Bénin – Concours frauduleux à la CNSS : Le gouvernement décline sa responsabilité

Bénin – Concours frauduleux à la CNSS : Le gouvernement décline sa responsabilité

Hier, sur l’émission "Le Bénin révélé", la ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales s’est prononcée sur le concours controversé de la CNSS.

Bénin/Concours CNSS: Guy Mitokpè interroge le silence du gouvernement

En donnant l’exemple du concours des enseignants qui n’a souffert d’aucune irrégularité parce que, organisée par l’Etat, Adidjatou Mathys avoue que le gouvernement n’est pas mêlé à l’organisation du concours de la CNSS.

Malgré la promesse d’un engagement ferme à ne plus organiser des concours suspicieux, sous le régime de la rupture, on en dénombre un, qui défraie, aujourd’hui, la chronique. Pourtant, le gouvernement se désengage par rapport à ce test de recrutement.

En effet, Adidjatou Mathys a déclaré que ce ne sont pas les services centraux et techniques de son ministère qui se sont chargés de l’organisation de ce concours au profit de la CNSS. Puisque, les règles, au niveau de la CNSS, prévoient que la caisse nationale de sécurité sociale s’en occupe elle-même, tout en confiant l’organisation du concours à un cabinet spécialisé ; ce qui fut fait.

« Mon département a été informé par la CNSS que l’organisation de ce concours se fera par le truchement d’un cabinet spécialisé, et le Directeur  avait donné toutes les assurances que  le concours sera organisé sans anicroche ».

La ministre reconnaît donc en avoir été, au préalable, informée selon les procédures administratives y afférentes.

Au regard des nombreuses irrégularités constatées, la ministre promet en rendre compte au gouvernement, si le caractère frauduleux de ce test de recrutement est établi. Au cours de son intervention, Adidjatou Mathys est revenue brièvement sur le recrutement des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire.

« Il faut un peu de rigueur pour éloigner la honte », a-t-elle confié.

Toutes les dispositions, à l’en croire, ont été prises pour que ce concours soit le plus transparent possible.

Les griefs portés contre le concours de la CNSS

Le déroulement du concours : Les matières de composition restées inconnues des candidats jusqu’au jour de composition ; l’absence d’identités fiables le jour de la composition ; attributions de plusieurs codes d’identifications aux mêmes candidats ; création de centres de composition pirate le jour du test.

La délibération du concours : Certains candidats inscrits pour composer dans des corps spécifiques, sont retrouvés admissibles dans d’autres corps ; une certaine opinion fait état de ce que 80% des admis à ce concours sont des parents d’agents bien placés à la CNSS.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    je pense que la CNSS fait partir des entreprises a caractère publiques. et je peux meme confirmé qu’elle fait vraiment parti de la fonction publique raison pour laquelle la ministre du travail et de la fonction publique et des affaires sociales s’est intervenu sur ce concours frauduleux. pourquoi avions nous la DEC? je pense que quelque soit les lois établient pour organiser des concours au sein des structures publiques ça serait mieux et meilleurs de les confié a la DEC ou à défaut à l’Office du Baccalauréat pour des concours transparents.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Adidja mathys , elle même menteuse et honte personnifiée veut parler de honte à qui ? Souvenez vous de son passage à la Télé lorsqu’elle était ministre de yayi , parlant du PVI et salaire que yayi boni ne touchait pas ! Tchrous

  • Avatar commentaire
    Mario 2 mois

    Qui connaît l’actuel directeur de la CNSS, ne doit pas s’étonner de ce qui s’est produit.

  • Avatar commentaire
    Antonin 2 mois

    Ce concour est frauduleux, j’ai un frère candidat qui a pour l’entretien très bien pour toutes les cinq questions qui lui ont été posees, c’est a dire le code A pour toutes les réponses,il a été même félicité par celui qui lui a fait l’entretien.Mais a l’arrivée il n’a pas été retenu parce-que c’est le Benin.

  • Avatar commentaire
    Analyste 2 mois

    La Direction des examens et concours qui organisent le BAC, le BEPC, etc. semble avoir une solide réputation qui peut être mise à contribution lorsqu’il est nécessaire d’organiser des concours dans la fonction publique.
    Cette direction pourrait être sollicitée comme prestataire de services d’organisation d’examens et concours de la fonction publique, et rémunérée à juste titre. L’effectif de son personnel pourrait être revu à la hausse pour absorber l’augmentation de charge de travail et éviter d’impacter l’organisation des concours réguliers du calendrier scolaire.
    http://www.mesrs-bj.org/index.php/9-non-categorise/107-direction-des-examens-et-concours-dec