Vidéo : Bob Marley hier, aujourd’hui et pour toujours

Vidéo : Bob Marley hier, aujourd’hui et pour toujoursPhoto bobmarley.com

Malgré son décès il y a 36 ans, la vedette continue d’être adorée et considérée comme le précurseur du mouvement rastafari.

Conférence-débat au Fitheb: Les problèmes du théâtre béninois passés au crible

Bob Marley est l’un des chanteurs les plus célèbres au monde. Un musicien unique en son genre, qui a marqué l’histoire.

Robert Nesta Marley dit Bob Marley, est un musicien jamaïcain décédé le 11 mai 1981. Depuis, on célèbre cette icône de la musique reggae le 11 mai de chaque année, partout sur la planète. Bob Marley est l’un des rares artistes au monde dont la célébration de la  mémoire, suscite engouement et réjouissance. C’est la preuve que même dans l’invisible, le roi du reggae reste un dieu parmi les vivants.

Robert Nesta Marley est né le 6 février 1945 à Rhoden Hall. Comme tout jeune soucieux de son avenir, il décide de quitter la misère de la campagne pour la ville. Dans un ghetto, il chante souvent les cantiques et les plus grands succès de soul américain. Il fera par la suite la connaissance de plusieurs grands noms de la musique dans le temps, et ces derniers vont l’aider à enregistrer son premier morceau « Judge not ». Bob Marley va enchainer avec tubes et albums, et sa carrière musicale a été un grand succès. Après son mariage en 1966, le musicien commence à s’intéresser au mouvement rastafari qui a émergé dans les années 1930 dans son pays, la Jamaïque. Bob Marley va maintenant s’illustrer dans le style rocksteady.

L’un des plus grand succès international du précurseur du mouvement rastafari est « No Woman no cry ». A travers ce morceau, le chanteur console une femme affectée par la violence vécue dans le ghetto. « Rastaman Vibration » reste le disque le plus vendu du vivant de l’artiste. L’icône de la musique reggae séduit par les messages d’espoir et de consolation que véhiculent ses chansons. Robert Nesta Marley est resté attaché au continent noir, du moins à la race noire qu’il a défendue sans crainte, à une époque où l’homme de peau noire était mal vu en Amérique et dans son pays. Le titre phare qui retient souvent l’attention des africains, est « Africa United ».

Bob Marley est mort depuis 36 ans, mais ses œuvres continuent de faire parler de lui. Ziggy Marley est le premier enfant du « reggaeman » planétaire. Il assure d’ailleurs avec ses frères l’héritage de son père, qui était et restera l’un des grands musiciens au monde

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Tchite' 6 mois

    https://www.youtube.com/watch?v=JnpBtRlfdjc

  • Avatar commentaire
    Tchite' 6 mois

    C’est un detournement du vrai combat de l’homme. L’homme blanc sais bien mentir, mais il plus de 2000 ans d’histoire ne s’aurait etre efface’ si facilement. Les Arasta etait d’abord en Afrique, c’est avant tout Africain, c’etait dans l’Egypte ancienne, c’etait en Ethippie, meme aux Benin on avait des rasta qui n’etaient pas des rastafaris ou rastafariens. On voit bien que l’histoire de l’homme noir a ete detourne’ sous plusieurs angles.

    L’un de ses grand titres qui n’a jamais ete joue’ sur les radios occidentaux est “Zimbabwe'” lorsqu’il chante la liberation des noirs transforme’s en esclave en Afrique sur leur propre terre en soutien a’ Rober Mougabe. “African are liberate, Zimbabwe'”

    Ce sont des titre profonds qui sont reste’s cache’s aux Africains.

    https://www.youtube.com/watch?v=tm9KHjxSzxw

  • Avatar commentaire
    Tchite' 6 mois

    “Africa Unite” l’un de ses titre phare, puis “Emancipate Yourself From Mental Slavery” (Emancipes-toi de l’esclavage mental, personne, mais nous-memes pouvons nous liberer).

    Et pour finir le titre qui a’ du lui couter la vie, “Baffalo Soldier”, critiquant les guerres des usa dans le monde et comment ils ont pris les Africains pour les mettre devant et ils ont fait la guerre en faveur des USA. la meme chose a eu lieu en Europe avec ceux que nous connaissons comme les Tirailleurs Senegalais (qui ne sont autres que des Africains pris en Afrique pour aller se tuer pour l’homme blanc en France t en Europe puis apres insulter et payer en monnaie de singe comme un singe).