Partenariat et droit de l’homme : L’Apf outille les députés au Bénin

Partenariat et droit de l’homme : L’Apf outille les députés au Bénin

Les députés de la 7è législature se retrouvent dès ce jour à l’hôtel Myosotis de Cotonou, loin de leur cadre habituel de travail.

Déclaration d’Ajavon sur la Cnss : Guy Mitokpè interpelle le gouvernement

C’est pour un séminaire parlementaire organisé par l’Assemblée parlementaire de la francophonie (Apf), autour du thème « Parlement et droits de l’Homme ».

Ainsi, du 18 au 19 mai 2017, les honorables députés vont se pencher sur plusieurs communications prévues à cet effet. Ledit séminaire parlementaire, faut-il le rappeler, vise entre autres, à éveiller la conscience des élus de la nation sur le rôle qu’ils sont appelés à jouer dans la préservation des droits de la personne humaine, le renforcement des institutions nationales des droits de l’homme, et surtout en ce qui concerne l’abolition de la peine de mort au Bénin.

A l’ouverture de ce séminaire parlementaire, sont attendues respectivement les allocutions du représentant de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), du président de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (Apf), et le discours d’ouverture du président de l’Assemblée nationale du Bénin,  Adrien Houngbédji.

Au cours de la première journée, les députés seront entretenus sur « le rôle des parlementaires dans la protection des droits de l’homme », « les mécanismes nationaux de prévention de la torture dans l’espace francophone », « le concept général d’examen périodique universel », et « le processus des parlementaires dans le renforcement des institutions nationales des droits de l’homme au Bénin ».

D’autres thèmes sont prévus pour la seconde journée, à savoir « Parlement et abolition de la peine de mort », « Enregistrement universel des naissances », et « La question des enfants sans identité »

Commentaires

Commentaires du site 0