Rencontre Talon – Rodriguez: La paix des braves ?

Rencontre Talon – Rodriguez: La paix des braves ?

Affaire Bénin Marina Hôtel : Le TPI se déclare incompétent

Le Chef de l’Etat a reçu en audience hier un hôte particulier. Il s’agit de  Martin Rodriguez, un de ses compatriotes, mais un vieil adversaire en affaires. Au delà de l’ouverture d’esprit affichée par Patrice Talon, cette rencontre a tout l’air d’un gadget utilisé pour camoufler de nouveaux deals conclus entre les deux hommes.

S’il faut parler de coup médiatique, c’en est un. Réussir à faire descendre à la Marina, un de ses adversaires en affaires -devenu  premier opposant politique-, le recevoir avec toute la solennité nécessaire, est un véritable exploit. Et son auteur, Patrice Talon, va en tirer assez de dividendes politiques. Déjà on salue son ouverture d’esprit et son patriotisme transcendant qui l’a amené à recevoir quelqu’un qui l’a accablé d’opprobres il n’y a pas si longtemps. Soi dit en passant, Patrice Talon et Martin Rodriguez c’est comme chien et chat. Les deux hommes ont entretenu, à cause de leur souci de recherche de l’hégémonie sur la filière coton, une guerre virile, fratricide -tous deux originaires de Ouidah-, pendant des années. Mais au finish, c’est Patrice Talon qui a réussi à évincer Martin Rodriguez grâce à sa proximité avec Boni Yayi. Martin Rodriguez a dû s’exiler à Abidjan, puis à New York, pour se mettre à l’abri de la vindicte de son ennemi juré, devenu entre temps président de la république. Il est si évident que les rictus des visages, les accolades, les belles phrases glorifiantes et sourires narquois, ne peuvent guère gommer en une seule rencontre, une rivalité séculaire, entretenue pendant des décennies au point de devenir une inimitié viscérale. On peut donc comprendre que les deux hommes d’affaires ont conclu un « gentlemen agreement », qu’obligent les circonstances. De quoi ont-ils vraiment parlé ? Le communiqué de la présidence de la république parle d’une séance de travail de 3heures entre les deux personnalités, ce qui leur a permis de discuter des « dossiers concernant l’Etat et les sociétés de Monsieur Rodriguez ». En clair, ils ont parlé business.

Entre deux hommes d’affaires, on ne pouvait pas espérer mieux. Sous le vocable « les sociétés de Monsieur Rodriguez », il s’agit de l’usine d’égrenage de Nikki et dans une moindre mesure, du Bénin Marina Hôtel qui lui a été arraché il n’y a pas si longtemps par le gouvernement. Mais le dossier qui intéresse les deux hommes, c’est l’usine Mci de Nikki, car tous deux sont acteurs de la filière coton. En effet, depuis le début de cette campagne cotonnière, cette usine a eu des difficultés d’ordre administratif et n’a pas fonctionné à plein régime. Ce qui pourrait, si ce n’est pas déjà le cas, perturber les prévisions et les ambitions du gouvernement dans la filière. Le Chef de l’Etat a lui-même annoncé une campagne record avec plus de 400.000 tonnes de coton, dont l’égrenage -pour tenir dans le bon timing-, a besoin de cette usine qui a la plus grande capacité de tout le pays. Les indiscrétions racontent même que l’empereur de Nikki (qui a éffectué une rencontre sur Cotonou cette semaine même pour rencontrer Patrice Talon), a joué un discret rôle de

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 25
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Vos voulez dire : la paix de deux es.crocs !

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 4 mois

    Rencontre Talon – Rodriguez: La paix des braves ?
    Rencontre Talon – Rodriguez: L’allégence au chef pour pouvoir exister ?
    Rencontre Talon – Rodriguez: L’animal a encore frappé ?
    Rencontre Talon – Rodriguez: Qui n’est pas avec moi est contre moi ?
    Rencontre Talon – Rodriguez: Pour quel message ?
    SPD

  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    Dans…son genie créteur…dieu a tout créer..avec discernement…

    De tous les beninois..que j’observe.. je dois avouer…que je suis..séduit par la nature de talon..'(pas en termes positifs)..

    Trés intelligent,mentalement et intelctuellement structuré..méthodique..agissant toujours selon une chronologie,un tempo…comme un joueur d’échec..avec plusieurs coups d’avance..

    Meme olivier bocco,et la femme de talon…ne le connaissent pas

    La maniere…dont il a réglé..en un trois mouvements le sors de adjavon..est la manifestation..du cynisme du personnage..

    Rodriguez..sera..la prochaine cible..et cette rencontre..est une maniere subtile..pour lui donner le coup fatal..

    Tous ceux qui comptent financierement..dans ce pays seront coulés…un à un

    Apres.il sortira..un jeux…qui consiste..à impliquer négativement abt et pik..avant de les couler…comme un porte avion…au fond de l’ocean

    • Avatar commentaire
      Frankfurt 4 mois

      L’analyse est sophistiquée. Que des voraces paresseux. Près à gagner facilement par une signature de l’argents pour plusieurs de leur générations à r

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 mois

    Ces deux là sont des prédateurs de même acabi, il n’y aura aucune entente contre les intérêts du peuple.

