ORTB: Les travailleurs exigent le paiement des salaires liés aux avancements

ORTB: Les travailleurs exigent le paiement des salaires liés aux avancements

Dans la matinée d’hier lundi 19 juin 2017, le Syndicat des travailleurs de l’audiovisuel du Bénin (Syntrab), a battu le macadam pour exiger des autorités la satisfaction de leurs revendications, dont le paiement des salaires liés aux avancements de 2010 à 2015.

Bénin : Cultive-t-on l’autocensure à l’ORTB ?

C’était à la faveur d’un sit-in organisé par ledit syndicat dans l’enceinte de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) à Cotonou. Les travailleurs de l’audiovisuel du Bénin sont mécontents. Ils l’ont fait savoir hier lundi 19 juin 2017, à travers un sit-in organisé dans l’enceinte de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) à Cotonou.

Réunis au sein d’un syndicat dénommé Syndicat des travailleurs de l’audiovisuel du Bénin (Syntrab), ces derniers ont exprimé leur raz le bol face au mutisme des autorités, vis-à-vis de leurs revendications, dont le paiement des salaires liés aux avancements de 2010 à 2015.

Pour preuve, les demandes d’audience adressées par ces travailleurs au président de la République et à leur ministre de tutelle aux fins d’apporter une solution définitive à leur situation, sont restées sans suite jusqu’à ce jour, à en croire le Secrétaire général du Syntrab.

Foulards rouges à la tête en guise de bandeau, scandant des chants de lutte, ces travailleurs ont dénoncé avec la dernière rigueur la mauvaise volonté desdites autorités. Le Sg Bernard Bonou, a indiqué que leurs revendications ont été pourtant jugées légitimes par le président de la République. « Qu’est-ce qui explique alors ce silence ? » s’est-il désolé.

A lire ‘’Bénin Révélé’’ sur l’Ortb: Rafiatou Monrou expose le Bénin numérique d’ici 2021

De plus, poursuit-il, il y a l’absence de propositions concrètes pour la satisfaction de leurs revendications, dont les discussions ont démarré depuis octobre 2016, soit huit (08) mois de négociations déjà. Aux dires du Sg, la tenue du sit-in fait suite aussi aux rencontres infructueuses entre la Direction générale de l’Ortb et le Syntrab, le mardi 13 juin dernier.

Les travailleurs de l’ORTB menacent

« En cas de non satisfaction de nos revendications, le Syntrab poursuivra avec d’autres actions à intensités croissantes, jusqu’à la satisfaction desdites revendications », a annoncé Bernard Bonou.

Entre autres revendications : Le paiement du salaire lié aux avancements de 2010 à 2015 dus au personnel de l’Ortb, l’implication du personnel dans le processus de création de la société éditrice qui sera issue de la transformation de l’Ortb, le reversement des arriérés de cotisations, le paiement des primes relatives à l’élection présidentielle de 2016, et l’attribution de dotations pour l’entretien des centres émetteurs.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 1 mois

    Eux aussi , est-ce qu’ils préfets ou ministres pour avoir des salaires et primes mirobolants ?
    Chers amis , ne soyez pas fatigues de battre le macadam .