Taxe sur les véhicules à moteur de 4 roues au Bénin : La répression démarre demain

Taxe sur les véhicules à moteur de 4 roues au Bénin : La répression démarre demain

Après son report en Avril dernier, la répression pour non-paiement des taxes sur les véhicules à moteur de quatre roues, reprend ce samedi 1er juillet 2017 sur toute l’étendue du territoire national.

Direction générale des impôts: Un réseau de vol de chèques démantelé, 6 personnes arrêtées

Intervenu dans le journal de 20h du mercredi 28 juin 2017 sur l’Ortb,  Dominique Attindoko le receveur national des impôts, a invité les retardataires à se mettre à jour.

Le nouveau délai accordé aux détenteurs de véhicules à moteur de quatre roues pour payer la taxe dénommée « Taxes sur les véhicules à moteur (Tvm) » prend fin ce 30 juin 2017.  C’est ce qu’a annoncé le receveur national des impôts Dominique Attindoko, ce mercredi 28 juin 2017 sur l’Ortb.

La répression pour non-paiement de cette nouvelle taxe instituée par la loi des finances pour la gestion 2017 et concernant les véhicules à quatre roues démarre à compter de ce samedi 1er juillet 2017, a aussi informé Dominique Attindoko. L’autorité appelle donc les populations à se mettre à jour avant cette date pour éviter de voir leurs véhicules arraisonnés.

« A compter du 1er juillet, l’opération consistera à aller sur le terrain, à arraisonner des véhicules et à vérifier si les propriétaires ont réellement payé. » a expliqué Dominique Attindoko.

Il invite ceux qui se sont déjà acquittés de cette taxe à se rapprocher des centres où ils ont payé pour prendre un macaron sur présentation du livret et de la quittance, et à poser le macaron sur leur pare-brise. C’est simplement une présomption de paiement, a indiqué  le receveur.

 « Des contrôles approfondis sont également prévus pour interpeller ceux qui collerait de macarons ‘’contrefaits’’ pour tromper la vigilance des agents. La preuve de paiement est la quittance dans le livret »,a précisé le receveur national.

 

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    LEDEPUTEDESDEPUTES 5 mois

    Particulièrement je trouve que c’est une bonne idée, mais c’est inacceptable de l’appliquer si déjà il est impossible pour eux de nous rendre compte de ce qu’ils font avec les milliard empruntés depuis l’extérieur aux noms du peuple, et on apprend milliard détournés par ci milliard détourné par là et qui seront toujours remboursés par le peuple. Et ce gouvernement mais le bouché double pour empêcher la justice de faire recouvrir les fonds volés par des soit disant ministre ou directeurs de sociétés d’Etat.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 5 mois

    @Aziz, il vaut mieux faire comme à Dakar avec des charrettes tirées par des ânes ou chevaux, roulant à vive allure sur le pont tobbogan de Yayi construit sur l’Avenue Steinmetz ……Plus sérieusement je valide, pour une fois, le post de @Joelepolombier qui met m’accent sur une des tares du Bénin et des béninois, à savoir celle de ne pas s’acquitter de l’mpôt (cf.les fayawoo de Porto Novo, Zinsou takouè…)….Il est vrai que cette attitude réfractaire découle du fait que les populations ne sont pas toujours convaincues de l’usage que les pouvoirs publics font de nos impôts.
    Cette patente aurait pu être moins douloureuse si elle avait été incoporée, comme dans les autres Etats de l’UEMOA, notamment le Sénégal et la Côte d’Ivoire, à la fiscalité pétrolière, à savoir la consommation d’essence……Malheureusement, le carburant vendu officiellement au Bénin couvre à peine 10 % de la consommation nationale, d’où la nécessite de faire perdurer cette patente qui, aujourd’hui, paraît anachronique sous d’autres cieux…..

    • Avatar commentaire
      aziz 5 mois

      Allomann…j’ai un probleme..avec les impots et leurs pertinences..

      sans le savoir..tu viens de toucher..le fond,le point sensible,bref..ce qui m’a formé.intellectuellement..et qui a été…le sens de mes engagements civiques,patriotiques et politiques..