    Ils rendont tous gorge!!!

  • Avatar commentaire
    Gont Gont 4 mois

    Rencontre hier entre Talon et Rodriguez : Le Bénin sous protectorat ivoirien

    La Côte d’ivoire influence de plus en plus certaines grandes décisions des autorités béninoises. La rencontre d’hier mercredi entre le président Patrice Talon et Martin Rodriguez a confirmé cette appréhension qu’avaient certains observateurs.

    Le Chef de l’Etat et l’homme d’affaires Martin Rodriguez ont longuement discuté ce mercredi 26 avril 2017. Les deux hommes qui sont en froid depuis plusieurs années ont amorcé un processus pouvant leur permettre de fumer le calumet de la paix. C’est une belle initiative si cela doit impacter positivement l’économie nationale. Car les deux ne devraient occulter la situation de l’usine d’égrenage du coton de Nikki, propriété de Marlan’s cotton industries (Mci), ni le dossier de Bénin Marina Hotel que contrôlait Martin Rodriguez.Mais la rencontre aurait été davantage applaudie si elle était facilitée par des sages béninois. L’actuel Médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun, l’ancien président de la République, Nicéphore Soglo ou encore le clergé béninois auraient bien pu jouer ce grand rôle. Malheureusement, c’est la Côte d’Ivoire qui a décidé de réunir les frères ennemis. Hier au palais de la Marina, outre Patrice Talon, ses collaborateurs et Martin Rodriguez, on notait également la présence remarquable de l’Ivoirien Jeannot Kouadio Ahoussou, ministre d’Etat auprès du Président Ouattara, chargé du dialogue politique et des relations avec les institutions. Les images officielles du palais de la République sont éloquentes. Les discussions faites autour des perspectives d’investissements hier, l’ont donc été sous les regards d’un grand témoin : le gouvernement ivoirien. Tout porte à croire que sous la Rupture, les Béninois sont incapables de gérer leurs propres contradictions. Ce qui devrait inquiéter bien des gens. C’est d’autant inquiétant que c’est la deuxième fois en moins d’un an que la Côte d’Ivoire intervient ouvertement dans les incompréhensions opposant de grands hommes.En avril 2016, Patrice Talon et Yayi Boni, son prédécesseur, s’étaient en effet réconciliés à la résidence privée d’Alassane Ouattara(Abidjan). Une farce puisque les deux anciens complices n’ont pas réussi à reprendre des relations normales. Au Bénin, il n’existe pratiquement pas d’autorités morales tutélaires capables d’initier des dialogues au sommet de l’Etat au point que l’ancien Dahomey est devenu un département de la Côte d’Ivoire.Seul le président Ouattara a le pouvoir de faire infléchir la position de Patrice Talon. C’est un grand recul que les autorités morales devront réparer. Elles devront restaurer leur image. Par ailleurs, certains observateurs n’ont pas été surpris par l’implication du président ivoirien dans la guerre qui oppose Martin Rodriguez et Patrice Talon. A les en croire, ces deux Béninois ont tous des intérêts économiques à Abidjan. Et beaucoup soutiennent que le Patron des patrons béninois Sébastien Ajavon qui séjourne très souvent en Côte d’Ivoire, pourrait faire recours au président Ouattara,s’il le décide un jour, pour trouver une solution à la brouille qu’il entretient avec son ancien allié politique. Car au fond, et c’est maintenant vérifié, le gouvernement de la Rupture est bien tenu par le régime de Ouattara.

    A.S

    http://www.matinlibre.com/index.php/politique/item/11023-rencontre-hier-entre-talon-et-rodriguez-le-benin-sous-protectorat-ivoirien

    • Avatar commentaire
      Chat 4 mois

      @Gont Gont
      Merci pour l’info.

    • Avatar commentaire
      Bigg 4 mois

      Une perte de notre souveraineté donc si on peut dire
      Pfff ces rupturiens n’ont aucune fibre patriotique

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    Martin Rodriguez et Patrice Talon. Quel coup préparent nos deux lascars ? Se mettent ils ensemble pour mieux plumer le Benin qui n’a presque plus de plumes sur le dos. Patience, les langues se delieront et nous saurons tous les raisons de cette association soudaine scellée par une poignée de mains.

  • Avatar commentaire
    Karl 4 mois

    Hmmm. Ca sent du deal entre les deux. Et voilà la politique de diviser pour régner de la rupture. De toutes les facons rien ne me surprend. Talon a certainement compris qu’il vaut mieux avoir Rodriguez avec lui que de l’avoir contre lui. Ainsi, il aura la paix pour ses affaires et lui Rodrigez prenda sa part. Ah quand des hommes d’affaires s’entendent C’est le pays qui est pressuré, Ajavon doit se mordre les doigts.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Quand deux grands es.crocs du benin se rencontrent , que peuvent ils se raconter ? Je vous le souffle : ” chut , taisons nos querelles , pour mieux voler , piller le pays ” . Et dire que notre pik le majordome allégé de son service des mercredis , assistait à cette rencontre ; ma foi , on peut dire qu’il a pissé et chié sur sa ” nouvelle conscience ” n’est-ce pas sonagnon ?

