Candidature du Maroc à la CEDEAO: une grossière provocation de type colonial (PCB)

Candidature du Maroc à la CEDEAO: une grossière provocation de type colonial (PCB)

Le Maroc candidat pour être membre à part entière de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il est déjà, selon nos informations, observateur à cette institution sous-régionale.

CEDEAO: Faure Gnassingbé, nouveau Président en exercice

Mais sa volonté actuellement est d’être membre à part entière. Il insiste et persiste. Cette action de la part du Maroc a tout l’air d’une provocation grossière de type colonial.

Nous savons que le Maroc avait candidaté comme membre de l’Union Européenne que les Européens l’en ont rejeté. L’Union du Maghreb arabe est là qui ne demande qu’à être redynamisée.

Alors que veut le Maroc dans la CEDEAO ? En prendre simplement la Direction comme d’ailleurs nous apprenons qu’Israël aussi frappe à la porte. Prendre en mains le grand marché de la CEDEAO pour la floraison des affaires capitalistes marocaines, pour l’invasion de nos marchés par des produits marocains sans droit de douane. Déjà les capitaux marocains enserrent l’Afrique de l’Ouest comme une pieuvre. Les pays de prédilection sont la Côte d’Ivoire, le Sénégal. Même notre pays le Bénin est dans son escarcelle comme pays de domination marocaine. Déjà la BOA est marocaine. Et d’autres entreprises attendent d’être avalées par l’ogre marocain.

En tout état de cause, rien ne permet l’acceptation du Maroc comme membre de la CEDEAO. La CEDEAO est une entité à contenu géographique, économique, culturel et politique.

A contenu géographique, la CEDEAO représente une zone géographique homogène du Sénégal au Nigeria, irriguée par pratiquement les mêmes fleuves(Niger, Volta, Sénégal) ; où les hommes depuis des millénaires se brassententre eux.

A contenu historico-culturel. Les hommes partagent pratiquement les mêmes valeurs ethnico-culturelles, pratiquement la même histoire. Ont subi la colonisation d’abord arabe (almoravide-marocaine puis européenne). Leurs langues et religions sont opprimées. Ressentent les mêmes douleurs des mêmes stigmates d’esclavage et de déportation. Les peuples partagent les mêmes espoirs notamment de libération de la domination étrangère (européenne aujourd’hui notamment). Le Maroc sans conteste appartient au monde arabe pendant que les peuples ouest-africains appartiennent au monde négro-africain.

A contenu  économique enfin. Les économies des pays sont en voie de libération économique et de pré-décollage. Avec un vaste marché de plus de 300 millions d’habitants et des ressources naturelles immenses, l’Afrique de l’Ouest a tous les atouts pour s’affirmer et n’a aucun intérêt à se laisser phagocyter par des sous-impérialismes du genre Maroc ; Accepter le Maroc c’est accepter un cheval de Troie dans notre maison-CEDEAO commune ; c’est remettre notre économie sous une nouvelle tutelle ; c’est renoncer à l’affirmation de soi au plan international avec une monnaie commune qui soit nôtre et non dirigée du Maroc.

A cet égard la candidature du Maroc à la CEDEAO ne représente qu’une grotesque tentative de colonisation économique et politique d’une région promise à un bel avenir. Nous ne saurions l’accepter.

Philippe Noudjènoumè
(Parti communiste du Bénin)

Commentaires

Commentaires du site 22
  • Avatar commentaire
    Jerôme Nougbognon 2 semaines

    Le Maroc n’acceptera pas la libre circulation des personnes et des biens sur son territoire, pas plus que la carte d’identité biométrique et le passeport unique. Il n’acceptera pas non plus la monnaie unique. Ne nous leurrons pas. Ou le Maroc constituerait le cheval de troie de la France qui, malgré la dupplication des institutions de la CEDEAO à l’UEMOA pour torpiller le dynamisme progressite de la CEDEAO avec les suppôts de la Fraçafrique (Côte d’Ivoire et sénégal), ou le Maroc clochardise les pays de la sous-région pour contrebalancer l’influence algérienne dans la sous-région. Que les dirigeants des pays de la sous-région fassent la politique, mais toute erreur de ce côté-là risque de leu être fatale et fatale aux efforts jusque-là fournis depuis 1975. A bon entendeur… demit-mot

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 2 semaines

      Si le Maroc n’est pas prêt pour respecter toutes les dispositions communautaires, il n’a pas sa place à la CEDEAO.
      Il n’y aura pas de une communautés à deux vitesses.

