Le PCB lors du congrès de “Restaurer l’espoir”: le pouvoir a perdu pied!

Le PCB lors du congrès de “Restaurer l’espoir”: le pouvoir a perdu pied!

Ce samedi avait lieu un événement remarqué. Le congrès du parti de l'ancien ministre Candide Azannaï. Plusieurs personnalités et partis étaient représentés. Y compris le Parti Communiste du Bénin. Lire leur déclaration.

Bénin : Azannaï célèbre une journée de « résistance contre l’arbitraire politique »

Monsieur le Président SOGLO, Monsieur le Président du Parti « Restaurer l’Espoir », Messieurs les membres de la direction, Mesdames et Messieurs les Invités, Mesdames Messieurs les congressistes,

Le Parti Communiste du Bénin vous remercie pour l’invitation que vous avez bien voulu lui adresser à l’occasion du troisième congrès de votre Parti.

Votre congrès se tient à un moment où, un an après son arrivée au pouvoir, le pouvoir dit de la rupture étale son échec dans tous les domaines. En effet, notre pays est en crise. Cette crise est économique, sociale et politique. Elle est si évidente que seuls les aveugles ne voient pas la casse sociale qui s’étend à perte de vue dans le pays, les sociétés d’Etat que l’Etat lui-même ferme ou privatise laissant des milliers de travailleurs, certains dans la détresse, certains avec un avenir incertain, des petites et moyennes entreprises qui sont obligées de fermer leurs portes par manque de liquidité, puisque l’Etat débiteur refuse d’honorer ses dettes envers elles. Cette crise est si évidente que seuls les sourds n’entendent pas les cris de détresse de la petite vendeuse chassée des trottoirs sans solution de rechange et qui ne sait pas ce qu’elle doit faire pour l’écolage de son enfant, de la jeunesse sans avenir, des ouvriers, et du peuple qui crient la faim etc. Ces sourds, c’est ceux-là qui vont tenir à coup de millions généreusement donnés par le nouvel autocrate, des réunions pour vanter les mérites du PAG consistant en la promesse de routes à gauche et à droite dans nos diverses communes.

Chaque jour qui passe avec ce pouvoir, constitue une souffrance et un martyre pour notre peuple. Mais, tandis qu’elle fait souffrir le peuple, la coterie au pouvoir ne perd pas une seule seconde pour s’engraisser. Elle est atteinte d’une grande boulimie ; elle pille, engrange, accumule, amasse. Talon et son entourage veulent avec rage, faire main basse sur les richesses du pays, en faire leur consortium privé pour perpétuer leur règne

Cette crise est aussi politique, puisque depuis son échec à l’Assemblée Nationale où il voulait imposer par la corruption, une Constitution taillée sur mesure pour tenir en laisse notre peuple, le pouvoir a décidé de faire la politique par la rage et la ruse en faisant feu de tout bois. Mais tout le monde peut constater que le pouvoir du Nouveau départ a perdu pied et tourne en rond. L’échec est patent et irrémédiable.

Mesdames et Messieurs,

Encore une fois, notre pays se retrouve dans l’impasse. Après les généraux, après les banquiers, les hommes d’affaires au pouvoir nous ont conduits dans l’impasse. Il nous faut réfléchir aux causes de ces échecs pour le peuple afin d’éviter absolument un éternel recommencement.

Et, si l’on réfléchit, à écouter les désapprobations du peuple contre l’impunité et l’apatridie, on peut percevoir que ces échecs proviennent du fait que le patriotisme et la probité ne sont pas érigés en loi pour la gouvernance de notre pays.

En réalité, il faut avoir le courage de reconnaitre que le Renouveau Démocratique a fini sa course et qu’il faut autre chose.

Oui, notre peuple a besoin de se retrouver en une grande Assise Nationale pour repenser notre vie commune, remettre le pays sur les rails du patriotisme et de la probité érigées en lois. Avant les élections présidentielles de 2016, notre Parti avait préconisé cette solution en disant que toute autre voie conduirait le pays dans le WAHALA. Le WAHALA, nous y sommes de plein pied avec le pouvoir de Talon.

