Bénin : “Un tir de balle de civil” a valu au Capitaine Tchilao son limogeage

Bénin : “Un tir de balle de civil” a valu au Capitaine Tchilao son limogeage

Wilfried Léandre HOUNGBEDJI a profité pour en appeler au respect strict des textes par les personnes en charge de responsabilité de portée sensible

Bénin : Léandre Houngbédji doute de l’authenticité de la lettre de Social Watch

Une « imprudence professionnelle », est l’expression employée par Wilfried Léandre HOUNGBEDJI pour justifier le limogeage du capitaine Thilao, l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie du port autonome de Cotonou.

Au cours de son intervention ce matin dans l’émission Cartes sur table sur soleil fm, le  directeur de la communication à la présidence de la République Wilfried Léandre HOUNGBEDJI a donné l’ultime raison du limogeage du capitaine Tchilao. En effet, “le capitaine Tchilao aurait permis à un civil de s’exercer au tir en marge d’un exercice de tir organisé par la gendarmerie”.

Loin donc de ce qui a agité l’opinion qui affirmait que “Tchilao a été démis de ces fonctions à cause de l’affaire 18 kg de cocaïne“, Wilfried Léandre HOUNGBEDJI informe qu’il s’agit d’une erreur professionnelle. Ainsi, le directeur de la communication à la présidence de la République dit avoir déploré « l’intoxication et la désinformation » qui ont fait foison à l’annonce du limogeage de l’ex-commandant.

Il a profité pour en appeler au respect strict des textes par les personnes en charge de responsabilité de portée sensible. On retient donc de ce limogeage, un manquement grave d’un gradé de la gendarmerie, le capitaine Tchilao, aux règles inhérentes aux corps armés.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    si..le civil..a tiré avec “tchakatou”…c’est pas grave…

    Il y a en plein..qui le font dans nos villages..

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 mois

      “Tchakavim” “Azziz”, “Tchakavim”.
      “Tchakatou” ne relève pas de la ballistique 🙂

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 4 mois

        “BALISTIQUE”

        • Avatar commentaire
          aziz 4 mois

          heureusement..que notre fameux..civil.n’a pas tiré avec un tomawok..

          Et dans ce cas…en terme balistique…ça devait craindre grave…surtout s’il tirait vers la marina..pour nous rendre service

      • Avatar commentaire
        aziz 4 mois

        merci gbeto

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 mois

    “tir de balle de civil”, “personnes en charge de responsabilité de portée sensible” ? Jamais lu ni entendu parler de ces expressions…

    Pour le reste, l’officier de Gendarmerie a déconné, c’est tout.
    Quant aux raisons occultes qui pourraient exister, je n’en ais pas la moindre idée, mais en l’occurrence il aurait pu éviter de prêter flanc aux critiques.

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    Faute professionnelle vous dites ? Je suis pour le respect des textes mais dans ce cas, Will aurait pu être un peu plus précis sur le texte applicable en la matière pour qu’on soit sûr qu’il ne s’agit pas d’une interprétation subjective.

  • Avatar commentaire
    anone 4 mois

    Le regionalisme mes Frere esta aneanti sur votre espace commentaire merci

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    N’est-il pas lui leandre houngbedji le spécialiste gouvernemental en intoxication et désinformation, se taire serait mieux pour lui ; ce capitaine a fini de servir leurs basses œuvres dans affaire cocaïne , et les ruptucons ont maintenant peur qu’ils les balance au camp adjavon , donc il faut le passer à la trappe ; ruptucons avec votre chef spécialiste de poison vous avez la responsabilité de l’intégrité physique de ce capitaine , les beninois vous ont à l’œil