Bénin : Parakou et Djougou adhèrent à la vulgarisation du Pag

Bénin : Parakou et Djougou adhèrent à la vulgarisation du Pag

A chaque étape, Abt et sa suite ont dévoilé le contenu du programme d’actions du gouvernement (Pag) aux populations qui ont profitépour soumettre leurs doléances.

Education : Des ministres et PTF échangent sur des réformes urgentes

Le n°2 du gouvernement, Abdoulaye Bio Tchané,a entrepris une tournée dans la région du nord Bénin, du 03 au 07 mai 2017. A Parakou et à Djougou, le ministre d’Etat chargé du plan et du développement a été accueilli en grandes pompes.

Un an après l’installation du régime en place, le ministre d’Etat chargé du plan et du développement a décidé d’aller au contact des populations du septentrion, pour leur présenter le bilan de l’an 1 de gestion de Talon, et valoriser le programme d’actions du gouvernement (Pag). A toutes les étapes comme ici à Parakou, Abdoulaye Bio Tchané a été reçu comme un prince. Dans son message de circonstance, la première autorité de la cité des Kobourous, Charles Toko, a exprimé sa joie, face à cette visite d’Abdoulaye Bio Tchané. Il en a profité pour attirer l’attention du ministre sur quelques préoccupations majeures des populations de sa ville. Il s’agit pêle-mêle de la construction d’un centre international de conférence pour accueillir de grands évènements à Parakou, la mise en service de l’aéroport de Tourou et du port sec de Parakou, la construction d’un stade omnisport pour suppléer le stade Général Mathieu Kérékou. Plus loin, l’autorité communale a suggéré la dotation de la ville d’un schéma directeur d’aménagement urbain et l’implication de tous les maires du Borgou dans la mise en œuvre du Pag. Le préfet du BorgouDjibril Maman Cissé salue toutes les actions déjà entreprises par le chef de l’Etat. Il adhère à cette initiative de vulgarisation du Pag. Le député RachidiGbadamassi, a au nom des populations de la 8e circonscription électorale, remercié le président Talon d’avoir effectué sa toute première visite à l’intérieur du Bénin, à Parakou. Pour lui, le chef de l’Etat a mis l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, et il compte sur le ministre d’Etat Tchané pour relever les défis. Robert Gbian dira que les Béninois doivent se sentir fiers d’avoir Patrice Talon comme Président de la République, car il a par exemple mis la tradition au service du développement.

A la suite de tous les intervenants, le ministre d’Etat a fait savoir que « Le Gouvernement est conscient, de la nécessité de travailler à l’appropriation du PAG. Ceci est d’autant plus nécessaire, que chaque citoyen, chaque Béninois ne pourra se sentir complètement impliqué que s’il en maîtrise les tenants et aboutissants ». Il a pour l’occasion présenté les différents aspects du Pag avec leurs implications. En réponse aux doléances des populations, Abdoulaye Bio Tchané a rassuré que toutes les dispositions sont en train d’être prises par le pouvoir central pour positionner Parakou comme une ville-phare au Bénin. Il promet que beaucoup de choses vont changer dans plusieurs secteurs, pour le bonheur des habitants de la cité des ‘’Kobourous‘’ les jours à venir. Le ministre d’Etat est Parti de Parakou satisfait.

A Djougou, Abt s’est livré au même exercice

Dans la commune de Djougou, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané et la délégation qui l’accompagne se sont livrés au même exercice comme aux autres endroits. Ici, le maire Allassane Zoumarou a félicité le gouvernement pour l’initiative prise et trouve que Abt est celui qui peut le mieux leur expliquer les tenants et les aboutissants du programme d’actions du gouvernement (Pag). Tout le conseil communal s’engage à ses côtés pour que le contenu du Pag soit connu au fin fond des communes de Djougou, Copargo, Bassila et Ouaké. Le préfet de la Donga ,Bio Soulémane Eliassoua fait savoir que les populations de son territoire de compétence sont impatientes pour ce qui reste à faire dans la régiondans le cadre du Pag. Il a notamment fait allusion au bitumage de la voie Kolokondé-Péhunco-Kérou-Banikoara. Le député Wallis Zoumarou Mamadou affirme pour ce qui le concerne que le Pag est leur programme, pour cela, ils doivent se l’approprier et  féliciter Patrice Talon qui, selon lui, est une chance pour le Bénin et surtout pour la ville de Djougou. A en croire le député Nassirou Bako-Arifari, il faut soutenir ce programme tout en restant vigilant. Toutes les actions qui rentreront dans le cadre de la satisfaction des besoins à la base des populations seront toujours accompagnées.

