Nigéria : des rumeurs de coup d’état, le chef d’état-major avertit les jeunes officiers

Nigéria : des rumeurs de coup d’état, le chef d’état-major avertit les jeunes officiers

Au Nigéria, au moment où des rumeurs de décès du président Buhari secouaient le pays, une autre rumeur toute aussi inquiétante a fait son apparition ces derniers jours.

Nigéria : Goodluck Jonathan accuse Barack Obama d’être à l’origine de son échec

L’incapacité du président Buhari à diriger le Nigéria n’est pas des plus rassurantes pour les citoyens du pays. Les rumeurs qui ont fait surface ces derniers temps ne font qu’amplifier l’inquiétude ambiante au sein de la population. 

Et pour cause, entre les rumeurs de décès et de coup d’état en préparation, les citoyens retiennent leur souffle. Il faut dire que le Nigéria n’a pas vécu en totale quiétude ces trente dernières années. Coups d’états, dictatures, Rebellions, terroristes, le pays a connu beaucoup d’événements tristes.

Il y a quelques jours, des rumeurs de coup d’état en préparation contre le président Muhammadu Buhari ont fait les choux gras de la presse nigériane. A tel point que le chef d’état-major de l’armée nigérianeTukuru Buratai s’est fendu d’une déclaration publique sur le sujet.

Ce dernier a lancé un avertissement aux jeunes officiers qui seraient tentés de franchir le pas : Ce communiqué est pour informer le public que le chef d’état-major de l’Armée nigériane a reçu des informations concernant des personnes ayant pris contact avec des officiers et des soldats pour des raisons politiques non précisées. Sur cette base, il appelle les concernés à renoncer à leur projet

Lauretta Onochie, une assistante du président Buhari a rajouté une couche en affirmant que certains ne veulent pas le succès du président nigérian, et que ces derniers, (sans les nommer) avaient entrepris de prendre contact avec des jeunes officiers afin qu’ils renversent le pouvoir en place.

Ils ont essayé tout ce qui est illégal pour se débarrasser de Muhammadu Buhari. Maintenant, ils discutent avec des officiers militaires juniors.dans des propos rapportés par la presse nigériane.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Tembi 3 mois

    Sous d’autres cieux, le president vu son etat de sante est certainement incapable de diriger ce grand pays et il devrait simplement demissionner et laisser son fauteuil au vice president. C’est ce que prevoit la constitution nigerianne. Je l’ai vu il y a quelques mois a Londres et il etait tres frele, il devrait s’occuper de sa sante. Nous semblons ne pas apprendre de l’histoire, le meme scenario s’etait pose avec Yara’Doua et on connait la suite. Avec son etat actuel, Buhari n’a pas la capacite et la faculte de diriger ce pays frere qu’est le Nigeria, il doit prendre le temps necessaire pour se faire soigner. Malheureusement des pressions de son entourage ne lui permettront pas de prendre une decision salutaire pour lui meme et le pays. Il ne sert a rien d’offrir des dementis sur ce qui est reel et connu de tous. Bouhari est gravement malade!!!!

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 3 mois

      J’en connais un autre qui à 92 ans et en chaise roulante je viens de nommer Robert Mugabe ne veut toujours pas lâcher le bâton de commandement sans parler du president de l’Algerie qui est pratiquement dans le même état que le général Buhari ! La modernité avec son système démocratique ne convient pas aux dirigeants d’Afrique, n’ayons pas peur des mots.