Mesdames et Messieurs,

Ce qu’il faut aujourd’hui, ce vers quoi doivent tendre tous les efforts de notre peuple, c’est la réunion rapide des Etats Généraux du peuple en vue d’un gouvernement patriotique et de probité afin de mettre notre pays sur la voie d’un vrai décollage. Toute autre voie n’est que chimère.

Plein succès à votre Congrès.
Je vous remercie

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    sonagnon 3 mois

    Je partage sur tous les points les analyses des communistes, même s’ils n’ont pas insisté comme cela devrait l’être, que c’est beaucoup plus une crise morale et éthique qui est la source de l’impasse dans laquelle se retrouve le Bénin aujourd’hui.

    Il en résulte, que tous ces acteurs politiques de ces 25 dernières années, ne sont plus à même d’apporter des solutions idoines à la situation chaotique sur tous les plans que vit notre pays le Bénin.

    Alors qu’il faudrait avancer, et trouver un homme de compromis.
    Pour moi en tout cas, Lionel ZINSOU serait le seul capable de répondre à l’acuité des problèmes qui se posent à notre pays aujourd’hui.

    Au moins avec lui, on aura pas des risques d’enrichissement personnel, et on aura la certitude qu’il fera un véritable mandat de transition, pour peu, qu’il tire leçon des raisons de son échec passé.

    Un mandat de transition, pour revoir les fondamentaux du pays, redonner la parole aux personnes capables de jeter les bases d’un pays de justice, d’égalité et de progrès.

    Tout autre option, consisterait soit à continuer le chaos qui se joue sous nos yeux, ou se lancer dans un autre aventurisme, que le bon sens voudrait qu’on en fasse pas d’autres.

    AZANNAï, pour moi n’est pas crédible sur le plan politique, car tout le monde connait TALON avant sa prise de pouvoir, et il ne dira pas qu’il est surpris de ce qu’il fait du pays aujourd’hui.
    Alors, tous ceux qui sont responsables de la prise de pouvoir de Patrice TALON, sont des traîtres à combattre, tout comme ceux l’aident à détruire ce pays.

    La lutte ne fait donc que commencer.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Sonagnon , hum ! Suis-je bien réveillé ? Et ton pik , sa conscience nouvelle qui pue ? Te voici maintenant , qui appelle au secours Lionel Zinsou pour sauver le benin qui perd pieds , et est entrain de couler avec talon l’es.croc et les ruptucons ; atchonkui

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 3 mois

        apparemment, entre les délires de “joe Balard” et les mensonges du 1er de la classe (le consultant d’Accenture, Ministre des Finances);”pik” aurait fait part à TALON de sa volonté de démissionner. Il se serait fait injurier et menacer (“j’ai des dossiers sur toi”).

        Bref, il semble qu’il n’apparait plus pour les comptes-rendus de conseil des ministres.

        Info ou intox ?

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 3 mois

        le pik aurait voulu partir, sur quoi il aurait été menacé: (“j’ai des dossiers sur toi”).

        Bref, ça sent le sapin. Malgré les mensonges du 1er de la classe(ex-accenture), Ministre des finances.

        En attendant, est-il vrai qu’il ne présente plus les communiqués des conseils de ministres ?

        Info ou intox ?

  • Avatar commentaire
    aziz 3 mois

    Ce congres…est celui de tous les hypocrites et laches..qui ne veulent pas assumer…leur responsabilté devant l’histoire

    Le couple soglo..

    Les communistes..

    Les syndicalistes.

    Les leaders aigris..

    Les traites et taupes..

    Dis je..n’ont ils pas dit ici…que le meilleur choix…c’était talon…?

    Et que lz.. était un colon….?…

    Une bande…de loosers….qui sont nés…apres la honte..veulent nous entuber encore

    Quelle est cette personne qui réflechit…au benin..ne savait pas…que talon ne pensera qu’à lui…

    Nous on le savait…et on vous a prévenu..