Le ministre d’Etat, chargé du plan et du développement a rappelé à l’assistance toutes les réformes déjà engagées par l’actuel régime et qui vont redonner espoir aux populations. Bio Tchané a cité en exemple la réforme dans la filière coton. Il rassure les populations que le Pag a déjà pris en compte le bitumage des axes routiers dont a parlé le maire dans son discours. Les programmes d’adduction d’eau et autres projets sont aussi prévus dans le Pag

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Ojoubanire , jaidit , vous avez bien dit , nous validons vos posts

  • Avatar commentaire
    Ojoubanire 6 mois

    Tout le monde peut parler même pas quand yayi va à gauche je vais à gauche quand il va à droite je suis à droite.kassa Bako sont des personnalités à hautes risque sans modalités et d’une moralité douteuse

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 6 mois

    Que le PAG devienne une réalité. Le PAG rien que le PAG et rien d’autre. SPD

  • Avatar commentaire
    Jaidit 6 mois

    C’est quoi le sens de cette campagne de vulgarisation du PAG?… Le Président élu a sorti le PAG de son chapeau ou plus précisément de son programme électoral dit “Nouveau Départ”. Qu’il se donne les moyens de l’appliquer!… Le problème c’est que le gouvernement peine à trouver les moyens de sa politique. Dans ce cas, la sagesse, le bon sens voudrait qu’il fasse la politique de ses moyens. Et c’est là que ça cloche, puisque le bon sens, est ce qui manque le plus à ces gouvernants de ruptucons. Alors, ils versent dans ce qu’ils savent faire le mieux : la démagogie, le blablabla, les promesses sans lendemain, pour donner l’impression qu’ils avancent, qu’ils travaillent pour le peuple qui, pendant ce temps là, manque du minimum vital.

  • Avatar commentaire
    aziz 6 mois

    L’homme physique ne m’interesse pas…et j’ai dépassé..ce niveau…ou bétement..je vais croire en un etre humain

    Les expériences diverses..que j’ai vécues..me déconseille..de donner des credits à un homme

    Comme je le dis souvent..ici…nous les forumistes..nous pouvons dire merci..au bon dieu..pour ce que nous sommes devenus

    On ne vient pas..diserter dans un forum…si nous nous ne appuyons sur des acquis.

    L’enjeu..c’est pas talon ,abat,pik,et tous les autres…mais..l’avenir de notre pays…ceux là qui n’ont pas la chance..que nous avons eues..

    Le pag..moi..je souhaites qu’il soit une réalité…meme si…je suis prudent…non pas par jalousie ,ni aigreur….mais tout simplement…parce que je ne fais pas confiance ua genre beninois..

    La vérité..c’est que la personnalité intrinsèque de talon,son parcours…me fait peur…

    Je me suis toujours…dit ..que ce monsieur..cache toujours quelques chose…de louche…

    Puisque..sa philosophie…c’est l’argent…et son objectif..c’est d’etre déclaré..un jour l’homme le plus riche de la’frique…pourquoi pas du monde

    Mais que dieu fasse..que mes appréhensions..soient sans fondements

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    J’ai de la peine , pour cette danse de sorciers autour de leur propres frères par ces cupides d’homme polique qui pensent plus à leur poche , leur carrière , leur avantage , plutôt qu’à leur population ; et à kassa , arifari bako , je dis :” vous aussi ? ” pitoyables