Ghana: L’éducation secondaire prochainement gratuite

Ghana: L’éducation secondaire prochainement gratuite

Ces jeunes qui éprouvaient de difficultés pour défaut de payement des frais de scolarité pourront donc souffler désormais un ouf de soulagement.

Affaire des visas aux autorités du Ghana : la presse parle de vengeance des USA

Nana Akufo-Addo, le président ghanéen ambitionne de rendre l’éducation gratuite pour tous les adolescents sans distinction, quelle que soit leur origine sociale. Il s’agit d’une promesse de campagne qui sera une réalité dans les tout prochains jours au Ghana, la deuxième puissance économique de l’Afrique de l’Ouest.

Ce projet permettra aux jeunes et plus particulièrement aux filles de se faire former gratuitement. Pour le président Ghanéen, “une excellente éducation pour les filles est essentielle si nous voulons rayer la pauvreté, l’ignorance, la maladie de notre pays et le mettre sur le chemin de la prospérité”, car plus de femmes instruites rime avec un développement plus rapide du Ghana.

A noter que dans le budget 2017, 400 millions de Cedis, environ 88 millions d’euros, sont destinés à ce projet et permettront de financer la construction de nouvelles écoles. Un rapport des Nations unies de 2015, révèle qu’au Ghana les filles passent moins de temps que les garçons à l’école.

D’un autre côté selon l’Unicef, de 2008 à 2012, 85% des enfants ghanéens sont scolarisés au primaire mais au secondaire seulement 44,4% des filles et 48% des garçons. Ces jeunes qui éprouvaient de difficultés pour défaut de payement des frais de scolarité pourront donc souffler désormais un ouf de soulagement.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Hum vous les ruptucons et votre chef là , suivez vous au moins ce que font les autres présidents pour leur population , leur jeune , vous c’est dans incantations foireuses , et vol vous êtes ; à dégager

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 mois

    “éducation pour les filles…essentielle …rayer la pauvreté, l’ignorance, la maladie…” Vérité première qui a du mal à pénétrer les esprits de tous