Bénin : Les études sur le projet de pavage de 620 kms de voiries urbaines bientôt lancées

Bénin : Les études sur le projet de pavage de 620 kms de voiries urbaines bientôt lancées

Annoncé en conseil des ministres mercredi dernier, les études de l’asphaltage de 620 kilomètres de voiries urbaines vont bientôt démarrer.

PAG : La construction des 20.000 logements sociaux démarre bientôt

Les études du projet de l’asphaltage prennent en compte les paramètres techniques, environnementaux, économiques et sociaux.

Une mission de contrôle technique sera bientôt sur le terrain, selon le compte rendu du conseil des ministres. Ledit projet concerne 09 villes du Bénin à savoir : Porto-Novo, Cotonou, Parakou,  Abomey-Calavi, Natitingou, Bohicon, Abomey, Lokossa et Sèmè-Kpodji.

L’asphaltage consiste au pavage et au bitumage des rues urbaines du Bénin. Il vise l’accroissement économique en ce qu’il rendra attractives les localités concernées ; la santé des populations en ce qu’il prévoit l’assainissement des circuits d’eau et va diminuer donc le risque de pollution des eaux ; et le tourisme en ce qu’il confère désormais une beauté à ces villes.

Ce projet d’envergure, inscrit dans le Programme d’Action du Gouvernement, vient donner la réponse aux opérations de libération des espaces publics. Les études de faisabilité, de ces 62O kilomètres de voiries urbaines, lancées, seront conjointement menées avec des entreprises locales.

Commentaires

Commentaires du site 29
  • Avatar commentaire
    olatundji1 3 mois

    l’important pour les études :NE PAS COMMETRE L ERREUR DES ANNEES 80, 90 OU ON A CONSTRUIT DES ROUTES SANS PREVOIRE DE PARKING …IL FAUT PREVOIR DES PARKING POUR LES RIVERAINS …UNE VILLE NE PEUT EXISTER SANS PARKING ,OUTRE A CECI DES PARCS OU DES ESPACES DE DETENTE OU DE LOISIR DANS CHAQUE QUARTIER

  • Avatar commentaire
    Victor 3 mois

    Investir dans Cotonou c’est jeter l’argent dans la l’eau. Cotonou de par sa position géographique démographiques hydrique ne changera point. Il vaut mieux investir dans calavi ou porto et déplacer des institutions. Retenez bien ce post on en reparle dans 20 ans l’inondation sera encore plus grande.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 3 mois

    Réponse de SPD à Abedi
    Laisse moi te dire que sur 57 ans de gouvernance au Benin, les sudistes n’ont pas fait plus de 12 ans au pouvoir alors que les siens avaient tout le loisir de développer les asphaltes du nord. L’Etat actuel du Benin est surtout la résultante du règne de Kérékou. Ce type de régionalisme et ces propos m’exaspèrent sérieusement sur ce site. Arrêtez avec ces conneries! C’est nul. SPD

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 mois

    “Les études sur le projet de pavage de 620 kms de voiries urbaines bientôt lancées.”

    “les plans du développement stratégique du secteur agricole en Cours de Validation.”

    “Le projet de facilitation d’énergie solaire lancé à Cotonou.”

    Toujours des annonces de ce genre depuis plus d’un an que ce gouvernement est là.

    Jamais de réalisation concrète sensée d’alléger les conditions de vie des populations.

    Le peuple n’est pas dupe.

    Si c’est pour miroiter les Programmes et faire des annonces pour finalement prendre la conjoncture pour responsable de la non réalisation, la démonstration est faite que Talon et sa bande ne sont capables de rien.

    Ils pillent chaque jour systematiquement le pays pour ne rien faire.

    Raison pour laquelle il faut les chasser de là et leur prendre tout ce qu’ils ont volé au peuple.

    • Avatar commentaire
      soum 2 mois

      Tu a les preuves de ce que tu dis???
      Qu’on le veut ou pas nous allons suporté Talon et sa bande comme tu le dit pour tout le temps qu’ils doivent faire, Parce que notre chère population prend soins de vendre sa conscience le seul jour de scrutin qu’on pour sanctionner nos dirigents.
      Tant que la majorité ne votéra pas utile on aura toujours les même problèmes.
      On ne différencie les artisans qu’à l’oeuvre. Attendons voir leur bilans et porter un bon jugement.
      La seule manière de les sanctionner c’est d’attendre les présidentielle prochaine.

  • Avatar commentaire
    Abedi 3 mois

    Sur les neuf villes bénéficiaire de l’asphaltage des voiries 25% pour le nord et 75% pour le sud exactement comme le partage de postes ministériels…! A quand le bout du tunnel de régionalisme et l’ethnocentrisme au bénin…

    • Avatar commentaire
      Pacha 3 mois

      Bizarre cette façon de faire des comptes. Comment pensez-vous faire qu’on devrait faire ? Interrogez-vous d’abord sur les critères de choix avant de juger.

