Révision de la constitution: L’opposition des populations de la 14è circonscription électorale

Révision de la constitution: L’opposition des populations de la 14è circonscription électorale

Divers intervenants provenant de différentes couches sociales de la société ont déversé leur bile sur le gouvernement. Selon eux, ce n’est pas le projet de révision qui est prioritaire...

Rejet de la révision de la Constitution au Bénin : décryptage et solution alternative

Le projet de révision de la constitution suscite toujours des vagues de polémiques et de contestations au sein des populations béninoises.

En effet, dans le cadre de la tournée parlementaire initiée par l’Assemblée nationale, le député des Forces Cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Nouréni Atchadé est dans le week end écoulé dans sa circonscription électorale. Il est allé recueillir l’avis de ses mandants par rapport au projet de révision de la loi fondamentale du 11 décembre 1990, introduit par le chef de l’Etat sur la table des députés. Ces populations de l’Atacora et de la Donga, au vue de la lecture et des explications qui leur ont été faites sur les diverses dispositions contenues dans ce projet, ont opposé un refus catégorique au projet. De Copargo à Bassila en passant par Waké, l’exercice fût le même, l’élu de la 14è circonscription électorale a reçu un avis défavorable des populations.

Les populations remontées

Divers intervenants provenant de différentes couches sociales de la société ont déversé leur bile sur le gouvernement. Selon eux, ce n’est pas le projet de révision qui est prioritaire, mais comment faire pour corriger les désagréments causés aux populations.

« La constitution là, on dit non et non. Non à la révision de la constitution » lance une dame commerçante de la localité.

« Nous ne voulons pas de cette révision de la constitution » rétorque un paysan. Ce dernier sera suivi d’un autre plus intellectuel « Il y a l’affaire de déguerpissements, il y a l’affaire de faux médicaments et c’est ça qui est de l’heure et c’est ce que nous vivons. On a déguerpi des gens, bientôt la période de pluie et on va se retrouver sans abris. Vous pensez que c’est la constitution qui passe avant ça ? Ce n’est pas normal… ».

Plus amère, une jeune dame réagit « Nous sommes devenus sans emplois, le panier de la ménagère est réduit de 25%. Aujourd’hui le peuple meurt de faim. La constitution pour nous c’est que le sac de mais passe de 15000 à 8000 francs et que la mesure de mais ne dépasse pas 300 francs… ». Autrement dit, les populations sont remontées contre le gouvernement et n’entendent pas encore adhérer à ce projet tant que leur amertume n’est pas conjuguée au passé.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    bito 5 mois

    Il y a trop d’amalgame, la population est manipulée comme d’habitude, je pense honnêtement que le niveau de culture de notre population ne permet pas la démocratie

    • Avatar commentaire
      aziz 5 mois

      Bito..il faut donc me rendre hommage..lorsque je dis la démocratie..est un piege à con pour les populations

      La gestion de la démocratie..engloutie des patates…qui ne profitent qu’à l’élite….

      Le débat de la const..actuellement ne concerne..à peine..2% de la population

      Le peuple profond n’a pas les moyens intellectuels…de comprendre quoi que ce soit..et pourtant tous les i mposteurs ne jurent que sur ce peuple..pour se donner une legitimité

      En un mot la démocratie est une su percherie..qui d’ailleurs ne nourrit pas ,n’habille,n’instruit et ne loge pas les beninois

      Elle n’est pas pertinente

  • Avatar commentaire
    macontribution 5 mois

    Keko est contre toute révision de la constitution. Il est devenu un politicien voire opposant. Ce n’est plus du journalisme ça. c’est dommage pour ce journal que je consulte avant les autres. Ou est l’impartialité pour laisser les lecteurs faire leur propre opinion. C’est très grave ce que vous faites cher journaliste. Vous serez comptable demain devant le peuple pour votre manipulation sans cesse

    • Avatar commentaire
      Anony 5 mois

      ma contribution de ce matin est nulle à chier. LNT ne t’a pas ligaturé le cerveau hein!

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    Notre ami Keko fait souvent échos des circonscriptions qui disent NON au projet de révision . Je voudrais par équité qu’il en fasse de même pour la majorité des circonscriptions qui disent OUI. Ce Keko est un propagandiste FCBE tapis dans l’ombre de notre journal lnt.

    • Avatar commentaire
      Anony 5 mois

      Et alors JoeLafiotte!! nous ne sommes pas ici dans un jeu pour faire les additions et les soustractions. Tu n’as qu’à les faire toi-même.