Bénin : Léandre Houngbédji doute de l’authenticité de la lettre de Social Watch

Bénin : Léandre Houngbédji doute de l’authenticité de la lettre de Social Watch

Wilfried Léandre Houngbédji, était l’invité de l’émission « Cartes sur table » d’Océan Fm, ce dimanche 30 avril 2017.

Bénin : “Un tir de balle de civil” a valu au Capitaine Tchilao son limogeage

Le directeur de la communication de la présidence de la République, s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la dernière lettre ouverte de Social Watch Bénin, qui alerte la communauté internationale sur les dérives graves du pouvoir Talon. Il doute de son authenticité.

Compte tenu de la situation qui prévaut actuellement au Bénin, le réseau Social Watch de Gustave Assah, a adressé il y a quelques jours, une lettre ouverte à la communauté internationale. Cette actualité a fait la UNE de plusieurs journaux la semaine écoulée, et a suscité des commentaires.

Mais le directeur de la communication de la présidence de la République, continue de ne pas accorder de crédit à cette lettre émanant d’une structure de la société civile béninoise. Reçu dans l’émission « Cartes sur table » du dimanche dernier sur Océan Fm, Wilfried Léandre Houngbédji en se prononçant sur l’actualité sociopolitique nationale, a déclaré:

« Je considère qu’ils n’ont pas pu écrire çà. J’ai lu sur les réseaux sociaux ce document, et fais des recherches par réflexe professionnel. J’ai vu mentionnés la signature, le président, mais sans nom. Si vous adressez un document de ce type à la communauté internationale qui ne sait pas forcément qui est le président de Social Watch, la moindre des choses est qu’il y ait son identité… Je vois que le cachet qui a été apposé n’est pas entier, en tout cas sur ce qui a circulé sur les réseaux sociaux. Donc je prends ça avec des pincettes. J’ai parcouru le document, lu son contenu, et cela a conforté mon opinion ».

Comme pour dire qu’il a des doutes sur l’authenticité de cette lettre ouverte de Social Watch. Wilfried Léandre Houngbédji dit avoir contacté le président Gustave Assah dès qu’il a vu le document. Ce dernier lui aurait confié que c’était de la manipulation. « Il serait bien que vous fassiez vous-même au niveau de social Watch un démenti », avait servi le directeur de la communication de la présidence à son interlocuteur. Mais ce qui est curieux, c’est que depuis que le document circule, le premier responsable de cette structure n’a pas encore apporté de démenti… ce qui fait dire à certaines personnes que cette lettre ouverte est bien authentique.

L’invité s’est aussi prononcé sur d’autres sujets de l’actualité nationale, tels que l’audience que le Chef de l’Etat a accordée à l’homme d’affaires Martin Rodriguez en milieu de semaine, la campagne cotonnière en cours, le probable retour des cellules de communications dans les ministères, etc.  L’invité de « Cartes sur table » n’a pas donné son opinion sur l’affaire des 18 kg de Cocaïne, qui suscite à nouveau débats et contradictions entre la douane et les conseils de Sébastien Ajavon, parce qu’il estime qu’une procédure est en cours devant la justice. Mais le fait qu’il y ait contradictions des deux côtés, participe du débat selon ses explications

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    Amaury 7 mois

    J’ai eu aussi un doute sur cette lettre parce que, je trouve bizarre qu’une organisation de la société civile béninoise se permette d’alerter la communauté internationale sur les dérives graves.

    J’ai pris mes distances vis-à-vis de ce pouvoir avec ses tendances d’arbitraire et empêtré dans les conflits d’intérêts et les violations répétées de la constitution dues à des devoirs bâclés non relus et la précipitation mais je ne pense pas qu’il y ait encore des dérives graves.

    Toutefois, je suis d’avis que le président de social Watch aurait dû démentir cette lettre si tant est qu’il n’en est pas signataire.

  • Avatar commentaire
    sonagnon 7 mois

    Ce qui fait que notre pays n’avance pas, c’est le manque de sérieux des élites.
    Léandre HOUNGBEDJI, en fait la parfaite démonstration avec sa prise de position.

    Qu’est ce qu’un appelle un conflit d’intérêts???
    Si vous faites l’effort de comprendre cette définition, et que vous voyez la manifère avec laquelle Patrice TALON a réglé les problèmes de l’AIC, du PVI etc… on n’a pas besoin de faire de longues études pour comprendre, que nous sommes en présence d’un véritable problème de conflit d’intérêts qui débouchent inévitablement sur les faits de droit commun, comme les prises illégales d’intérêts.
    Plus grave, les marchés gré à gré octroyés dans les conditions opaques sont les signes visibles de mauvaise gestion caractérisée des affaires publiques.

    Que TALON se comportent comme ça ne surprend personne, c’est dans son ADN!!!
    Mais qu’il trouve de supporteurs qui chechent à prendre les autres pour des cons est tout à fait inadmissible.

    Pour moi en tout cas, il y a une certitude, ils vont rendre compte!!!
    Aussi bien les auteurs comme les complices.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 mois

    Karl , mon frère on est là popodipo, bonne journée

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 7 mois

    les responsables du site se sont-ils donné la peine d’appeler “Social Watch” avant de publier le document récusé par M. HOUNGBEDJI ?

    Sinon (je n’ose le croire), pourquoi cet article qui produit des inepties. Ce monsieur aurait pu appeler “Social Watch” avant de l’ouvrir à la radio pour “considérer qu’ils n’ont pas pu écrire çà.

    Le téléphone ça existe. Ces types là vivent sur quelle planète ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 mois

    Encore lui , mais que c’est barbant ; on dirait que les ministres n’existent pas

    • Avatar commentaire
      Philippe 7 mois

      Que chacun d’eux fasse son travail, y compris toi même, et les vaches seront bien gardées. Je ne faisais que passer !

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 7 mois

        Toi Philippe ” le passant qui bavarde là ” est-ce que bavarder c’est travailler ? Moi je travaille en critiquant quê !

        • Avatar commentaire
          Philippe 7 mois

          OH, mon œil ! tel que disent certain. Bon travail alors

    • Avatar commentaire
      Karl 7 mois

      Salut Oumar. On dit quoi? Laisse le, il est dans son rôle actuel. On ne va pas trop lui en vouloir. Dans un passé recent tout ce qui se disait sur le régime Yayi était pour lui vérité d’évangile. Cf. les débats sur la caravane du matin de radio tokpa. Quand il s’agit de leur bande révelée, il met cela en doute et parle de manipulation. Qui a plus manipulé et intoxiqué dans ce pays? Ils sont rattrappés par leur mode opératoire et aboient. C’est l’effet boomerang