    • Avatar commentaire
      STEEVE 3 mois

      SOYEZ PRUDENTS;ON PEUT AUSSI SE DEMANDER POURQUOI CE NE SONT QUE DES COMMUNES DU NORD MAJORITAIREMENT QUI BENEFICIENT DE CANTINES SCOLAIRES GRATUITES….

      • Avatar commentaire
        Abedi 3 mois

        @STEEVE quand on trouve la réponse à la suppression des universités du Nord au profit d’Abomey , on comprendra

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 3 mois

          Abedi , par vos posts vous entretenez le régionalisme au lieu de le combattre et cela est bien dommage.

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 3 mois

          Et voilà Steeve et Abedi qui embouchent les trompettes de la division. Cela n’est pas raisonnable !

    • Avatar commentaire
      Ac 3 mois

      Le nord c’est beaucoup de broussailles et peu de zones urbanisées contrairement au sud. On ne va quand même pas asphalter de la broussaille

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 3 mois

        Ah oui ? Et comment on passe des champs au milieu des broussailles, aux marchés, où les ruraux vendent et les urbains achètent. Aux milieu des broussailles ?

        • Avatar commentaire
          GbetoMagnon 3 mois

          “comment passe t-on des champs au milieu des broussailles, aux marchés….A TRAVERS les broussailles ?”

      • Avatar commentaire
        aziz 3 mois

        Ac…visiblement vous ne connaissez pas le benin…et vous etes dans cette posture…post independance

        Je peux vous affirmer..que le nord du benin..est plus riche,plus civilisés..plus ouvert que le sud du benin

        Je connais..des regions du benin..(le nord est)..bouka ,kalalé segbana..nikki..et autres…ou des jeunes…gens arrivent à se faire..20millions de reveu..par an.

        Beaucoup dans les regions,de sinendé,banikouara,kérou,pehon kou..et ailleurs..arrivent à s’acheter..des gros camions porteurs..et certains sont meme devenus..des propriétaires de plusieurs camions et menent une vie confortable

        Le coton,les noix de cajou,le karité…ont créé..au nord du benin..une classe moyenne…puisque les nordistes sont des travailleurs..

        Ainsi donc…je vous invitent..à revoir votre logiciel de pensée condescendante….qui ne tient pas compte..des réalités

        En un mot nous les gens…du nord..nous sommes mille fois mieux que vous….

        • Avatar commentaire
          Ac 3 mois

          Ma pensée est que il y a moins de zones urbaines au nord qu’au sud. Or l’asphaltage s’adresse à des rues de quartier ou des centres ville ce qui peut justifier la différence de coût et de surfaces à asphalter entre le nord et le sud.

          • Avatar commentaire
            Abedi 3 mois

            [email protected] vous quand on parle du Sud ca se limite Cotonou et porto novo . Le sud sans Cotonou ne fait pas de taille..le geographiquement le nord fait quatre fois le Sud donc très vaste et il n’y a que parakou et natitingou..abomey est moins peuplé et moins grand que djougou …

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 3 mois

          @ Aziz. Vous considérez des réussites individuelles, au lieu d’un développement économique global du pays. Je souhaiterais que ces jeunes qui ont réussi pensent aux plus jeunes en aidant à construire des écoles primaires et des dispensaires dans les villages. On entretient toujours mieux ce que l’on a construit et surtout, on en tire une certaine fierté.

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 3 mois

        @ Ac. Je vous pose la question suivante: quel est le sens de votre commentaire ? On perd son temps et l’argent public en pavant les routes du nord ou en traçant des routes pavées à travers broussailles ? Il faut apprendre à voir le Benin comme une entité. Le Nord et le Sud sont des concepts mis dans les têtes par le colonisateur pour diviser pour mieux diriger le pays. C’est bien dommage que vous n’ayez pas compris cela en leur emboîtant le pas par votre commentaire inopportun.

        • Avatar commentaire
          Ac 3 mois

          Ma pensée est que il y a moins de zones urbaines au nord qu’au sud. Or l’asphaltage s’adresse à des rues de quartier ou des centres ville ce qui peut justifier la différence de coût et de surfaces à asphalter entre le nord et le sud.

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 3 mois

            Pourquoi parlez vous de coût ? Nous savons tous que le commerce marche mieux lorsque les voies de communication sont nombreuses et bien entrevues. Et à travers le commerce c’est toute l’économie béninoise qui va y gagner. Alors il y aura plus d’emplois et moins de chômeurs. Le commerce, c’est ce que nous savons faire le mieux et il faut l’encourager. Plus de voies de communication c’est aussi plus de liens entre les villes et les villages. Donc au vu de tous ces avantages, le coût reste secondaire du moins pour moi. Le développement économique du pays avant toute chose.

