Bénin : Le parlement vient d’adopter le code du numérique

Bénin : Le parlement vient d’adopter le code du numérique

Initié par l’honorable Augustin Ahouavoébla, cette proposition de loi a été adoptée à l’unanimité par les parlementaires dans l’après midi de ce mardi 13 juin 2017.

Examen du code du numérique: Quelques sanctions prévues par la loi

La République du Bénin vient de se doter de son code du numérique. Le texte soumis à l’appréciation des députés et du gouvernement comporte plus de 600 articles.

Les dispositions de la nouvelle réglementation appelée loi 2017-20 portant code du numérique en République du Bénin, régissent plus domaines. On peut citer ainsi: les domaines des Gsm, l’utilisation de l’internet, la cybercriminalité, le journalisme en ligne, les réseaux sociaux, le E-commerce et bien d’autres.

Rafiatou Monrou satisfaite du code du numérique

Présente au parlement, la ministre de la communication s’est dite satisfaite de cette adoption du code par la représentation nationale. A en croire, ses propos, le Bénin vient de franchir un grand pas dans la promotion et le développement du numérique.

Les entreprises et les investisseurs qui interviennent dans le secteur disposent désormais de l’arsenal juridique qui régit leur domaine d’activité.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 semaines

    S’agissant du Président, apparemment ce serait un problème de santé, propre aux hommes de plus de 50 ans. AU moins aura t-il cela de commun avec un homme de la dimension de Mitterrand.

    A l’homme, souhaitons que tout cela ne soit que passager

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 2 semaines

      @”CODJO ATTAKOUN” et sous réserve bien sûr…

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 2 semaines

      “A en croire, ses propos, le Bénin vient de franchir un grand pas dans la promotion et le développement ” Non, rien du tout n’est fait ! Le Bénin vient de fixer des règles du jeu.
      Le règlement en foot ne fait ni les équipes, ni les juges/arbitres, ni la qualité du match

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Bon…!!!..pour moi celà ne me gene..pas..qu’il parte définitivement..puisque donc…la vie et l’avenir..de 10 millions de beninois..est plus importante

      Si l’occasion m’était donné..une petite piqure…pour accélérer…ne me ferait pas du mal

      • Avatar commentaire
        aziz 2 semaines

        Bien sur..il faut qu’il nous rembourse d’abord..ce qu’il nous doit

        On va pas encore..dépenser du blé pour les frais de justice

  • Avatar commentaire
    Totchénagnon 2 semaines

    Le code du numérique est un outil. Qu’il en soit ainsi et qu’il ne devient surtout pas un outil de plus. Que nos compatriotes en utilisent abondamment et à chaque fois. C’est dans ce train que le bénin changera. A quoi servirait un poste téléviseur à la maison s’il n’est jamais allumé ? Il n’aura certainement aucun impact sur les habitants.

  • Avatar commentaire
    Analyste 2 semaines

    Nous apprécierons lire une version PDF du code du numérique. Comme on dit que nul n’est censé ignorer la loi, il faut faire en sorte que le citoyen ait accès à l’information sur la loi afin d’agir en fonction de ses devoirs et jouir de ses droits. Merci

  • Avatar commentaire
    FANOU 2 semaines

    Une grande avancée pour notre beau pays

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 2 semaines

    Je reviens sur cette disparition du Chef de l’état. S’il est en bonne santé, cela devient grotesque. Peut on imaginer en Europe ou aux États Unis et même en Russie, un chef d’état capable de prendre une telle liberté ? Il faut absolument que notre Chef d’état Patrice Talon se respecte pour être respecté à l’extérieur afin que la voie de notre pays compte.