Enquête Emploi du temps: Jean Kokou Zounon parle d’une interprétation tendancieuse

Enquête Emploi du temps: Jean Kokou Zounon parle d’une interprétation tendancieuse

L'INSAE a initié une enquête sur l'emploi du temps des béninois.

Protestations contre la gouvernance Talon au Bénin : Marches du FSP demain

Les résultats de l’enquête de l’INSAE sur l’emploi du temps des béninois, publiés au début de ce mois, révèle que le fonctionnaire béninois travaillerait en moyenne 3 heures 30 minutes sur 8 heures (selon l’interprétation du directeur de cabinet du ministère du Plan et du Développement). L’information, largement relayée par la presse nationale, vient d’être contestée par un membre actif du Parti Communiste du Bénin Jean Koukou Zounon.

« Il est archi faux de dire que le travailleur béninois ne travaille en moyenne que 3 h 30 par jour. » Le statisticien économiste a déclaré que, le directeur de cabinet du ministre du Plan et du Développement, a mal interprété les résultats donnés par l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse Economique, sur le temps que consacre le fonctionnaire béninois au travail.

La confusion selon Jean Kokou Zounon

Jean Kokou Zounon fait remarquer qu’il s’agit d’une confusion faite par les autorités. En effet, « On ne peut pas confondre le temps moyen par participant au temps moyen global. », a fait savoir le statisticien. De quoi s’agit-il ?

C’est le temps moyen global qui équivaut à 3 h 30 mn

L’enquête de l’INSAE s’est basée sur deux catégories de personnes. Il y a la catégorie des personnes actives (menant une activité au cours de la journée) qui comptent pour 54,9%. De l’autre, il y a  les personnes inactives qui constituent plus de 45% de l’échantillon enquêté. Selon lui, « Il est clair que la non activité de ces 45% ne peut que agir sur le taux moyen global dans le sens de l’affaiblir. ». Donc, la somme des résultats de ces deux catégories sus citées, donne le temps moyen global qui équivaut à 3 h 30 mn selon l’enquête.

Les fonctionnaires comptent seulement pour 5%      

Par contre, au Bénin, le taux des fonctionnaires et les employés des entreprises publiques et parapubliques compte seulement pour 5% de la population active, a souligné Jean Kokou Zounon. « Les salariés en général consacrent en moyenne 7 h 20 mn (442,6 mn) aux activités de marché et 1 h 41 mn (100,9 mn) aux activités économiques hors marché. ». Le statisticien s’étonne de cette grande confusion alimentée par une autorité du ministère de tutelle de la statistique, appuyée de la presse.

A lire Bénin : Le PCB peint en noir la gouvernance Talon

Ce qui peut justifier les interprétations des autorités

Par ailleurs, le militant PCB explique que la fausse interprétation du directeur de cabinet du ministère du Plan et du Développement pouvait être admise comme vérité, au regard de certaines mauvaises pratiques ambiantes dans le secteur public béninois. Il dénombre, notamment,  « la politique népotiste, corruptrice, d’impunité des pouvoirs de la haute bourgeoisie. ». Il accuse certains cadres de l’administration béninoise. Ceux qui positionnent leurs proches à des postes. Le désir de gagner de l’argent, sans aucun sacrifice, a pris le pas sur la vocation.

A cela s’ajoutent la précarité dans laquelle nagent certains travailleurs. « Les médiocres incitations (salariales, matérielles et non matérielles) aux agents. », a mentionné Jean Kokou Zounon. Toutefois, les déclarations des autorités politiques sont en déphasage avec les résultats de l’enquête de l’INSAE .

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Gombo offline 6 mois

    Quand on a des directeurs de cabinet qui ne savent pas lire une série statistique, que voulez vous ?
    Et ces déchets de notre écoles osent parler de désert de compétences…
    Ils croient peut être que leBenin est à leur IMF image de braqueurs de l’économie, delinquants en costumes cravates!!!!