Rapport sur l’impact des mesures sociales au Bénin : des avancées et quelques insuffisances

Rapport sur l’impact des mesures sociales au Bénin : des avancées et quelques insuffisances

L’infosec de Cotonou a accueilli hier 07 juin 2017, un atelier d’examen du rapport provisoire de l’étude portant sur l’impact des mesures sociales prises par les gouvernants dans les secteurs de l’emploi, de l’éducation et de la santé.

Projet “Grand Nokoué” : La convention cadre doit respecter les textes de la décentralisation au Bénin

On note dans ce rapport que certes des efforts ayant reçu l’approbation des populations ont été faits par les gouvernants, mais que des insuffisances sont notées et méritent d’être corrigées.

L’amélioration des conditions de vie des populations et le développement de toutes les contrées du Bénin est une préoccupation majeure du gouvernement. Au cours des 10 dernières années, la mise en œuvre des différentes stratégies pour diminuer les peines de ces populations, surtout les couches vulnérables, s’est traduite par plusieurs initiatives  dans différents secteurs tels que la santé, l’éducation et l’emploi des jeunes.

D’importantes mesures sociales ont été prises à cet effet parmi lesquelles:

  • la gratuité de la césarienne
  • les soins de santé en faveur des enfants de 0 à 5 ans
  • la gratuité de l’enseignement secondaire pour les filles
  • la gratuité de la scolarité dans l’enseignement maternel et primaire
  • la gratuité des frais d’inscription dans certaines facultés des universités publiques
  • la mise en œuvre du programme d’appui à l’emploi salarier de l’Anpe à l’endroit des jeunes…

Ces mesures ont pour la plupart fait le bonheur des bénéficiaires, mais il y a des insuffisances à corriger en urgence, d’où ces études qui ont été commandées par le ministère du Plan et du Développement par le biais du centre d’analyse des politiques de développement (Capod).

Les travaux ont été confiés à un cabinet qui a été à la rencontre des populations et a effectué des enquêtes sur le terrain. L’atelier d’examen des rapports provisoires sur ces études qui a eu lieu hier 07 juin 2017, a permis aux participants d’apporter leurs amendements et de valider les résultats obtenus pour sa validation. Le secrétaire général du ministère du Plan et du Développement Zacharie Tassou qui a procédé au lancement des travaux, a souligné que c’est une rencontre importante et d’espoir vu la sensibilité des secteurs touchés.

Il n’a pas manqué de remercier les partenaires techniques et financiers qui ne ménagent aucun effort pour appuyer ces activités. Plus d’informations lors de la publication des rapports définitifs.

Commentaires

Commentaires du site 0