Rejet du projet Talon : « Ni le financement des partis, ni le mandat unique ne peuvent intervenir » selon Djogbénou

Rejet du projet Talon : « Ni le financement des partis, ni le mandat unique ne peuvent intervenir » selon Djogbénou

Seule la révision de la Constitution peut permettre leur mise en œuvre selon le ministre Djogbénou.

Révision de la Constitution: Journalistes et web-activistes s’approprient le projet de Talon

Tirant les conséquences du rejet de projet de loi portant révision de la constitution, un rejet qualifié de tous les noms, le ministre de la justice Joseph Djogbénou estime que c’est la procédure qui est suspendue et non les idées.

« C’est le parlement qui demande au président de la République d’appliquer la constitution en l’état » a-t-il fait savoir avant de mentionner que seul le dialogue avec les hommes et femmes politiques pourrait peut être aidé afin que le projet puisse franchir les barrières de l’Assemblée nationale.

Le rejet du projet du gouvernement a des conséquences sur l’animation de la vie  politique du pays. A ce titre Joseph Djogbénou (invité matin de Rfi de ce jeudi 6 avril 2017) évoque que le financement des partis politiques ne peut intervenir, de même le mandat unique. Seule la révision de la Constitution peut permettre leur mise en  œuvre selon le ministre Djogbénou.

Commentaires

Commentaires du site 17
  • Avatar commentaire
    Gombo offline 4 mois

    Voilà la face hideuse des corrupteurs!
    Ils pensaient se servir du financement public des partis pour appâter les partis !
    Ca a raté
    Bandes de vo-leurs malhonnêtes !
    Le financement public est dans la charte des partis !
    Les députés peuvent prendre une loi pour en préciser les contours ( je crois bien que les députés ont aussi l’initiative des lois !)…
    En cas de dépenses nouvelles il faut trouver des économies nouvelles… dit la CC
    Réduisez les fonds secrets du president qui servent à corrompre la vie piolitique !
    Talon cherche un argument pour rempiler en 2011, il sera surpris de sa déculottée s’il ne dégage pas en 2021 ou avant !

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 4 mois

    TALON VA ENTERRER EN PRINCIPE DEFINITIVEMENT CETTE AFFAIRE DE LA CONSTITUTION. DJOGBENOU. Prévision logique – Attend ta lettre de licenciement. SPD

    • Avatar commentaire
      Rosy 4 mois

      Donc selon toi JD est liquéfié. Il l’aurait mérité en tout cas.

  • Avatar commentaire
    Gont Gont 4 mois

    Mais Djogbenou se fout de nous. Il nous prend pour des bambins à qui on tend des bonbons pour pouvoir leur arracher des billets de banque.
    Il parle d’impossibilité de financer les partis politiques sous prétexte que la constitution “Djogbenou” a été rejetée. Quelle mauvaise foi!!!!
    Il tait à dessein les points relatifs à la création d’un service de renseignements, l’impunité octroyée à vie au président et aux ministres. Mais il m’étonne hein ce Djogbenou!!!!

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 mois

    Quand j’entends tout ce qui se dit, je crois bien que je n’ai jamais eu tord de vomir dès le début ces amateurs.
    Mon écœurement réside surtout dans leurs refus absolu d’être à l’écoute du peuple.

    Et le plus grave, TALON affiche un mépris total au peuple au service du quel il est sensé être.

    Il pense s’éterniser au pouvoir après le rejet de son chiffon de constitution.
    Et c’est là qu’il comprendra que son argent n’est rien pour des hommes et femmes de conviction, comme il en existe au Bénin.

  • Avatar commentaire
    Helian 4 mois

    Ce gars est nul….il n’arrête pas. Je suis informé que sa présence dans le gouvernement est une question d’heures. Il se débat comme un beau diable car il a tout perdu.

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 4 mois

      C’est de toute logique – il va sauter – c’est clair. SPD

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    Est-ce que quelqu’un rencontré une sois un être de mauvaise foi, pire que ce monsieur ?

    • Avatar commentaire
      Amaury 4 mois

      Si un Président veut faire mandat unique, Est-ce que notre constitution l’en empêche ?

      Que Monsieur le génie juridique ma.l.é.f.ique de Pata nous trouve les moyens pour avoir des élections transparentes et il verra si un Président peut faire deux mandats.

  • Avatar commentaire
    Soufyan Samoun 4 mois

    Djogbenou on ne dit pas ça. Politiquement vous êtes nul, comment dévoiler les secrets du gouvernement. Qui sont Ceux là qui vous ont trahi

  • Avatar commentaire

    Ce monsieur a collectionné des diplômes mais n’a rien dans la tête. Une loi suffit pour régler le problème de financement des partis politiques.
    Et que vient faire l’interdiction des marches de remerciements et autres dans dans votre projet de modification de la constitution?
    Votre projet de réforme, en plus d’être dangereux pour le fonctionnement des institutions dans une démocratie est un travail bâcle.
    Talon devrait vous virer

  • Avatar commentaire
    Gouvènon 4 mois

    La face hideuse de la défaite. Visiblement Djogbénou et Talon deviennent des “pagailleurs”.

    Le prochain best seller de Talon et Djogbénou: “Lendemain de défaite”

    Ah les béninois, un peuple pagailleur, vous ne le saviez-pas, hein? hein? Talon, Djogbénou et consorts…

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 4 mois

      Le lendemain des queutards de turpitudes et de siphonneurs de deniers publics – au détriment d’un peuple qui tire le diable par la queue – SPD C’es plus vendeur en marketing. SPD

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 4 mois

    DJOGBENOU – MENTEUR –

  • Avatar commentaire
    Big 4 mois

    La constitution en vigueur permet déjà le mandat unique, M. Djogbénou. Elle n’impose à aucun président de rempiler. Talon va bien partir en 2021.
    Pour le financement des partis, dites la vérité, pas besoin de modifier la constitution: la charte des partis le prévoit, et cette cela peut être amélioré