Collaborateurs externes : L’ ASR milite pour la réintroduction au parlement

Collaborateurs externes : L’ ASR milite pour la réintroduction au parlement

Pendant que certains se satisfont du non aboutissement de la loi sur les collaborateurs externes, d’autres militent pour qu’elle soit remise sur la table.

Bénin: Philippe Hossou explique la politique sportive du gouvernement

Mardi dernier, l’Alliance Sursaut Républicain (ASR), a demandé au gouvernement du Bénin de réintroduire à nouveau le projet, mais cette fois-ci autour d’une large concertation.

L’ASR juge pertinentes les dispositions, inclues dans la loi sur les collaborateurs externes, votée le 17 mars 2017 par l’Assemblée Nationale. Un mois plus tard, elle a été  déclarée contraire à la constitution par la cour constitutionnelle, un moi. Elle invite le gouvernement à reprendre l’initiative.

Concerter les députés et partenaires

Pour l’organisation, le gouvernement devrait réintroduire le projet de loi, conformément aux textes et ce, en concertation avec les députés et  les partenaires sociaux. Ainsi, l’Etat pourra désormais employer les collaborateurs externes dans les secteurs cruciaux de l’administration.

Les avantages de la loi selon l’ASR

La loi portant régime général d’emploi des collaborateurs externes de l’Etat présente plusieurs avantages. Selon le communiqué de l’ASR, cette loi permet : « le développement rapide par le transfert des compétences, l’incitation au retour de la diaspora, le renforcement des capacités d’employabilité des jeunes… ».

Elle permet également d’améliorer la qualité et l’efficacité des prestations de services de l’administration. Notamment, la loi sur les collaborateurs externes a été envisagée avec pour objectif premier de renforcer le personnel et la compétence dans « les services déconcentrés, les administrations et institutions de l’Etat, les  collectivités territoriales décentralisées et les établissements publics à caractère social, culturel, administratif et scientifique ou des établissements à caractère industriel et commercial », a mentionné dans le communiqué le coordonnateur général de l’Alliance Sursaut Républicain Romain Léandre D. KIKI.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Big 5 mois

    Un groupuscule surement monté de toutes pièces par ceux au pouvoir que vous connaissez

  • Avatar commentaire
    Amaury 5 mois

    Ils sont qui les membres de cette fumeuse ASR ???? Qu’ont-Ils dit de bien dans leur communiqué ? Sont-ils au courant de ce que la Cour a dit sur cette loi ?