Bénin: « Ce n’est pas normal que Léhady Soglo n’ait pas eu droit au contradictoire », dixit Souleymane Arouna

Bénin: « Ce n’est pas normal que Léhady Soglo n’ait pas eu droit au contradictoire », dixit Souleymane Arouna

La suspension de Léhady de la mairie de Cotonou et la perquisition sans mandat de son domicile défraient toujours la chronique. Sur soleil fm, Souleymane Arouna, l’ancien président des Béninois aux Etats-Unis parle de violation du droit du citoyen. Ça fait trop en peu de temps.

Affaire Léhady Soglo: « On a voulu de manière machiavélique détruire un maire » dixit Me Alfred Bocovo

La suspension du maire de Cotonou n’est pas ce qui gène. Pour Souleymane Arouna, Il n’est pas normal que Léhady Soglo n’ait pas eu droit au contradictoire. Il s’agit d’une procédure biaisée.

L’ancien président des Béninois vivant aux USA déplore le fait que les policiers se présentent chez Léhady sans détenir un mandat de perquisition. Dans la même logique que Robert Dossou, avocat du maire suspendu, Souleymane Arouna évoque une violation du droit du citoyen. « Si le droit ne peut pas primer sur l’arbitraire, ça veut dire qu’il y a problème dans mon pays. », a-t-il déclaré.

“On devrait permettre à Léhady Soglo de se défendre. C’est un principe démocratique. Le maire de Cotonou n’a pas eu le temps de préparer sa défense. En cela, c’est une dictature”, affirme l’ex président des Béninois vivant aux Etats-Unis.

L’homme qui a fait partie des combattants de l’oppression avant la conférence nationale des forces vives de 90, ayant fait la prison au nom de la liberté, interpelle les Béninois. Il invite tous les démocrates à la veille citoyenne, même, s’il reconnaît qu’il faut aussi garder le calme. « Je lance un appel au calme mais, nous voulons que cela cesse… ». L’acharnement dont le maire de Cotonou est victime, doit être dénoncé.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Tundé 3 semaines

    C’est faux de dire que Lehady n’a pas eu le contradictoire. Il a connu plusieurs audits et les auditeurs n’ont pas eu ses réponses sur leurs interpellations. Donc, le contradictoire était à ce stade et il aurait fallu qu’il réponde. Comme à son habitude, le bébé cadum de la république méprise ces interlocuteurs et snobe les gens à son aise.
    La suite est logique et normal.
    Toboula à bien mis l’accent sur la fin de la république de Cotonou.

  • Avatar commentaire

    la suspension est une mesure conservatoire, cest l exclusion qui est une sanction, il y a deux mois qui devront s écouler avant la sanction. La loi a tout prevu pour le contradictoire. M Soglo est toujours maire

  • Avatar commentaire
    Adjai 3 semaines

    Vraiment un peuple bizarre! Au même moment on crie sur tous les toits qu’il faut arrêter avec l’impunité. Et vlan quand on cherche à comprendre un soit si peu la gestion de ceux la qui gèrent les comptes publics, tout le monde se lève et crie à l’acharnement. Personne ne veut parler du fond,on raconte,on forme des boucliers politiques juste pour que le fond soit oublié. Quel pays? Quel peuple? Les loups ne se mangent pas dit-on. <> devrait être notre devise. Il n’y a pas longtemps, quelqu’un ramène de la cocaïne dans des conteneurs, on a tout mis sous la politique pour que l’affaire ne soit jamais élucidée. Voilà le Bénin, pays où l’on joue. Classe politique pourrie, peuple pourrie. Laisser donc Lehady tranquille, chacun à son niveau fait ce qu’il veut….ICI C’EST LE BENIN a dit l’autre

    • Avatar commentaire

      @Adjai…
      On est tous tente par le cynisme et le degout devant ces elites et cette classe politique qui n’a pour boussole que son ventre…

      Mais il est des enjeux qui imposent de secouer son cynisme et son degout car il va de l’avenir de notre pays et de nos enfants, de la possibilite d’aller et venir , de dire ce que l’on veut ou on veut , comme on veut, choses pour lesquelles des gens sont morts dans ce pays…

      Quand Talon aura installe au Benin, une dictauture a la Kagame, quand les opposants seront traques et tues a l’etranger comme Kagame l’a fait en Afrique du Sud, alors il sera trop tard… Le Benin sera devenu le Rwada de l’ouest, Cotonou Kigali sur mer, et nous serons tous menaces de prison pour “divisionnisme”

      Pour que cela n’arrive pas, il faut reagir ici et maintenant, quel que soit notre degout…

    • Avatar commentaire
      Soyons justes 3 semaines

      Vous n etes pas au courant que la justice a purement et simplement relaxes les mis en cause dans l affaire de cocaine. vous voulez rien comprendre ou cherchez a compredre puisque chez vous c est la haine des autres qui prime.

    • Avatar commentaire
      Tundé 3 semaines

      Merci bien Adjaï pour la formule: la politique comme bouclier !!!
      On est dans le délire global .

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 3 semaines

    La question reste toujours la même : Est ce que Léhardy a apporté des réponses verbales ?
    Le contradictoire ne répond pas qu’aux écritures mais aussi aux verbales.

    Le reste est d’apprécier les réponses verbales comme recevables si la procédure est strictement prévue écrite par la loi.

    Il faut aussi occulter les jurisprudences en la matière….

    Rien ne sert de crier sur les médias car il y a des recours prévus par la loi. S’il y a eu violation du respect du contradictoire, elle sera sanctionnée par la cour suprême….