Bénin: Il y a 2 ans, Azannai, au cœur d’une révolte populaire

Bénin: Il y a 2 ans, Azannai, au cœur d’une révolte populaire

04 Mai 2015 - 04 mai 2017, cela fait exactement 2 ans que Candide Azannaï a échappé à une arrestation à son domicile au quartier Zogbo à Cotonou.

Bénin : Comment Patrice Talon a retourné ses propres amis contre lui

Cette arrestation manquée avait débouché sur un soulèvement populaire tumultueux. Non loin du stade de l’amitié de Kouhounou d’alors, le soir du 04 mai 2015, les populations de Cotonou, les jeunes principalement, ont formé une grande barricade obstruant du coup la circulation entre Abomey-Calavi et Cotonou face à l’impuissance notoire des forces de l’ordre qui ont vu leur camion citerne calciné.

Tout ceci pour mener une opposition farouche à l’arrestation de l’ancien député.

Rappel des faits

Pour des propos acerbes qualifiés d’outrage au président de la République, surtout pendant les législatives de 2015, Boni Yayi, l’ancien président a porté plaine contre Azannaï. Alors, le matin du 04 mai, les éléments de la Compagnie de gendarmerie de Cotonou ont envahi le domicile de Candide Azannaï. Ceux-ci ont brutalisé la femme du député. But : arrêter Candide Azannaï.

Fort heureusement, Candide averti plutôt d’une tentative d’enlèvement à son encontre, a fuit pour trouver refuge quelque part que l’on ne saura jamais. Indignées, les populations ont pris d’assaut la principale route liant Cotonou à Calavi.  La mobilisation était forte et imposante donnant lieu à un état de siège qui va durer toute la journée. Les autorités dans l’incapacité de résister à cette révolte,  le président Boni Yayi va retirer sa plainte pour prétendre à une accalmie.

Néanmoins, Cotonou est resté mouvementé pendant 3 jours. Dans les heures qui ont suivi le retrait de la plainte,  le Procureur de la République près du tribunal de Cotonou, dira qu’il s’agissait simplement d’une notification de convocation suite à la plainte du Président Boni Yayi.

Aujourd’hui encore, cet événement reste dans les mémoires des populations. Candide Azannaï, qui a toujours bénéficié d’une cote de popularité époustouflante fera ce jeudi une sortie. Dans une posture de relations tendues et incessantes avec les présidents de la République qui se succèdent, on se demande bien s’il est toujours aimé des cotonoises et cotonois.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    JOSHA 7 mois

    Averti plus tôt par qui? Si vous voulez faire l’histoire, faites-le complètement. Ne la tronquez pas car l’avertisseur avait pris un risque inouï.

  • Avatar commentaire
    Karl 7 mois

    Aujourd’hui où en sommes nous? Quand j’image que ce monsieur et ses badauds ont failli faire basculer le pays dans la violence à partir d’une télécommande? Il faut vraiment vivre pour voir une chose et son contraire. Tchikoiii.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON [ Emmanuel MACRON ] 7 mois

    Dans une posture de relations tendues et incessantes avec les présidents de la République qui se succèdent, on se demande bien s’il est toujours aimé des cotonoises et cotonois.
    AZANNAI EST UN CANCER POLITIQUE .

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON [ Emmanuel MACRON ] 7 mois

    COMME IL Y A UNE EXPRESSION D’ALLERGIE A PARLER MAL DE AZANNAI , ALORS AYEZ LE COURAGE DE LAISSER LA LIBRE EXPRESSION ET PASSEZ MES ARTICLES QUE DE LES EFFACER SANS AUCUNE FORME D’AVERTISSEMENT SUR CE QUI VOUS DERANGE .
    JE NE JETTERAI DE MA VIE JAMAIS DE FLEURS A AZANNAI

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON [ Emmanuel MACRON ] 7 mois

    Dans une posture de relations tendues et incessantes avec les présidents de la République qui se succèdent, on se demande bien s’il est toujours aimé des cotonoises et cotonois.
    CETTE PORTION DE PHRASES RESUME CE QUE LES 10 MILLIONS DE BENINOIS PENSENT DE AZANAI LE CANCER POLITIQUE NATIONAL .
    UN ENFANT QUI REFUSE L’EDUCATION DE SES PARENTS AGIRA TOUJOURS COMME AZANNAI .
    C’EST UN FLEAU AUQUEL TALON DOIT SE DEBARASSER
    D’UNE MANIERE OU D’UNE AUTRE …
    LNT DOIT AU MEPRIS DE LA LIBRE EXPRESSION NOUS EPARGNER DE CES ARTICLES SUR CE CANCER POLITIQUE NOMME HONTEUSEMENT AZANNAI .

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON [ Emmanuel MACRON ] 7 mois

    Dans une posture de relations tendues et incessantes avec les présidents de la République qui se succèdent, on se demande bien s’il est toujours aimé des cotonoises et cotonois.
    SI C’ETAIT UNE REDACTION , CETTE PORTION DE PHRASES MERITE A L’AUTEUR UN [ 16 SUR 20 ]
    CELA RESUME CE QUE VAUT CE MINISTRE BUISSUINAIRE ET FUYARD DE SA RESPONSABILITE .
    AZANNAI A EMBETE : KEREKOU , SOGLO , YAYI ET TETU DE NATURE IL RECIDIVE SUR TALON ELU DEMOCRATIQUEMENT COMME LES AUTRES .
    CELA RESUME LA NATURE D’ENFANT MAL ELE,,VE OU BIEN D’ENFANT AYANT REFUSE L’EDUCATION DE SES PARENTS ….CAR NOS PARENTS AU BENIN EDUQUENT BIEN . MAIS L’ENFANT PEUT REFUSER LES CONSEILS DE SES PARENTS ….QUANT IL GRANDIT , IL AGIRA SUREMENT COMME AZANAI .
    MALGRE LA LIBRE EXPRESSION , JE PRIE LA NVELLE TRIBUNE DE NOUS EPARGNER DES ARTICLES SUR AZANNAI :
    AZANNAI N’EST PAS UN MODEL ! C’EST LE SYMBOLE D’UN FLEAU NATIONAL ET D’UN CANCER POLITIQUE .

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 mois

    Sortie qui sera un grand flop , je prends le pari

    • Avatar commentaire
      Philippe 7 mois

      Quel lien important par rapport à la question de fond: La liberté d’expression !

  • Avatar commentaire
    gounou boko tamou 7 mois

    Ce 2ème anniversaire de la pagaille due à l’irresponsabilité de deux individus me laisse encore un arrière-goût amer: la misère qu’ont enduré des centaines d’usagers de cette voie la plus fréquentée (Cotonou – Calavi et autres)reste stressante, humiliante et impardonnable. Plus jamais ça.