  • Avatar commentaire
    Gouvènon 2 semaines

    Philippe Noudjènoumè, Jean Kakou Zounon et consorts, jusqu’à quand allez-vous persister dans la bêtise humaine?
    La configuration mondiale, actuelle, la géopolitique, la géostratégie, la géoéconomie, nous enseignent à savoir tirer profit de toutes les rencontres. Et Dieu seul sait que nous en aurons de plus imprévisibles.
    Aujourdhui, seule la dynamique du changement intentionnelle (Pettigrew, V Perret, Gharajedaghi) etc.
    Arrêtez de tout voir en termes de colonisation et de rejet systématique.
    Regardez autour de vous et sachez lire les indicateurs sociaux. Là dessus, J’interpelle, P Noudjènoumè de même que mon confrère et aîné JEAN KAKOU ZOUNON (redoutable scientifique, qui nous inspira au Collège Aupiais, en bon statisticien, il sait bien lire et interpréter ces indicateurs. C’est notre sport favori, il le sait).
    Mais la fourberie, le machiavélisme marxiste a pris possession de leurs esprits (je ne dirai pas de leurs âmes). Depuis ils incarnent parfaitement leur rôle d’intello maudits.
    Vous pensez que nos jeunes vont rester à végéter sans emplois, attendant l’avènement de vos fumeuses et sombres théories?
    Bonne journée
    Triste.

  • Avatar commentaire
    nimporte 2 semaines

    il y a encore des communistes?

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 semaines

    Nos dirigeants ont-ils confiance des objectifs du Maroc?

  • Avatar commentaire
    Jean 2 semaines

    Maroc 38,
    Tu n`as rien compris de ce qui est en débat, je te suggère de donner ta langue au chat au lieu de chercher à justifier l´injustifiable.
    Le Maroc ne rempli aucun critère culturel, géographique ni politique pour être membre de la CEDEAO, j´invite nos dirigants à faire preuve de courage et à barrer la route à cette ambition dévastatrice du Maroc, le Maroc veut plomber les efforts que déploient les pays de la CEDEAO dans la construction d´un marché sous-régional dynamique et prospère.
    Il faut arrêter cela et vite.
    Ce n´est pas à nous d´accepter ce que l`Union Européenne a stratégiquement refusé.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 2 semaines

      La Mauritanie a pratiquement les mêmes caractéristiques culturelles, et géographiques dans une certaine avec le Maroc. Et la Mauritanie est un pays membre fondateur de la CEDEAO, et va certainement revenir.

      Les pays de la CEDEAO du Sahel, comme le Niger, le Mali ne manquent pas de similitude culturelles avec le Maroc et la Mauritanie.

      Moi je pense, que l’adhésion d’un pays comme le Maroc, ne peut que faire du bien à l’économie de la CEDEAO, et hâter une monnaie communautaire, et permettre à l’Afrique francophone de se débarrasser du CFA.

      Avec, le Maroc, il y aura plus de production de la valeur ajoutée dans l’espace CEDEAO. Il reviendra aux autres pays d’hisser leur économie à la hauteur de celle du Maroc.
      Moi je pense que c’est un challenge intéressant.
      Un pays comme le Maroc, plus intégré dans l’économie mondiale, fera prospérer encore plus l’économie ouest africaine.
      Il faudrait que nous affranchissons aux idées défaitistes de colonisé, pour se lancer à la conquête du monde.

      Soit, nous nous lançons dans la bataille de la mondialisation pour y occuper une place de choix, soit nous allons subir cette mondialisation, avec la rengaine habituelle, de colonisation, d’impérialisme et que sais encore!!!

      L’avenir du monde passera par l’Afrique, et ce n’est pas avec des raisonnements du siècle passé, que nous allons occuper la place qui est la nôtre.

      • Avatar commentaire
        Tchité 2 semaines

        Se débarrasser du CFA Oui, mais quelle proposition concrète pour la remplacer avec une monnaie a’ meilleure perspectives économiques pour les pays concerne’s. Remplacer ne suffit pas. Il faut trouver le meilleur remplaçant qui fera mieux que ce qu’on remplace. C’est l’objectif de tout remplacement utile. Le Maroc ne saurait venir dans le bloc comme un sauveur. Le libération devra venir de l’intérieur des pays concernés eux-mêmes. Sinon le reste ne sera qu’une perte de temps et de ressources a’ des fins inavouées.

