Les lettres de licenciement ont été rejetées par lesdits agentsContrairement aux promesses du gouvernement, les nouveaux responsables de la direction régionale d’exploitation zone nord de la Société National pour la Promotion Agricole (SONAPRA), adressent des lettres de licenciement aux employés. 

Depuis le mois de février que Armand FANDOHAN, le liquidateur de la société nationale pour la promotion agricole est à la charge, les rapports entre employeurs et employés se sont complètement effrités.

Alors qu’en début de mandat, le président de la République Patrice Talon a annoncé que tous les emplois seront sauvegardés, l’heure est actuellement à la suppression de plus de 300 emplois. Les lettres de licenciement qui leur ont été présentées suscitent leur indignation.

Les agents, à l’unanimité, ont refusé de signer la lettre et entendent emprunter les voies légales indiquées pour se faire rétablir dans leur droit. Le syndicat des travailleurs de la direction régionale d’exploitation zone nord de la sonapra, lui, privilégie la piste du dialogue.

1 COMMENTAIRE

  1. Voila la face du Benin sous la coupe du clan Talon!
    Il nous envoie son ministre des finances nous bercer d’illusions sur un avenir pretendument rose alors qu’on vure les travailleurs !
    On nous divertit avecles petites combines des fonctionnaires contre lesquelles on pretend lutter quand on envoie des milliards de nos sous aux amis et parrains, quand les ministres cumulent salaires et pensions, engrangent des per diem a la pelle pour des voyages et colloques inutiles , avec les vrp boko et cie a la traine !

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom