Bénin : L’essence de contrebande a encore fait des victimes

Bénin : L’essence de contrebande a encore fait des victimes

Une station d’essence de contrebande à explosé dimanche à Cotonou et fait deux blessés graves. L’explosion a eu lieu entre une habitation et la voie publique.

Azovè : Une femme calcinée par un feu déclenché par l’essence de contrebande

Cette situation inquiète les populations de Cotonou. Elles craignent que cela se reproduise vu que la vente de l’essence au bord des voies les met en permanence en danger. L’incident de dimanche soulève une fois encore le problème du non respect des textes en vigueur au Bénin sur l’occupation anarchique des abords de rue. Ces vendeurs d’essence affichent leur ignorance vis-à-vis des mesures de sécurité. La proximité de leur station avec les habitations est un fléau qu’il faut combattre pour éviter les explosions constatées à Cotonou la capitale économique du Bénin.

D’ailleurs, cela appelle les gouvernants béninois à s’engager véritablement dans la lutte contre le commerce illicite du carburant communément appelé essence kpayo.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Eh! Vous deux là , permettez nous aussi de pouvoir mettre de l’essence kpayo dans nos engins hein ! et puis que ceux qui n’ont jamais pris du kpayo lèvent la main ? Même votre es.croc de talon n’y échappera pas , lui qui fut éleve à Porto-Novo, champion toute gatégorie de ” fayayoman “

  • Avatar commentaire
    Tunde 4 mois

    Vos propos haineux et délibérément déformés pour nuire, permettent ils à l’autorité de l’État de s’affirmer ?

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    Après certains viendront dire qu’il ne faut pas interdire cette activité illégale et dangereuse.

    Il est passé où même Bulldog ? Je croyais que les déguerpissements sauvages avaient aussi pour objectif de nous débarrasser de ces contrebandiers.