Bénin : Les artistes exigent une rencontre avec le président Talon

Bénin : Les artistes exigent une rencontre avec le président Talon

Les artistes membres du Collectif des Fédérations d'associations d'artistes et d'acteurs culturels du Bénin, exigent la rencontre d’échanges à propos en urgence, précisément dans l’intervalle de deux semaines.

Innovation au Bénin : Un agenda culturel disponible au ministère

Les artistes, du moins ceux qui se reconnaissent à travers le Collectif des Fédérations d’associations d’artistes et d’acteurs culturels du Bénin, réclament que le Chef de l’Etat, le président Patrice Talon les écoute au sujet de la crise dans leur secteur depuis son avènement au pouvoir.

C’est la substance de la motion issue de l’assemblé du Collectif tenue le 8 juin dernier au ministère du tourisme et de la culture à Cotonou. Ils sont arrivés à une telle motion rendue publique lundi dernier, en dépit de la rencontre entre une cinquantaine d’acteurs culturels et le ministre du tourisme et de la culture Ange N’koué dans cette même journée du jeudi 8 juin 2017 et qui a débouché sur la mise en place d’un comité scientifique de travail.

Vu les nombreuses tentatives antérieures qui ont échoué et les propositions non prises en compte par le ministre, ils veulent désormais exposer leurs préoccupations et propositions au Chef de l’Etat, qui seul, estiment-t-ils, peut finalement décrypter l’atmosphère et enfin relancer le secteur des arts et de la culture au Bénin.

Motion du Collectif des Fédérations d’associations d’artistes et d’acteurs culturels du Bénin

A

Monsieur le Ministre

Du Tourisme et de la   Culture

Cotonou

 

Motion

A/S de la crise du secteur des Arts et de la Culture au Bénin.

 

Considérant le blocage généralisé des activités artistiques et culturelles observé au Ministère du Tourisme et de la Culture depuis l’avènement du Régime de la Rupture le 06 avril 2016 ;

Considérant les violations répétées de la loi 91-006 du 25 février 1991 portant Charte culturelle en République du Bénin ;

Considérant le caractère opaque des initiatives prises par le Ministre du tourisme et de la Culture en matière de réformes ;

Considérant les conséquences néfastes engendrées par ces initiatives ;

Considérant la mise à l’écart totale des Organisations faitières du Monde culturel dans la gestion du secteur ;

Considérant la rencontre du Ministre du Tourisme et de la Culture avec les acteurs culturels ce jeudi 08 juin 2017 visant à décrisper la situation ;

Vu la dégradation généralisée du climat socio-économico-culturel du secteur des Arts et de la Culture ;

Vu la mise en veilleuse manifeste de la saison artistique ;

Prenant acte de la démarche du Ministre du Tourisme et de la Culture à l’endroit des acteurs culturels ce 08 juin 2017 ;

Nous, artistes et acteurs culturels représentants les Fédérations

d’Associations d’artistes et d’acteurs culturels, réunis en Assemblée ce jeudi 08 juin 2017 à la salle Vip du Ministère du Tourisme et de la Culture, après analyse de la situation, exigeons diligemment, à l’instar des acteurs du sport et autres, une rencontre avec le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, en vue d’une présentation des préoccupations légitimes et vitales du secteurs des Arts et de la Culture.

Si, dans un délai de quinze (15) jours, la présente motion n’est pas prise en compte, le secteur culturel béninois se mettra en ébullition généralisée.

Le cas échéant, nous tiendrons pour responsables, les autorités du Ministère du Tourisme et de la Culture, des graves déconvenues qui en découleraient.

 

Fait à Cotonou, le 08 juin 2017

 

Ampliation

-Président de la République

-Président de l’assemblée Nationale

-Président du Conseil Economique et Social

-Médiateur de la République

-Professeur Albert Tévoédjrè, Ancien Médiateur de la République

-Présidents de Confédérations d’Artistes et d’Acteurs culturels

-Présidents de Fédérations d’Artistes et d’Acteurs culturels

-Présidents d’Associations d’Artistes et d’Acteurs culturels

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    S’ils veulent faire danser l’es.croc de talon , il faut ce soit sur de la salsa qu’il aime , et je doute qu’il sache en ce moment exhiber encore quelques pas , le poids de la charge présidentielle qu’il porte de même que l’argent qu’il pille aux beninois , auxquels vient s’ajouter sa prostate qui se développe, nous doutons

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 5 mois

      Sa prostate ? Alors c’est la fin des plaisirs sexuels pour Talon qui doit avoir tout le temps envie d’uriner sans pouvoir le faire. Ceux qui en sont victimes tolèrent difficilement les sondes à moins de se faire enlever cette glande. Car après c’est le comble si le cancer s’y ajoute. Comme quoi, nous avons chacun notre chemin de Damas, résultat de la façon dont nous avions vécu

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 5 mois

        Doyen codjo t’inquiète pour le pipi de l’es.croc de talon , dame clodine lui triple sa couche culotte tous les matins , donc pas de risque de fuite pipi en conseil des ministres

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 5 mois

          Notre Aziz national pourrait s’emparer de cette histoire de pipi et des couches de Talon, lui qui sait y faire avec les problèmes de fuites urinaires de Mme Soglo Rosine.

          • Avatar commentaire
            aziz 5 mois

            Doyen.!!

            As tu remarqué…que je suis devenu indulgent avec notre momie nationale

            La déculottée qu’elle a infligé à talon..m’a beaucoup fait plaisir…et à partir de désormais..je considère..qu’elle ce pays..et qu’elle ne triche pas avec sa conscience

            Moi..j’aime des gens vrais,patriotes..

            Cependant…je ne retire pas…mes propos par rapport aux gachis..et l’échec..de soglo…qui a sorti notre pays du gouffre…en voulant faire d’abomez et ouidah…les tenants du titre foncier du benin…

  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Voilà..encore..une plaie de notre société…les artistes

    Celui qui pete,…qui dit des inepties…se proclamme artiste…et veut du blé..

    On est ou..

    N’est pas artiste..qui veut..et au nom de quoi..l’état doit engraisser tous ces paresseux

    Qu’ils aillent tous cultiver le coton au nord…

    Nul n’est tenu d’etre artiste..et celui qui n’est pas content fasse du zem

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 5 mois

      Tout est dit. Rien à ajouter car on s’amuse lorsqu’on n’a plus faim. Qu’ils aillent voir en Russie tout ce qu’on est tenu de faire pour être reconnu comme artiste. Ces gens là ne vont même pas dans la sous région tester leur propre popularité et se faire reconnaître éventuellement. Des fainéants et rien d’autre !

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 5 mois

      Mais oui . Des fainéants. Artistes ??? Mon œil.