Bénin : « Le gouvernement n’a jamais demandé aux occupants de ne pas faire leur commerce »

Bénin : « Le gouvernement n’a jamais demandé aux occupants de ne pas faire leur commerce »

Wilfried Leandre Houngbedji, Directeur de la Communication à la Présidence de la République du Bénin était le dimanche dernier sur le plateau de l’émission Dimanche Politique de la télévision Eden Tv.

Déguerpissement : Sebastien Ajavon critique la méthode du gouvernement Talon

Il s’est exprimé sur le déguerpissement et sur le retour des microcrédits aux femmes. Depuis son installation, le gouvernement de Patrice Talon a réalisé plusieurs œuvres à portée sociale qui, selon Wilfried Léandre Houngbedji, vont améliorer les conditions de vie et de travail des populations.

En ce qui concerne le déguerpissement des bonnes dames des abords des voies principales, il précise que le gouvernement n’a jamais demandé aux occupants d’abandonner leur commerce. Mais, il a voulu a travers cette action, encourager la recherche d’une solution alternative comme des boutiques au niveau 2m, boutiques que l’un peut occuper le matin et le soir.

« Je vous suggère d’envoyer des reporters sur nos artères principaux. Ils verront nos mamans ranger désormais comme cela se doit leurs étalages, l’air circule mieux »

Conscient du désagrément causé par ces nombreuses casses, il est certain du fait que, les populations dans 3 ans pourront oublier cette période douloureuse qu’elles ont vécue.

Le retour des microcrédits

Pour soulager les peines des populations, le gouvernement Talon a pris l’initiative de ressusciter un programme social phare du régime Yayi. Il s’agit des microcrédits au plus pauvres que le président Patrice Talon a suspendu dès son accession au pouvoir.

Et pour cause, le directeur de la Communication à la Présidence de la République du Bénin a indiqué qu’ « il y avait un taux élevé d’impayés. » Que sur les 10 structures de microfinance en charge de la gestion du projet, seul 4 étaient vraiment en règle vis-à-vis des cahiers de charge.

Il a insisté sur le fait que la suspension du programme des microcrédits qui coïncidait avec les audits est aussi due aux études qui allaient conduire à l’ARCH (Assurance pour le Renforcement du Capital Humain).

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Se taire aurait été plus éloquent pour ce soit disant directeur de la communication du PR

  • Avatar commentaire
    Boni YAYA 4 mois

    il a raison les billets de 2000f a distribuer vont nous changer t’avis;

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    Les bonnes dames oublieront sans doute si on leur met en place les conditions pour faire leurs petits commerces.

    Pour les micro crédits repris, ce n’est pas encore généralisés. Donc ne pavoisons pas encore. C’est un bon pas quand même vers le social.

  • Avatar commentaire
    OUSMANE 4 mois

    ils n’ont qu’à raconté ce qu’ils veulent. en tout cas rien n’est éternel sur cette terre. et en 2021 nous “peuple” avisera aussi

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 mois

    “il est certain…que…dans 3 ans pourront oublier…” ce mec est malade. Dans l’intervalle, les commerçants mangent quoi ?