Bénin / Retour des trésors pillés: Patrice Talon se prononce enfin

Bénin / Retour des trésors pillés: Patrice Talon se prononce enfin

Patrice Talon: « Les discussions sont en cours entre la France et nous, ça évolue et nous pensons que la France finira par donner une suite favorable à cela ».

Talon sera l’hôte du Roi d’Arabie Saoudite à partir du 21 Mai

Depuis la demande non aboutie du gouvernement béninois, pour réclamer le retour des objets culturels détenus, depuis les années 1900, par la France, le chef de l’Etat béninois n’avait toujours pas pris ouvertement la parole à ce sujet.

Lundi dernier, dans une interview accordée à Financial Afrik, à Ahmedabad en Inde et à l’occasion des 52èmes assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Patrice Talon a rappelé les retombées touristiques du patrimoine culturel déporté en France et affiche son optimisme quant au retour des biens, au moyen de négociations avec les autorités françaises.

Patrice Talon donne, sans doute, raison à Florent Couao-Zotti qui affirmait le 17 mai dernier, dans jeune afrique : « La diplomatie commanderait … que la requête soit portée par le chef de l’État béninois en personne. ». Cette intervention du président de la République témoigne de son implication personnelle dans le retour de ce patrimoine historique important au Bénin.

Nous ne sommes pas dans la revendication

La demande de la partie béninoise est légitime. Mais, il n’en demeure pas moins que, la restitution des œuvres d’art volées par la France, s’obtienne, uniquement, à l’issue de négociations. Le président de la république du Bénin en est conscient et déclare : « Nous ne sommes pas dans la revendication … Mais nous souhaitons développer avec la France, un partenariat ou une collaboration qui fait que certains biens peuvent être retournés. ». Les négociations, si elles aboutissent, c’est le secteur touristique béninois qui en sera relancé.

Le tourisme est un secteur de création de richesse

En effet, Patrice Talon mesure l’impact du retour des biens pillés, sur le plan économique, notamment. Il s’agit de redonner une lueur d’espoir aux acteurs touristiques béninois qui sont en difficulté permanente.

« Le patrimoine culturel est un élément important du tourisme. Le tourisme est un secteur de création de richesse, et qui peut contribuer à transformer l’environnement économique d’un pays », pense Talon.

Il serait donc merveilleux que les objets culturels volés par le colonisateur soient retournés dans les musées et centres d’attraction de l’ancien Dahomey.

Certains biens peuvent être prêtés ou copiés

Même si, le Bénin est le premier pays africain (ancienne colonie française) à avoir fait la demande de biens confisqués par le colonisateur, d’autres pays du monde ont déjà posé, par le passé, le même pas et ont obtenu des arrangements. Pour Patrice Talon, « Certains (biens) peuvent être prêtés pour un temps, et même nous pouvons faire des copies pour d’autres. ». Cela va permettre de développer le programme touristique du pays, « à travers le patrimoine mémorial historique. ».

La France finira par donner une suite favorable

D’où la nécessité de poursuivre les échanges avec la France qui, avait déjà opposé un premier refus sous le président François Hollande. Quant à l’idée de savoir si les démarches aboutiront avec le nouveau président Emmanuel Macron, le président  du Bénin rassure.

« Les discussions sont en cours entre la France et nous, ça évolue et nous pensons que la France finira par donner une suite favorable à cela ».

Déportées depuis la période coloniale, particulièrement, juste après la fin de la résistance du roi Béhanzin, les œuvres d’art du Dahomey durent déjà plus d’un siècle au quai d’Orsay.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    Tchite' 5 mois

    Si vous les recevez, connaissant la malice du Voyo, ce ne serait pas des “Masterpiece” (les originaux), mais des copies calquées sur les originaux qui serait difficile à reconnaitre à l’oeil nu. En plus vous n’avez pas de repertoire de ce qui a été volés pour pouvoir comparer, pire vous n’avez pas la technologie de détection.

    On attend de voir quand même, surtout si vous travaillez plus en place de communiquer/parler tout le temps sans rien faire, ou sans faire grand chose.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Encore du rétropédalage ici par le gouvernement des ruptucons , il devrait tirer les oreilles à son ministre Facebook de agbenonci, qui ne connaît pas grand chose en diplomatie , l’es.croc de talon non plus

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    LA SEULE MALADIE INCURABLE DES AFRICAINS , C’EST LE REVE ET LA MAS.TURBATION DE L’ESPRIT PAR DES PROMESSES IRREALISABLES .
    LA FRANCE EST – ELLE BETE POUR RAVALER SA VOMISSURE EN RETOURNANT CE QU’ELLE A PRIS DE FORCE ?
    QUE DEVIENDRAIT L’ADAGE DES MEMES FRANCAIS QUI DIT :
    [ LA RAISON DU PLUS FORT EST TJOURS LA MEILLEURE ? ]
    TALON FERAIT MIEUX DE S’OCCUPER D’AUTRES CHANTIERS QUE DE PERDRE SON TEMPS POUR DES BIENS QUE NOUS NE POUVONS PAS CONSERVER !
    LE PANIER DE LA MENAGERE EST VIDE ! CES BIENS PROFITERONT A QUI EN CAS DEE RETOUR DEJA IMPOSSIBLE ?
    TALON , VA FOUETTER D’AUTRES CHATS !

  • Avatar commentaire
    mamah mohamed 5 mois

    Nous voulons le decolage de ce pays ‘pas cela.

  • Avatar commentaire
    galerie a 5 mois

    Je pense pour un développement culturel et touristique le président talon doit remettre le visa a la frontière ainsi que le nettoyage des Nacos du musée de Porto-Novo

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    On dit que le peuple a faim et on me parle de retour de biens culturels .
    Notre pays a des impératifs de lutte contre la misère , le sous-emploi, la précarité et la faim.
    Nous avons des défis économiques pour sortir ce pays du marasme.
    Foutez-moi la paix . Franchement.

    • Avatar commentaire
      X 5 mois

      Parce que toi tu as faim, on ne va plus chercher à récupérer ce qui nous a été volé et le laisser aux nouvelles générations?

    • Avatar commentaire
      Monpays 5 mois

      Je valide

    • Avatar commentaire
      SEGNI 5 mois

      Tu est difficile à cerner, je ne te comprends pas. Dis que tu as faim!

    • Avatar commentaire
      gbè 5 mois

      si vous savez ce que gagne la France Avec l Exposition de Ces objets , vvous n allez pas dire tout cela.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 5 mois

    Je pense aussi comme ce qui est dit. Ce sont des négociations pied à pied, loin des émotions médiatiques et des prétendus enjeux de souveraineté, qui amèneront à des solutions acceptables et profitables pour tous.