    Et c’est pourquoi..le souhait du sultan..c’est que les beninois connaissent vraiment l’enfer…qu’ils chient du sang…qu’ils commencent..à se manger..entre eux…que pendant les 5 ans….qu’ils vivent pire qu’au sud soudan..

    Seuls…les faits,les réalités,la souffrance…sont en mesure d’éduquer…un peuple..qui n’écoute pas

    • Avatar commentaire
      Totchénagnon 3 mois

      Et penses-tu en ton âme et conscience que Lionel ZINSOU était une alternative ? Nous souffrons certes et c’était prévisible, mais connaissons au moins celui qui nous fait souffrir. Quant à LZ, lui ne sait pas à quelle nation il appartient, a fortiori celle dont il prétendait diriger. Pardon, garde tes larmes et ne pleure pas dans nos pleures. Le Bénin est certes malade de ses fils, mais retiens une fois pour toute que LZ ne saurait jamais être la tête pensante pour nous sortir de l’ornière.

    • Avatar commentaire
      Tundé 3 mois

      Le ramadan ronge le cerveau de aziz, le pauvre. Il souhaite que les béninois chient du sang et que l’on soit comme au Soudan du Sud.

      Comment peut on être si haineux, alors qu’on est supposé vivre un mois beni musulman et qu’il est recommandé d’être charitable, pieux et aimable ?

      Pourquoi prier pour l’échec de Patrice Talon ?

      Mes expériences sur la pensée positive m’enseignent que plus de 80% de ce nous vivons est construit dans nos pensées. Tant que voudrions du mal de notre pays, le Bénin restera certainement, là où il est.

  • Avatar commentaire
    Jean 3 mois

    Azannai n’est pas comptable de la gestion Talon jusqu’à il y a quelques semaines?
    Le discours des communistes a été hypocrite car n’a pas relevé cet aspect très important.
    Je pense que Azannai ne peut pas se dédouaner si facilement de la gestion Talon au détour d’un simple congrès.
    Ce congrès est une hypocrisie collective.

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 mois

      @Jean,

      Candide n’est comptable de rien du tout. Il a été contre la plupart es décisions pour ne pas dire toutes. Être dans un gouvernement surtout de Pata qui impose tout à tout le monde parce que élu à 65% tout seul comme un grand, ne signifie nullement qu’on est comptable de quelque chose.

      Pour revenir aux propos des communistes, j’ajoute que ce n’est pas seulement le pied qui est perdu, il y a le corps aussi. Il ne reste que la tête.

      • Avatar commentaire
        Tundé 3 mois

        Candide est non seulement comptable, mais il est hypocrite.
        C’est candide qui a révélé Talon aux béninois et qui a magnifiė sur plus d’une heure audio whatsapp, celui qui servit mensuellement des billets de banques à tous les députés.
        Le même candide estimait que les députés devant faire face aux multiples sollicitudes des populations,il leur fallait ses rallonges dont Talon les gratifiait.
        Candide est un gangster peu ou prou , reconverti et ne peut convaincre de son angélisme. Le crétin qui sait parler et qui parle bien haut, fait remarquer à chaque occasion qui sait se taire . Il tait quoi ? Il est le dernier homme politique vertueux et éthique de ce pays.

  • Avatar commentaire
    Tundé 3 mois

    Ils ont leur agenda , ils veulent une séance de rattrapage pour avoir manqué la conférence nationale. Il n’y a plus de communistes dans le monde c’est ringard. Notre monde est capitaliste et l’investissement a pris le pas sur l’homme . C’est un anachronisme de rêver une prise pouvoir avec votre vision. Les populations, elles mêmes sont attachés à leurs propriétés, leurs biens qu’ils monnayent pour un vote . Le réalisme appelle à bonifier les approches sociales au lieu de jeter l’anathème surtout ce qui vous parait l’incarnation du grand capital.
    LNT sert de courroie de transmission à ce groupuscule insignifiant sans qu’on ait eu la teneur du discours du parti en congrès : Restaurer l espoir