Autorisation des marches au Bénin : Patrice Talon obligé de se démarquer de Boni Yayi

Autorisation des marches au Bénin : Patrice Talon obligé de se démarquer de Boni Yayi

Le préfet du Littoral, Modeste Toboula, a pris un arrêté hier mercredi 21 juin, pour interdire deux marches d’organisations d’obédiences politiques différentes.

Cotonou : Isidore Gnonlonfoun annonce le paiement des indemnités des élus locaux

Mais contre toute attente et fort heureusement, le président de la République a demandé au préfet de rapporter sa décision. Un acte qui devrait contenter les manifestants.

Aucune des deux marches projetées pour avoir lieu ce jeudi à Cotonou ne devrait normalement avoir lieu. Ainsi en avait décidé le préfet du département du Littoral Modeste Toboula, à travers un arrêté en date du mercredi 21 juin 2017.

Mais le chef de l’Etat a pris ses responsabilités en demandant que soit rapportée la décision du préfet. Patrice Talon a certainement pris la mesure des préjudices que risque de causer à la démocratie béninoise cette décision déjà dénoncée du préfet. Les organisateurs de la marche, du côté du Front pour un sursaut patriotique (Fsp), avaient clairement martelé leur détermination à marcher.

Le Front citoyen pour un Bénin révélé a quant à lui dit avoir pris acte de la décision du préfet. Et si le président de la République n’était pas intervenu pour se désolidariser de cette décision du préfet, il planait sur Cotonou un risque d’affrontement entre manifestants du Fsp et forces de l’ordre.

Cet acte salutaire qui dégonfle Modeste Toboula trouve tout son sens dans les raisons qui ont fondé l’avènement du régime du Nouveau départ. Tant les travers du genre de la décision du préfet étaient récurrents lors de la décennie écoulée, qu’il est impossible de concevoir le retour de tels agissements liberticides sous le Nouveau départ.

Ça aurait été un vrai recul si le président n’avait infligé à Modeste Toboula devenu impopulaire, cette déculottée qui lui fera certainement entendre raison. C’est en tout cas les Béninois qui vont se frotter les mains, face à cet acte du président de la République posé au nom de la liberté d’expression, en tant que valeur cardinale et reconnue par la constitution de notre pays. Patrice Talon vient sans doute d’éviter au Bénin une énième atteinte aux libertés publiques

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    TOUS CEUX QUI PENSENT QUE LE PREFET TOBOULA A ETE DEGONFLE SONT DES NAIFS ET DES GENS SANS INTELLIGENCE .
    TOBOULA PEUT-IL PRENDRE UNE TELLE DECISION SANS L’AVAL DE TALON ?
    LA TACHE DE TOBOULA EST UN BOULOT OU UN JOB INGRAT .
    IL SERT DE FUSIBLE A TALON ET TALON L’UTILISE COMME BON LUI SEMBLE .
    C’EST TALON QUI A PEUR ET POUR NE PAS PERDRE LA FACE , INTERDIT LA DECISION DU PREFET .
    TOBOULA DOIT DEMISSIONNER CAR UN JOUR TALON PARTIRA ET LE PEUPLE SERA FACE A FACE AVEC TOBOULA .
    TALON EST DANS L’OMBRE DANS TOUTES LES SALES BESOGNES COMME DANS LA TENTATIVE MALEFIQUE DE DETRUIRE LA RB AVEC LE SOU..LARD GEORGES BADA ET SON GROS VO.LEUR ABRAHAM ZINZINDODOUE A LA COUPE DE CHEVELURE COMME UN BRI..GAND

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Cette décision est due à la pression sociale qui devient de plus intense sur ce gouvernement de ruptu…. et c’est une rare fois qu’ils ont fait une appréciation objective de la situation, et puis ils ont senti que trop c’est trop dans le pays , que les gens sont prêts à en découdre avec ces autorités qui ne font que rogner sur les libertés chèrement acquises .
    De la rédaction , nous avons aimé : ” acte qui dégonfle le préfet ” .

    • Avatar commentaire
      Karl 5 mois

      salut Frangin Oumar. On dit quoi? Ils n’ont pas dit qu’ils sont garcons? Ils allaient voir que quand le peuple dit trop c’est trop, il prend ses responsabilités. Tu as bien vu. Talon a su mesurer la gravité de situation par cette interdiction. De toutes les facons, Toboula ne sera pas responsable. Hélas, je ne pourrai prendre part à la marche de ce jour, car toujours en Allemagne. Mais suis je de tout coeur avec vous. On se tient

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 5 mois

        Karl , mon frérot, toujours heureux de te lire , je marche déjà pour toi aussi , bon séjour et bonne journée

      • Avatar commentaire
        AZOBO 5 mois

        En Allemagne où tu es c’est comme ça que fonctionne la démocratie? Ne poussez pas vos frères dans du nul. En Europe, les gens travaillent fort avant d’exiger. Au Bénin, Les gens ne veulent pas travailler pour construire leur bien être et sont là à parler du social. Et vous les soutenez. Au moins quand vous allez à l’étranger, copiez les bonnes choses pour nous. Je sais comment tu luttes pour gagner ta vie là-bas. le social ne te connait pas?
        Mon frère, aide ton pays à se rapprocher de là où tu es.

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR 5 mois

          Azobo toi là ton talon a travaillé for pour construire sa fortune oui ” ” ekanwé ”
          Saches que Karl mon frère est de passage à Berlin , en stage et certainement pour mieux construire le benin

        • Avatar commentaire
          Adjavi 5 mois

          J’apprecie à juste titre votre commentaire. C’est vraiment dommage!

  • Avatar commentaire
    SEZ 5 mois

    No comment