CEDEAO : La BIDC lance un emprunt obligataire de 50 milliards FCFA

CEDEAO : La BIDC lance un emprunt obligataire de 50 milliards FCFA

Les secteurs d’activités concernés par cet emprunt, d’une maturité de 10 ans, sont l’énergie, l’industrie, la finance, le transport, l’hôtellerie, le tourisme et l’immobilier.

Abdoulaye Fall : « Le Bénin est le plus gros client de la BIDC en Afrique de l’Ouest »
Partages

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) engage la levée de 50 milliards FCFA, du 3 mai au 2 juin 2017. Il s’agit d’un emprunt obligataire par appel public à l’épargne (APE).

Selon CGF Bourse, à travers cet emprunt intitulé “BIDC/EBID 6,10% 2017-2027”, la BIDC compte mobiliser les ressources nécessaires pour financer ses opérations générales de prêts dans la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa).

Le montant nominal est fixé à 10 000 FCFA avec un coupon annuel de 6,10%, minoré de toute imposition pour les résidents de la CEDEAO. D’après CGF Bourse, les intérêts seront payés annuellement à partir de la 1ère date anniversaire de la date de jouissance des titres. Le remboursement du capital, quant à lui, sera annuel à raison d’un huitième (1/8) dudit capital après 2 ans de différé.

La BIDC couvre quinze pays d’Afrique de l’Ouest et constitue le bras financier de la CEDEAO.

(avec Agence ecofin)

Commentaires

Commentaires du site 0