        • Avatar commentaire
          sonagnon 2 semaines

          Sans le Maroc, les pays actuels de la CEDEAO pouvaient créer une monnaie viable!!!
          Avec le Maroc, c’est encore un atout de plus avec une industrie naissante en pleine croissance.

          Pour avoir une monnaie compétitive, il est question de moins importer, et de vendre plus aux autres.

          Ce que nos pays n’arrivent pas encore à réaliser, en investissant que dans les matières premières, et rendent de ce faits nos économies vulnérables aux caprices des marchés. Donc une monnaie dans ce conteste n’est pas viable.

    • Avatar commentaire
      Chliyah 2 semaines

      Quelle analyse médiocre et sclérosée de ce petit jean !!!
      L’adhésion du Maroc pays du nord ouest de l’Afrique ne peut te que tres bénéfique pour tout le continent . Notre armée qui participe aux différents conflits régionaux , plus de mille contrats signés en Afrique dans tous les secteurs et nous disons venez et investissez au Maroc . La porte est ouverte .
      La politique du Roi est une politique gagnant/gagnant et non une politique de colonisation ,peut vous préférez Israël , la Chine ou USA ?? De toute façon que vous vouliez ou non , le Maroc est dans la CEDRAO .
      Le Maroc déjà en Afrique de l’Ouest depuis plusieurs décennies éléments moteur de cette communauté économique et maintenant va le bulldozer du continent tout en emmerdant les jaloux et les ennemis de cepays état et qui existe depuis 14 siècles

  • Avatar commentaire
    sonagnon 2 semaines

    Après l’Asie, la CEDEAO est la deuxième zone de croissance forte dans le monde aujourd’hui, malgré les handicaps multiformes qui existent toujours.

    Avec des richesses naturelles immenses, une population jeune et forte, la convoitise se justifie.

    D’abord, toute l’économie marocaine est pratiquement dirigée par des capitaux français pour la plus part.
    Considérant le niveau de développement des pays de la CEDEAO actuellement, le Maroc sera sans aucun doute le grand gagnant avec son adhésion.
    Toutefois, elle pourra aussi apport une dynamique nouvelle à la CEDEAO, si l’on met à profit l’avance relative qu’elle possède sur le plan économique, par rapport à la plus part des pays actuels de la CEDEAO.

    Pour ne pas faire de l’idéologie, à priori ce ne sera pas une si mauvaise affaire pour les africains de l’Ouest si les autres pays savent préserver leurs intérêts.
    Le Nigéria a t il une hégémonie sur les autres pays de la CEDEAO aujourd’hui???
    Je ne pense pas. Mais, face au Maroc, il va falloir être plus vigilent,car c’est les pays de l’UE qui entreront ainsi dans la CEDEAO, avec l’adhésion du Maroc.

  • Avatar commentaire
    Tchité 2 semaines

    Le Maroc ne pense qu’a’ ses interets economique et politique (une domination de l’Afrique noire).

    La faute a’ nos dirigeants qui ne voient pas plus loin que leur nez et leur ventre.

  • Avatar commentaire
    Tchité 2 semaines

    Accepter les arables qui ont de’ja’ arache’ l’Afrique du Nord a’ nos ancetres noirs et qui les ont ensuite transforme’s en esclaves, n’est pas different que de permettre a’ l’UE de devenir membre de la CEDEAO. On dirait que les dirigeants de la CEDEAO dorment les yeux ouverts et ne connaissent pas les enjeux geopolitiques et geostrategiques du monde dans lequel nous vivons.

