Bénin : Bientôt plus de places pour les agents corrompus dans l’administration publique !

Bénin : Bientôt plus de places pour les agents corrompus dans l’administration publique !

L’Etat béninois se dote d’un plan global de réformes de la gestion des finances publiques.

Bénin : Patrice Talon fait sa première apparition publique (photo exclusive)

Le gouvernement béninois a initié une réforme qui vise principalement à dénicher et poursuivre les agents corrompus de la l’administration béninoise. Pour mener une lutte efficace, le nouveau plan contre la corruption dans le service publique va couvrir une période de 03 ans à compter de cette année 2017.

Selon un communiqué gouvernemental, « La finalité de ce plan est de doter le Bénin d’un système de gestion des finances publiques transparent, performant, conforme aux standards internationaux, respectueux de la répartition constitutionnelle des prérogatives entre les institutions, et mettant résolument les finances publiques au service du développement du pays et du bien-être des citoyens ».

Le Bénin, à travers ce plan global de réformes de gestion des finances publiques, veut se conformer aux normes internationales. Ainsi, ces réformes vont permettre d’améliorer la gouvernance. C’est également pour établir une relation de confiance entre l’Etat et les citoyens.

« Ces axes stratégiques et programmes du plan global de réformes de la gestion des finances publiques visent à mettre en place les organisations et dispositifs prioritaires pour améliorer l’efficacité et la transparence de la gestion des finances publiques ».

L’Etat s’engage à respecter la transparence dans la gestion des finances publiques à travers des comptes rendus périodiques à l’endroit des populations. Ce premier plan de réformes de gestion des finances publiques va prendre fin en 2020.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Elisée DAOUDOU 6 mois

    DE LA POUDRE AUX YEUX,
    Une farinade de plus !

    AU BENIN, sous le régime du Président TALON, le sieur « YARo », beau neveu de « BoOli » recruté frauduleusement par concours contractuel à la CNSS en septembre 2016 et affecté à l’agence de Porto-Novo comme caissier principal en déphasage avec son diplôme, a falsifié les signatures du chef d’agence et du comptable pour détourner plus de 75 millions. Arrêté il reconnaît les faits et fut emprisonner. Quelques jours plus tard, le DG et le DGA reçoivent des ordres du palais pour relâcher sans délai le voleur recruté par fraude et qui a pris service il y a pas 7 mois et qui détourne déjà plus de 75 millions en falsifiant les signatures de ses chefs. Et le SG de la CNSS le sieur « BOGi » intime l’ordre au DG de rétablir immédiatement l’apprenti pilleur des ressources publiques…dans ses droits avec promotion et d’ affecter le chef d’agence qui l’a fait emprisonné pour détournement et faux et usage de faux.

    Voilà la rupture
    Voilà ce que certains compatriotes applaudissent

    Voilà comment les choses vont se passer dorénavant dans le pays : La fraude, le faux et usage de faux, le vol, le pillage, le détournement, l’abus du pouvoir etc sont légalisés désormais sous le règne de talon. Que les réformes sont belles sous talon, félicitations à la rupture

    Lu pour vous sous le post de :
    Djidjoho Dassi‎ à Actu Bénin Info _ 17/05/2017

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Quand est-ce qu’ils vont cesser de caqueter ces ruptucons ? Les beninoises et beninois veulent des actes concrets pour l’amélioration de leurs conditions de vie

    • Avatar commentaire
      aziz 6 mois

      Peut etre..que le nouveau guignol du forum..le fou du roi..talon..qui nous contredit tout le temps…est un..de ceux là..embaucher..par fraudes..sous la ru pture

      Je ne vais dire son nom..par pudeur…et tout le monde sait de qui je parle