Bénin: RDV télévisuel inédit de Romuald Wadagni

Bénin: RDV télévisuel inédit de Romuald Wadagni

Au cours de cet entretien, plusieurs questions seront abordées parmi lesquelles : la situation économique Bénin, les réformes, la reprise du PVI ...

Nicéphore Soglo sur la Rupture : après un bon départ, la machine s’est soudainement grippée

Jeune et ancien sociétaire d’un grand groupe international d’audit et d’expertise comptable, actuel ministre de l’économie et des finances depuis avril 2016 sous Patrice Talon, Romuald Wadagni sera demain lundi à 21 heures sur l’ORTB pour défendre un an d’exercice au gouvernement. Cette émission sera simultanément diffusée par Canal 3, Golfe TV et Carrefour TV.

Au cours de cet entretien, plusieurs questions seront abordées  parmi lesquelles : la situation économique Bénin, les réformes, la reprise du PVI, les cas de conflits d’intérêt, les divers actes de prévarication axés sur les agences de voyage, les crédits d’impôts et le scandale dans le secteur de la dialyse,…

Il faut rappeler que ce sera le premier entretien télévisé du ministre de l’Economie et des Finances Romuald Wadagni depuis un an qu’il est au gouvernement.  Sa prise de parole de demain intervient également dans un contexte où le Bénin est en pleine récession marquée par une déception populaire à tous les niveaux.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 mois

    Les journalistes béninois manquent de punch quand ils sont en face des acteurs politiques au pouvoir.

    C’est faire preuve de complicié lorqu’un journaliste face à un reponsable dépositaire du pouvoir public renonce à poser les vraies questions.

    Lorsque la presse devient complice du pouvoir pour faire de la communication politique, plutôt que de jouer le rôle qui lui est dévolu dans un système démocratique, c’est manquer à sa mission.

    Sans une presse responsable et sérieuse, il n’y a point d’expression de la liberté de pensée, point de démocratie par conséquent.

    Il faut que ce soir, nous ayons des journalistes face à ce ministre, et non des figirants qui permettront au ministre d’envoyer un message politique.

    La situation économique,fianancière et sociale du pays s’aggrave depuis un an.
    Les mauvaises choix de TALON et de son gouvernement compliquent la situation déjà fragile du pays.

  • Avatar commentaire
    LOVE 4 mois

    Je demanderais aux journalistes qui vont animer ces échanges avec le Ministre des finances de demander au Ministre :
    1- de bien vouloir nous dire où en est le remboursement de la dette publique intérieure priorité des priorités du gouvernement Talon dès son investiture et pour lequel un emprunt obligataire a été lancé et bouclé avec succès?
    2-de situer les béninois sur les rumeurs faisant état d’attribution de marchés publics de gré à gré sous ce régime et une éventuelle main mise sur les marchés publics dans les ministères par M. Olivier BOKO et son entourage ?

  • Avatar commentaire
    Gilou 4 mois

    MONSIEUR LE MINISTRE RENDEZ-NOUS NOS SOUS
    – Le Peuple Veut La Résolution D’Au Moins 8 Affaires Financières Crapuleuses – Que La Justice Passe – Les Coupables doivent Rendre Gorge ! –
    Avant-propos. Tous les dossiers financiers qui n’ont pas l’autorité de la chose jugée au Benin doit être ouverts ou poursuivis. Monsieur le ministre, vous avez besoin de sous, PAG oblige, alors engager les procédures et retrouver notre argent. Mais au préalable comment et pourquoi vous avez décaissé 45 milliards pour les sociétés de Talon dès votre prise de fonction sans jugement préalable d’aucun tribunal? Djogbénou étant désormais grillé auprès de l’opinion publique, on vous envoie au charbon. On a compris! Attention vous êtes jeune n’allez pas au casse-pipe. Laissez vos ainés [ABT, PIK et consorts] faire le job du pyromane-pompier. Venons en au fait:
    1. L’affaire ICC-Service : la plus vaste escroquerie financière de l’histoire du Bénin : 211,500 milliards de FCFA d’après le rapport du FMI.
    2. L’affaire CEN-SAD : qui a servi de prétexte à la distribution généreuse des biens du domaine public de l’Etat, plus de 100 milliards.
    3. L’affaire Maria Gléta : un projet d’énergie de 50 milliards engloutis.
    4. Affaire Talon dans coton, les 45 milliards versés par le ministère des finances.
    5. L’affaire de l’interminable construction du palais de l’Assemblée nationale pour un coût de plus de 14 milliards de FCFA.
    6. L’affaire des machines agricoles : l’acquisition dans des conditions douteuses et à des coûts très onéreux, de machines agricoles.
    7. L’affaire de la disparition d’un don hollandais de 3 milliards de FCFA pour l’eau potable.
    8. Affaire PVI et Bénin-Contrôle.
    Que l’argent du peuple béninois soit rendu. Que justice soit rendue au nom du peuple béninois. Monsieur Le Ministre, Intenter Les Procès Et Vous Y Gagnerez En Crédibilité. On est pas loin des 500 milliards si vous récupérez ne serait-ce que la moitié ce serait pas mal pour créer des emplois directs pour les jeunes diplômés devenus ZEM. Les sommes sont disponibles à l’extérieur du pays. Du Courage Monsieur le Ministre.

  • Avatar commentaire
    Gouvènon 4 mois

    Dites à Gaston Zossou de ne pas venir brasser du vent et menacer les journalistes sur les plateaux TV.
    “Comment vous organisez-vous autour de Talon pour faire face à l’adversité qu’il rencontre?”
    C’est fini…il menace, roule de gros yeux, refuse de répondre aux questions!

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 4 mois

    Moi sincèrement j’aimerais bien qu’il réponde lors de cet entretien à une question primordiale. Pourquoi et Comment et sur quelle Base Légale il a décaissé 45 milliards pour le compte des sociétés de Talon? Est-ce qu’il sait qu’il a engagé sa responsabilité personnelle dans cette affaire et que n’importe quelle béninois Lambda peut le traîner devant la cour de justice? SPD
    PS: Qu’il soit beau, laid, puceau, jeune, vieux, malléable, avec ou sans expérience… Ceci m’est objectivement égal. Ce qui m’intéresse c’est qu’il fasse correctement le job.SPD

  • Avatar commentaire
    Biglotchémè 4 mois

    Est-ce que nous pouvons faire un effort de faire nos commentaires sans pouvoir insulter?

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 mois

    le jeune Wadagni viendra dire quoi? Il ne distingue pas encore la différence entre le bilan d’une entreprise et le Budget d’un Etat. Il a été fait minstre par Talon, pour que celui-ci ait quelqu’un de mainillable pour ses pillages systematiques des ressources de l’Etat. Que cela ne Trompe personne.

    • Avatar commentaire
      Jean 4 mois

      Napoléon,
      Le jeune Wadagni est un trés bon gestionnaire. En tout cas il est nettement mieux que ton vaut rien de Komi Koutché.
      Merci á Talon pour la promesse faite á la jeunesse sous son mandat.

      • Avatar commentaire
        Jean 4 mois

        Lire > Merci á Talon pour la promotion faite á la jeunesse sous son mandat.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Il va même dire quoi ce puceau , novice de chez les novices en tout

    • Avatar commentaire
      Jean 4 mois

      OLLA OUMAR ,
      Un novice et un trés bon gestionnaire. En tout cas il est nettement meiux que ton vaut rien de Komi Koutché.