  • Avatar commentaire
    Maroc 38 2 semaines

    Cette ideologue malsaine qu’est le communisme existe encore en Afrique???. Monsieur, réveillée vous et entrez dans le 21ème siècle les luttes coloniales anticapitalistes c’est de l’histoire. Aujourd’hui les pays se rapprochent les uns des autres pour créer une synergie. Il n’est pas question d’avaler quoi que ce soit. Demain les produits du Bénin traverseront le Maroc à destination de l’Europe sans aucun droit de douane.le peuple béninois sera le vainqueur mais pas votre ideologie

    • Avatar commentaire
      Tchité 2 semaines

      Utopie Maroc 38. Quand on voit comment les tiens traitent encore en ce 21eme siecle les noirs tentant l’aventure europeenne via le Maroc, on se rend compte que tu ne sais pas de quoi tu parles.

      https://www.youtube.com/watch?v=Mhw4Ke5ihMU

    • Avatar commentaire
      Jean 2 semaines

      Maroc 38,
      Tu n`as rien compris de ce qui est en débat, je te suggère de donner ta langue au chat au lieu de chercher à justifier l´injustifiable.
      Le Maroc ne rempli aucun critère culturel, géographique ni politique pour être membre de la CEDEAO, j´invite nos dirigants à faire preuve de courage et à barrer la route à cette ambition dévastatrice du Maroc, le Maroc veut plomber les efforts que déploient les pays de la CEDEAO dans la construction d´un marché sous-régional dynamique et prospère.
      Il faut arrêter cela et vite.
      Ce n´est pas à nous d´accepter ce que l`Union Européenne a stratégiquement refusé.

  • Avatar commentaire
    Lionel M 2 semaines

    Bien dit et bien expliqué cher Daouda Quand 0 notre mon pauvre Azi fait un complexe vis a vis du Maroc.

  • Avatar commentaire
    Daouda Machikouri 2 semaines

    Montrons nous objectif et évitons les susceptibilités qui ne traduisent que certains complexes qui doivent être vite surmontés. L’arrivée du Maroc ne fait qu’élargir l’A occidentale jusqu’au Maroc. On pourrait s’inquiéter aussi de l’impérialisme nigérian. Ce qui compte,c’est la naissance de véritables espaces de viabilité économique en Afrique. Ce qui ici importe,c’est l’élargissement de la CEDEAO plutôt qu’un rétrécissement qui serait bien regrettable. Maintenant il faut que tous les pays se donnent le dynamisme qui assure une position convenable à leurs populations Souhaitions que les espaces économiques continuent de s’émanciper.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Monsieur daouda….

      Je suis désolé de te dire…que tu ne connais pas les arabo berberes..

      Le maroc..dans la cedeao..fera perdre..à cette organisation..son autonomie diplomatique,son indépendance..et ses prises de positions…qui cadrent bien avec ses interets

      Nous n’avons pas les memes desseins,geopolitiques,geo strategiques…avec les arabo berberes…qui sont des peuples à part

      dans quelques mois..ils vont chercher à nous imposer…leurs visions du monde…archaique…qui n’est pas le notre

      C’est une faute…..des chefs d’états

      Nous n’avons rien avec les arabes

      Je les connais,je connais le logiciel de pensée….et ils nous ferons pire..par caprice…que ce qu’ils ont fait à l’unité afriacaine

      Les arabes ne sont pas bons pour nous

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    L’admission du maroc…dans la cedeao…est une grosse erreur geo stratégique..

    Il y a deux manieres de voir la chose..

    1…admission du maroc..peut bien bouster..la cedeao en terme..de dévelloppement et d’opportunités..puisque le maroc ne manque pas d’atouts

    Une industrie financiere,une industrie technogique,une porte d’entrée en europe..une certaine visibilité…

    encore que nous sachons en tirer profit..

    Le maroc investit dans plusieurs pays…sud saharien..et apporte son expertise..dans plusieurs domaines

    2…le maroc..est un pays capricieux..et il vient de le prouver…en refusant la venu du preimier ministre israelien..alors qu’il n’est pas encore memebre

    Qu’en sera t il..lorsqu’il aura les pleins droits..

    Les arabo berberes..sont tres condescendants avec les noirs que nous sommes..que nous imposera t il…

    est ce avec le maroc au sein de la cedeao…ne sera pas un handicap…quant à l’independance..des pays africains…quant.à leurs alliances futures…?

    Trop de questions…n’est ce pas

    Pour ma part…des accords.d’associations..entre la cedeao et le maroc…me paraissent plus indiqués et pertinants…qu’une adhesion pure et simple

    • Avatar commentaire
      Tchité 2 semaines

      Comment peut-on évoluer lorsque les gens comme Faure Gnassingbé (héritier du pouvoir non élu) sont présidents et dirigent nos institutions?

      Lorsque la sagesse déserte le forum, c’est l’ignorance et la médiocrité qui s’installent.