Sacca Lafia : « La Renaissance du Bénin est dirigée par un président provisoire en attendant le congrès. »

Sacca Lafia : « La Renaissance du Bénin est dirigée par un président provisoire en attendant le congrès. »

Depuis l’annonce de la formalisation de la destitution de Léhady Soglo de la présidence de la RB, le ministre de l’intérieur Sacca Lafia n’avait toujours pas fait de déclaration officielle y afférente.

Crise à la Renaissance du Bénin : Le délibéré, une fois encore reporté

Ce jeudi, par le biais de Frisson radio, il a annoncé avoir pris acte du renouvellement de la tête dirigeante du parti houézèhwè.

Sacca Lafia s’abstient de trancher la crise à la RB. « Le ministère n’a pas l’œil pour voir qui est légal, qui est légitime. », lance-t-il. Néanmoins, le ministère agit au regard des lois qui régissent les organisations politiques en République du Bénin.

Que dit la loi ?

Selon les explications du ministre de l’intérieur, la loi de février 2013 portant Charte des Partis Politiques, stipule qu’à chaque fois qu’un parti change ses organes dirigeants, il le notifie au ministère de l’intérieur au moyen d’un procès verbal.

« Pour le cas de la Renaissance du Bénin, le 22 ou le 24 dernier, j’ai reçu un procès verbal signé de presque 80 à 90 % des membres du bureau pour dire, eux, ils ont changé la tête de leur organe. », confirme Sacca Lafia.

Pour le ministre, la loi s’impose à lui. Précisément, il a pris acte de la notification de l’aile George Bada.

« Je leur ai délivré un papier. On sait désormais que la Renaissance du Bénin est dirigée par un président provisoire en attendant le congrès. »

Qu’en est-il de l’exclusion des réformistes par le président déchu ?

En effet, 72 heures après la démarche des réformistes, le président déchu Léhady Soglo a adressé une correspondance au ministre de l’intérieur pour lui notifier également sa décision d’exclure les membres du camp opposé du parti. A en croire Sakka Lafia,

« Ce n’est pas à lui de nous notifier. Il a écrit pour contester la décision. La loi ne nous contraint pas à prendre ça en compte. ». Il s’agit simplement d’une note d’information.

Le ministère de l’intérieur ne peut prendre aucune décision dans le cas échéant. Mieux, si Léhady Soglo adressait un PV, le ministre pourrait également en prendre acte. En tout état de cause, Sacca Lafia affirme que seule la justice pourra fixer les deux parties dans cette crise qui secoue la Renaissance du Bénin.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    aziz 1 semaine

    Beaucoup…de personnes..parlent ici de saka lafia..sans le connaitre réellement..

    Dans l’histoire..politique de notre pays..depuis 1960..il n’a personne d’honnete,d’integre,de logique,de constant…et surtout..qui jouit..d’une suite dans les idées

    Il y a des qualités…et des défauts…

    Je préfere..commencer par les défauts..

    Il est condescendant..envers les gens de l’atacora…les sombas…il ne s’en cachait pas…et il l’a montré à kérékou…en préférant soglo à kérékou..

    Il y a été..un rebel assumé du faceen…encore jeune collegien de péréré

    Il fut notre prof au ceg1..de parakou…

    C’est un nationnaliste.convaincu…qui a toujours vu..le benin dans son ensemble..

    On l’a combattu..férocement au temps du fard alafia…mais..la dialectique des choses…lui a donné raison

    Il a su s’adapter..au temps..et nous avons disparu..du champ politique..

    Mais lui et moi..nous avons des relations d’admiration et de respect…mutuels…et d’ailleurs on se fréquentait..depuis qu’il était directeur du carder atacora…sous soglo

    En résumé…c’est quelqu’un en qui..il faut avoir confiance

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 semaine

    Il devrait se méfier le Ministre de l’intérieur. Tous ceux qui ont aidé le président actuel à un moment ou à un autre, deviennent tôt ou tard à ses yeux des ennemis à abattre:

    – RODRIGUEZ (qu’il se souvienne de l’adage “qui a bu boira”),
    – les SOGLO (qui doivent se mordre les doigts de l’avoir mis en selle dans les affaires, puis politiquement),
    – YAYI…
    – AJAVON.

  • Avatar commentaire
    Totchénagnon 1 semaine

    Une telle déclaration compromet le gouvernement. Prendre position urbu et orbi dans une querelle de parti est suffisamment grave pour un ministre de la république. Sur quoi se repose une telle déclaration ? Est-ce la justice qui a déjà débouté le camp Lyadie et a reconnu Bada comme Président par Intérim ? Ce n’est pas sérieux. Nos officiels doivent savoir que gérer les affaires de l’Etat n’est pas à confondre à ses propres sentiments. Je suis triste d’entendre ou de lire de telles déclarations. M. SACCA LAFIA doit savoir une chose, on ne peut jamais être ETERNELLEMENT FORT. Sauf DIEU l’est, mais lui ne s’exhibe jamais.

  • Avatar commentaire
    gogoloto 1 semaine

    Pouquoi sommes nous si aveugles? C est juste que les soglo ne veulent rien comprendre. Le camp Bada est plus fort aujourd hui donc rien ne peut les ebranler. Lehadi ferait mieux de les rejoindre pour negocier une nouvelle position qui ne sera plus la tete du parti.

    • Avatar commentaire
      Philippe 7 jours

      Peut-être que Lehadi veut créer son parti, hors les Bada !

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 semaines

    La loi pour ce balafré Bouvier de sacca lafia est à géométrie variable , tout ça parce que Rosine soglo et des députés intrépides ont fait échoué leur plan diabolique et honteux de révision.

  • Avatar commentaire
    Jean 2 semaines

    Le ministre n´a fait qu´appliquer la loi. Rien de nouveau, c´est juste une procédure administrative.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 semaines

    De quoi se mêle t-il le Ministre ? Dans les affaires d’une organisation privée ?

    Le fait d’avoir été informé ne suffit pas. D’autant que sauf erreur, la procédure de démission de leur président n’a été sans respect des procédures, des délais de leur parti.

    Encore une affaire menée façon “AJAVON” ni faite, ni à faire.On escamote l’étape du certificat de décès en bonne et due forme et, on délivre le permis d’inhumer sans autre forme de procès.

    Là dessus, “coupé-cloué” vite fait le cercueil, on y rentre au chausse-pied la victime et hop ! on enterre vivant celui dont on veut se débarrasser.

  • Avatar commentaire
    Tundé 2 semaines

    Voilà qui est bien clair. Ce qui est dit, est dit.
    Lehady Soglo c’est fini