    • Avatar commentaire

      le délinquant Olla connaît tout ce qui s’est passé entre les deux hommes.

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      Et que dis tu…du narcissique,élitiste,aigri jalous,prétentieux..du vieux séméroua dounpkago…avec un nez…de sanglier faché…abt

      Il se dit cadre compétent integre…et qui assiste..sans broncher…qu’on nous pique nos blés…et que tout ce qui ressemble…à ce qui sent du blé…soit capté par talon et sa famille

      pik et abt,saka lafia,la grosse ,obese dondon,mathys,le balafré jusqu’au oreilles saka..et le maire pushiste..au nez d’hippopotame …sont des anti patriotes

    • Avatar commentaire
      La Foudre 4 mois

      @Olla
      Sais-tu les premiers es.claves noirs vendus aux européens étaient des divorcés sociaux des royaumes (vo.leurs, chercheurs de femmes d’autrui, vio.leurs, profaneurs des temples des fétiches) ? Et quel est le premier usage que les blancs en ont fait ? “Main d’oeuvre dans des plantations de coton…
      Là, tu as toutes les réponses sur l’origine des gènes qui poussent ces deux descendants des personnes mentionnées ci-dessus vers le v.ol et la production du coton…et tu vois qu’il s’est aussi intéressé intéressé aux 3S, souvent des plantations des cannes à sucre oblige…tout ça pour fournir de la matière première à ses anciens maîtres…
      Comment appelle t-on déjà le syndrome de s’attacher à ses anciens bourreaux…?
      Il paraît que chez vous en France, vous subissez souvent la haine de ces fils d’esclaves (antillais) qui préfèrent les visages pâles à vous qui avez même couleur qu’eux. …en réalité, Talon a aussi cette haine contre les beninois…

      • Avatar commentaire
        La Foudre 4 mois

        Souvenir des plantations de canne à sucre. …

      • Avatar commentaire
        aziz 4 mois

        Au vu..de tes révélations..la foudre..je demande..et je porte plaintes..contre agadjavi..pour tortures,crimes contre l’humanité..vente d’especes protégés…associations de malfaiteurs..en bandes organisées..pour une entreprise terroriste

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 4 mois

        Les antillais nous accusent de les avoir vendus aux colons. Bien sûr ils admettent naturellement la supériorité du blanc sur le noir. Chez eux plus la peau est foncée et plus on descend dans le bas de l’échelle sociale, conditionnement organisé bien bien sûr par les Français

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 4 mois

        Tiens la foudre et si on leur faisait ça à l’envers , c’est à dire talon et Rodriguez , les attraper , ficeler , mis dans un bateau sous les cales et renvoyer dans les champs de coton et de canne en Amérique !

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 4 mois

          Rodriguez ne sera pas tellement dépaysé car il a déjà un pied à terre aux USA, par contre notre compétiteur né va avoir quelques difficultés à s’acclimater, surtout dans les champs de coton, lui qui aime tant le coton !

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    Tout a été dit sur le sujet. Lnt aurait pu nous proposer autre chose car les sujets d’actualité ne manquent pas !

  • Avatar commentaire
    Gbogbolikiti 4 mois

    Pour éviter d’entacher les vrais issues de cette rencontre d’hier entre Talon et Rodriguez, que je qualifie d’historique, nous (béninois à la grosse bouche) devrons immédiatement taire nos polémiques autour.

    Pourvu que cette rencontre participe activement au dénouement de la mauvaise situation qui prévaut au niveau de l’égrenage des 400 tonnes de coton préalablement annoncé par le chef de l’État. Nous parlons du coton, l’une des premières productions phares qui maintient à un niveau raisonnable la santé de l’économie de notre pays. Personne n’a intérêt à voir la situation pourrie.

    Moi j’apprécie plutôt le sacrifice fait par ces deux hommes pour remettre les pendules à l’heure.Et c’est toute la nation béninoise, notre nation, qui en sort gagnant.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 mois

      “nous (béninois à la grosse bouche)” disons que le cocu de cette affaire sera le Bénin et que RODRIGUEZ a intérêt à garder une main devant, une main derrière.

      le moins crédible “AJAVON” s’autodétruit par ses sorties qui le révèle…

      Restait un os. L’opportunité offerte ( certainement) par NIKKI donne prétexte à TALON pour rapprocher son nouvel “ami”. Pour le sort réservé à ceux qui filent un coup de main…

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 mois

      “Moi j’apprécie plutôt le sacrifice fait par ces deux hommes” P.T. de rire ! 🙂

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 4 mois

        Ne soyons pas naïfs et ouvrons grand les yeux pour la suite. L’empathie est un mot que nos deux lascars rusés en affaires ne connaissent pas. Wait and see.