est quand même bizarre. Est-ce cela creuser profond pour bâtir haut dont parle le “très bizarre et sinistre” Gaston Zossou qui passa son temps rouler de gros yeux sur le plateau de “Sans Tabous”, vendre des promesses aussi obscures que sa moustache à la Hitler. Triste intellectuel

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 mois

    Quoi qu’il en soit, c’est heureux que le combat contre Patrice TALON se généralise et se fasse à visage découvert.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Nécessité fait loi, comme on dit. À ce rythme, il ne lui restera plus que son premier cercle rapproché. Reste à savoir ce qui se passe du côté des ministres et autres porteurs de valises….. de billets !

  • Avatar commentaire
    Freegomas 4 mois

    Quand on voit le triste etat de la Sanacop. On voit les talent de ce Irene Agossa. Empiler les mots vides pour une phrase inintelligente.

  • Avatar commentaire
    Jean 4 mois

    Le théoricien Irené Agossa veut encore la SONACOP?
    kkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk

  • Avatar commentaire
    Tundé 4 mois

    Des propos vides de sens . Les béninois l’ont choisi et après ?
    C’est la foire aux enflures verbales.

  • Avatar commentaire
    delphin gouvoéké 4 mois

    Voilà que l’homme que tu as combattu est au pouvoir; si ton mentor n’avait adopté des comportement “douteux”, aucun opérateur économique serait prégo.