ONU: Paris milite pour une force africaine au Sahel

ONU: Paris milite pour une force africaine au Sahel

La France a introduit hier au niveau du conseil de sécurité de l'ONU une proposition pour soutenir les actions de la Minusma.

Mali : après l’attaque de Bamako, les autorités doivent revoir le plan sécuritaire

Hier, la France a fait parvenir au conseil de sécurité de l’ONU une proposition visant le maintien de la paix au Sahel.

En effet, Paris sollicite l’accord du Conseil de sécurité pour déployer une force africaine installée au Mali. Cette force va combattre le terrorisme mais également les réseaux criminels. En mars dernier, plusieurs chefs d’État des pays du Sahel avait opté pour la mise sur pied du « G5 Sahel ». Une force militaire sous régionale, qui devrait mener des actions en faveur de la lutte contre le terrorisme et les réseaux criminels.

« Tous les moyens » à une force au Sahel

Paris veut à travers cette proposition donner « tous les moyens » à cette force pour accomplir sa mission. Ainsi avec un effectif de 5.000 personnes, cette force devrait appuyer les actions de la Minusma dans la région. Ceci permettra à la Minusma de se consacrer au suivi des accords de paix et l’installation de nouveaux services communautaires. Paris s’attend à ce que cette proposition soit validée la semaine prochaine. Le nœud demeure au niveau de la coordination des actions des différentes forces militaires déjà en place.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 semaines

    Là je vous trouve complètement ridicules et obnubilés par des théories qui excluent la réalité.
    C’est le genre que l’ancien appelle ici ” les révolutionnaires en chasie longue”.

    Une proposition de forces armée de pays africains faibles, afin qu’ils puissent se défendre eux-même sur leurs propres territoires. C’est bien ça que vous appelez des “mercenaires” ou des “légionnaires” ?

    “africains Chair à canon” ? Pour défendre leurs pays, c’est trop cher payé ? C’est mieux que les populations continuent de se faire battre, tuer, les filles enlevées/violées/”mariées” de force par les djihadistes que “Guevara” semblent vouloir persister à protéger en les oubliant soigneusement dans ses commentaires ?

    Que voudrait “Guevara” ? Que préfère t-il que le terrain et les pays du sahel soit livrés aux djihadisme ?

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 2 semaines

      “… En chaise longue”. Pour être complet, je suis pour toute les formes d’intégration des armées en Afrique (Sahel, Golfe de Guinée contre la piraterie, etc…)

      Analyser ses phénomènes avec les lunettes du siècle dernier ( années 60 à 2000) ne vaut pas mieux que l’attitude des dirigeants que nous critiquons ici à longueur de temps pour leur incapacité à gouverner.

  • Avatar commentaire
    Jaidit 3 semaines

    La France veut avoir ses légionnaires partout en Afrique (francophone) pour mieux destabiliser les régimes moins obéïssants, moins dociles. Et pendant ce temps là, les dirigeants africains continuent de manquer de vision géostratégique…

  • Avatar commentaire
    Tchité 3 semaines

    Pendant ce temps, nos chefs (marionnettes) Africains dorment les yeux ouverts.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 3 semaines

    Si c’est pour utiliser nos freres africains comme des chair a canon pendant que d’autres exploitent les reserves d’or de petrole dans le nord Mali gratuitement, il n’y a pas question.