Bénin : La Cour suprême autorise le retour du journal ‘’Le Béninois Libéré‘’

Bénin : La Cour suprême autorise le retour du journal ‘’Le Béninois Libéré‘’

La Cour Suprême a autorisé dans la matinée de ce mercredi 31 mai 2017 le quotidien ‘’Le Béninois libéré’’ à reprendre ses parutions.

Session du Conseil supérieur de la magistrature: Patrice Talon a fait faux bond

Selon les termes de la décision rendue par le président Ousmane Batoko et ses pairs, le promoteur du journal “Le Béninois Libéré”, Aboubakar Takou et son directeur de publication Eric Tchiakpè (interdits d’exercer la profession du journalisme au Bénin et de création d’un organe de presse), peuvent reprendre eux aussi la plume.

Sur les réseaux sociaux, c’est une image du promoteur Aboubakar Takou, barbe blanche avec un large sourire brandissant les doigts en signe de victoire, accompagné de quelques proches.

A lire Bénin : « Sans la presse, la démocratie ne marche pas … »

Le Béninois Libéré”, de retour dans les kiosques

Dans son entourage, on se réjouit de la décision rendue par la Cour. Le directeur de publication d’un quotidien de la place, très proche promoteur d’Aboubakar Takou nous a confié que les lecteurs peuvent déjà lire le journal “Le Béninois Libéré” dès la semaine prochaine.

Quelques années plus tôt (soit le 8 décembre 2011), la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac) reprochait au quotidien le Béninois Libéré et à ses animateurs des écrits incendiaires et des propos grossiers. Des écrits qui visaient à mettre à mal les relations entre le Bénin et les pays membres du Conseil de l’Entente.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Justin MILOHIN 4 mois

    Je suis tres soulagé par le retour du journal BENINOIS LIBERE.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Avec takou maintenant ” libéré ” celà va être ” croustillant ” pour les ruptucons , ce monsieur ayant la plume acerbe ; ça va ” saigner “

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    121 COUP DE CANON POUR SALUER CE RETOUR .
    YAYI BONI DOIT AVOIR DU KA.KA OU CA . CA DANS SES SA,.LES FESSES .
    VIVE ABOUB. TAKOU !
    PAR CONTRE FACE A LA CRISE A LA RB , CRISE ENTRETENUE PAR TALON , VOICI MON ANALYSE :

    [ NOA Bodé ]
    VOICI UN NOM SYNONYME DE BIEN NE ET BIEN EDUQUE .
    MR OU MME NOA BODE , VOUS ETES BIEN EDUQUE CAR VOTRE COMMENTAIRE EST A LA HAUTEUR DE VOTRE BONNE EDUCATION .
    CECI PROUVE QUE LES SANS VERGOGNE QUI HONTEUSEMENT SE FONT PSEUDOMYNES [ AGADJAVIDJIDJI , AZIZ , NAPOLEON DERNIER , OLLA OUMAR ET AUTRES MANGEURS DE PO.RC] N’ONT RIEN DANS DANS LE CRA.NE .
    LA NOUVELLE TRIBUNE OSE ENCORE MONTRER A LA FACE DU MONDE LA PHOTO DU SOU..LARD GEORGES BADA LE SOIS-DISANT PRESIDENT PAR INTERIM .
    SA PHOTO DEMONTRE TOUTE LA MISERE HUMAINE QUE CACHE L’ARGENT QUE TALON A DONNE POUR DETRUIRE LA RB ! TALON NE REUSSIRA JAMAIS TANT QUE LE SOLEIL SE LEVERA A L’EST A DETRUIRE CE QUE KEREKOU ET YAYI N’ONT PAS PU …LA RB .
    TALON EST LE SEUL RESPONSABLE DE CETTE SALADE A LA RB ET LA NATURE NE PERMETTRA PAS CE BLASPHEME .
    VIVE LES SOGLOS !
    A BAS LE SOU.LARD DE BADA GEORGES AUX YEUX FATIGUES PAR L’ALCOOL MADE IN TALON BU ET REBU CHAQ FOIS DANS LES BASSES BESOGNES !

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    Un crime de lèse majesté . Ce Takou n’est pas un journaliste mais un ordurier .
    Cette décision de Batoko relève d’une faveur pour un natif de sa région .
    Je regrette qu’on autorise la mise sur le marché du torchon de ce garçon qui fait honte à la profession .
    Reste que personne ne lira ses insultes et approximations . Moi en premier

    • Avatar commentaire
      Amaury 5 mois

      @Joe,

      Pourquoi n’aurait-il pas le droit d’exercer ? S’il écrit de fausses nouvelles ou diffame quelqu’un, qu’il subisse les rigueurs de la loi.
      Les raisons avancées pour fermer son journal n’étaient pas du tout fondées. Ces président n’étaient-ils pas des mal élus ?

      Une bonne nouvelle pour la démocratie et l’Etat de droit au Bénin.