Bénin – LOKOSSA : Le préfet du Mono et le haut dignitaire musulman ont prié pour Patrice Talon

Bénin – LOKOSSA : Le préfet du Mono et le haut dignitaire musulman ont prié pour Patrice Talon

Les fidèles musulmans des mosquées de Lokossa ont, à l’instar de la communauté musulmane internationale, célébré dimanche dernier la fin du Jeûne musulman.

Bénin: Le Préfet du Mono dévoile le contenu du PAG aux populations

Au cours de la prière solennelle dite à la place Idi de la ville et à la mosquée de Zongo, le préfet du département du Mono, Komlan Séna Sedzro Zinsou, a prié aux côtés du haut dignitaire des musulman du Mono, pour la paix sur la nation et pour une robuste santé du chef de l’Etat.

Plusieurs centaines de fidèles musulmans chichement vêtus ont investi la place Idi de Lokossa où l’imam de la mosquée centrale de la ville a dit le « Outouba » pour marquer la fin du jeûne.

Dans son sermon, l’homme de Dieu a invité les fidèles à se repentir, à pardonner leur prochain et à suivre le caractère du prophète Mahomet (la paix soit sur lui), afin de recevoir les bénédictions de Allah. Car « la bénédiction de Allah pour le jeûneur est immense », en témoignent les portes du salut du jeûne, qui sont au nombre de huit (8). Le parterre de fidèles réuni autours de l’imam, a en chœur prié pour que Allah donne au Bénin la paix et une santé de fer à son chef de l’Etat, son excellence Patrice Talon.

Même cérémonie empreinte de solennité à la mosquée centrale de Zongo. Ici, les fidèles sont réunis autours du grand dignitaire des musulmans du Mono, Abdou Nourou dit ‘’Babavi’’, pour marquer la fin du jeûne. Cette cérémonie a été honorée par la présence du préfet du Mono,  Komlan Séna Sedzro Zinsou.

Les deux autorités ont également prié pour la paix sur la nation et un prompt rétablissement du chef de l’Etat. Elles ont invité les fidèles musulmans en particulier et tout le peuple béninois en général à intensifier les séances prières  pour que le mandat du chef de l’Etat soit épargné de tout mal, afin qu’il conduise la nation dans la paix et la quiétude sous la mouvance de Allah. Car pour le développement de la nation, il faut l’harmonie, la cohésion sociale, l’amour du prochain, le pardon et la paix durable.

A la fin des oraisons, l’ambiance était à la fête et à la gaieté. Toute la communauté réunie a déjeuné avec le grand dignitaire Shèriki Abdou Nouhoum et le préfet Zinsou, en signe de partage et d’amour.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Paul 5 mois

    Je peux vous dire que des milliers d’hommes qui ont atteint l’âge de la cinquantaine dans ce pays sont malades de l’hypertrophie de la prostate. Ils ont zéro chance de se faire traiter en Europe. Ceux-là, on devrait plutôt prier pour eux car ils n’ont pas les moyens et possèdent 99 pour cent de chance de mourir de cette maladie qui aujourd’hui est banal.