      Mais..je vie..en moi..une contradiction…mortelle..puisque mon feu père..fut le premier fonctionnaire..responsable de la collette des impots..dans le cercle colonial du nord benin..on appelait..cette catégorie de fonctionnaire..les commis expéditionnaires..

      Ceci étant dit..tout petit j’ai vu des choses..de pres..dans la problématque..de la collecte..des impots..et ceci a façonné..ce que je suis..un éternel..rebel.

      Je reviendrai…en détails..dans un post bien documenté

      Promis

      • Avatar commentaire
        aziz 5 mois

        en avant gout…je precises..ma focalisation obsessionnelle sur le concept de la décentralisation..vient de là

        Chacun..doit ressentir..les effets positifs..des impots qu’il paie..et j’avais la certitude..que les impots que nous les gens du nord..nous payons..dans des conditions humiliantes…tres dures..ne profitaient qu’aux gens du sud..cotonou et porto novo et les fonctionnaires

        Donc..déjà..à 7 ans..j’étais déjà..un rebel..et opposé à toute forme d’inéquité,d’injustice…

        Aujourdhui..je le suis encore..avec beaucoup plus de sagesse…mais une chose..est sur…je mourrai rebel..et meme si agdadajvi tundé,tofa ollah gsm,franck le fou,la foudre..viennent..à mon enterrement..ils verront le sultan toujours faché

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    Dans un pays digne de ce nom ; c’est une obligation de s’acquitter des taxes pour renflouer les caisses de l’Etat afin de permettre la réalisation des infrastructures pour le bien de la cité .
    Je vis dans un pays où la plaque d’immatriculation de votre véhicule est louée annuellement par le Canton afin de percevoir une taxe tous les ans ( on appelle ça ici impôt véhicule).
    Ne venez donc pas me dire que si vous avez les moyens pour l’achat d’une voiture ; que vous en avez pas pour les taxes et pour les assurances.
    Comment voulez-vous que l’Etat contruise des routes , procede â leur entretien dans la collecte de taxes des utilisateurs ???
    Il manque dans ce pays la culture de paiement des impôts, la culture patriotique.
    La faute ; l’ignorance des Beninois. On pense que l’Etat peut tout. Mais non . Croire que cette taxe sur les véhicules irait dans la poche de Talon est une méconnaissance totale de la gestion des finances d’un pays.

  • Avatar commentaire
    Boni YAYA 5 mois

    cher AZIZ je valide ; tu es bon

  • Avatar commentaire
    olyver 5 mois

    du blé gratuit dans les caisses de l’état, état d’ailleurs même incompétent et à sa tête un bataillon d’escroc aguerri,
    inexorablement cet argent rira dans les poches de talon c’est triste mais c’est ainsi qu’a décider les béninois en élisant ce président,,
    j’allais oublier j’exempte ABT qui n’a rien à voir avec ces escrocs qui ne vivent et ne respirent que par le blé.

  • Avatar commentaire
    Tonagnon 5 mois

    Rien d’étonnant. Talon s’est approprié les deux principales sources de revenu de l’Etat: le coton et le port. Pour payer les charges habituelles de l’Etat il va chercher les sous dans les poches du béninois. Il n’y a qu’au Bénin que les citoyens peuvent le laisser dépouiller aussi facilement.

  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    est on obligé..de rouler en 4 roues..à cotonou..?

    Vivement..qu’on s’habitue..aux anes,cheveaux,et dromadaires,et chameaux..

    C’est écologique…et puis ça fait un peu de crottes..dans les rues de cotonou

    Agadjavi tundé,et toffa..sur des anes…pour aller au boulot..ça doit etre amusant..à voir..et puis..ils vont apprendre à dire…kai kai…

    Les salauds..!!!

  • Avatar commentaire
    Tchité 5 mois

    Talon veut quadrupler son statut actuel de milliardaire, il veut maintenant être milliardaire en dollars et non plus en Francs CFA.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Est-ce à dire que les caisses de l’état sont drastiquement vides au point où doit persécuter les automobilistes pour ces petites taxes ?