Abomey-Calavi: Les conseillers autorisent la signature de la convention cadre Etat-Communes

Abomey-Calavi: Les conseillers autorisent la signature de la convention cadre Etat-Communes

Hier mercredi, le conseil communal d’Abomey-Calavi s’est réuni pour examiner le projet de convention cadre Etat-Communes.

Renaissance du Bénin : Georges Bada, Luc Atrokpo et consorts exclus

Après réserves et propositions, les conseillers ont adopté, à l’unanimité, le document soumis aux maires du Grand Nokoué par le gouvernement le 05 mai dernier.

La convention cadre Etat-Communes est un projet de partenariat entre l’Etat et les communes, en vue de la réalisation de projets urbains dans les 05 villes  du Grand Nokoué. Le maire d’Abomey-Calavi George BADA a examiné point par point, avec ses conseillers, ledit document. Plusieurs incompréhensions, réserves et propositions ont été émises par certains. Passé cette étape, tous se sont entendus pour valider et autoriser le maire à signer la convention.

Le maire, au cours de la séance, a passé en revue les 03 projets contenus dans cette convention. Interrogé par nos confrères de l’Ortb, George BADA affirme: « Les sujets, qui ont été mis en débat, touchent essentiellement l’amélioration de la gestion des déchets ménagers, la construction d’équipements marchands et la modernisation du stock de voiries urbaines. ». Pour le maire, ces projets constituent de brûlantes préoccupations des populations d’Abomey-Calavi.

La première autorité communale reconnait et salue l’initiative du gouvernement d’assister, à travers cette convention novatrice, les villes du Grand Nokoué. « Ces sujets sont certes, du ressort textuel des communes mais, l’Etat décide de nous accompagner dans leur réalisation. », avoue le maire George BADA. Ces projets phares vont permettre l’atteinte de façon durable et harmonieuse des objectifs de développement.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 5 mois

    A écouter tout cela, on pouvait penser que sans cette convention, l’Etat central n’assisterait pas les communes dans leur effort de développement de leur cité.

    Une telle convention, c’est le paravant pour priver les communes de leur droit légitime.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 5 mois

      Aaaah, ce Georges BADA devrait s’occuper un peu plus d’Abomey Calavi en lui rendant sa propreté au lieu de jouer les intérimaires !