      • Avatar commentaire
        Victor 3 mois

        Le nord est la richesse du bénin 75% de ses terres qui produisent coton, acajou, karité, viande…ses 500km de traversé pour ceux qui achètent au port. Malheureusement les politiques du nord sont soumis et quiconque veut en parler est traité de regionnaliste.
        IL faut que les devises du pays soient bien réparties ou alors le jour où ça va péter ce sera la catastrophe.
        Il y a plus de sudistes qui détiennent des terrains à parakou que de nordistese. Dans la culture bariba on ne vend pas la terre….

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 3 mois

          Ce raisonnement avec la considération des deux plateaux d’une balance ne mène nulle part. Je dis qu’il appartient aux maires et aux collectivités locales d’établir un planning des priorités pour le développement de leurs régions et de s’y tenir. En général lorsque quelque chose nous tient à cœur on arrive toujours à le faire aboutir. Je trouve dommageable pour les élus du Nord de manquer de volonté politique en se comportant comme leurs collègues du Sud qui pensent d’abord à leurs propres poches en négligeant tout ce qui devrait être fait pour le bien être du peuple. Beaucoup d’intellectuels nordistes fuient aussi le Nord pour s’installer au Sud sous prétexte que c’est l’endroit où les grandes décisions se prennent. Pourquoi s’étonner que ceux du Sud s’approprient de plus en plus les terrains à bâtir au Nord ? Ceux du septentrion regardent cela de loin tout en se plaignant que d’autres les achètent !

        • Avatar commentaire
          aziz 3 mois

          victor..

          je vadide partiellemnt ton point de vue…mais je partage..l’idée selon laquelle..beaucoup de terrains à parakou…soient occupés par nos freres du sud..

          je rétablis les faits et le contexte..

          Tout..d’abord.les nordistes et les sudistes..n’ont pas la meme structure de pensée…les premiers..ne s’attachent pas trop aux choses matérielles…tant dis que les seconds..sont tres futés calculateurs et voient toujours loin..

          secundo..vers la année..70..personne ne vendait pas de terrain.à parakou…

          tu allais voir le délégué du quartier…tu délimitais ton domaine et tu l’occupais..moyennant…un cabri et de la biere..et c’est comme celà..que les sudistes venus travailler à l’idatex…ont pu avoir des terrains à camp adagbé,albarika..qui étaient des brouissailles..encore jusqu’à 1980

          ce sont donc..nos freres du sud..qui ont participé à l’attrativité,au rayonnement et au dynamisme de parakou..

          on ne peut donc par leur en vouloir…de plus ne sont ils pas des beninois..?

          une chose..importante que les gens ignorent..les autochtones..de parakou (yarakinnin et yébou beri)..avaient horreur de se séparer…et préféraient s’entasser comme des abeilles..dans leurs vieilles..maisons insalubres,infectées, puantes..dans une proximité..indescripibles…de generations en generations..

          sortir de la maison familliale et aller se construire une maison..n’était pas dans leurs pensée..

          c’est mon oncle saidi ancien maire de parakou…qui sensibilisa les gens..dans le but..de donner plus d’air à ces quartiers ruches..

          et pour celà…moyennant..80000fcfa.qui tu déposais..à la bcb..la mairie t’octroyait des parcelles.avec permis de construire,et viabilisés…

          malgré celà…les gens n’en voulaient..

          et c’est ainsi que jeune étudiant ..en vacances.en 1985..j’ai acquis..5 terrains…dont les prix..valent aujourdhui..des millions au centre ville

          ma conclusion…est que..lorsque tu ne t’occupes pas de ta maison..ne se faches pas si d’autres le font à ta place

          • Avatar commentaire
            aziz 3 mois

            lire..je ne partage pas l’idée selon laquelle…

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 3 mois

      C’est vrai que lorsque l’on fait des choix en fonction des compétences il peut exister un certain décalage entre le Nord et le Sud, mais cela n’empêchera le développement économique du pays. Aux maires du Nord de prendre des dispositions pour une meilleure scolarisation des enfants.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 3 mois

      C’est une lutte permanente car il faut faire évoluer les mentalités, faire reculer l’obscurantisme !

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 3 mois

      Laisse moi te dire que sur 57 ans de gouvernance au Benin, les sudistes n’ont pas fait plus de 12 ans au pouvoir alors que les siens avaient tout le loisir de développer les asphaltes du nord. L’Etat actuel du Benin est surtout la résultante du règne de Kérékou. Ce type de régionalisme et ces propos m’exaspèrent sur ce site. Arrêtez avec ces conneries! SPD

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 3 mois

    C’est bien “asphaltage” des voies et non “pavage” comme l’indique le titre de l’article.